Derniers articles publiés

GASCOGN’INNOV, le partage de la recherche

Synthèse 20.09.2019 En partenariat avec le ministère de l'Agriculture

Grâce au Partenariat européen pour l'innovation, Gascogn'Innov est l'un de ces nombreux groupes opérationnels qui interviennent notamment dans le domaine de la viticulture. Localisé en Occitanie et constitué de viticulteurs, il travaille sur la résolution de problématiques spécifiques à ce secteur. A terme, ses travaux pourront servir non seulement aux partenaires investis dans le projet, mais aussi à l'ensemble de la filière française et européenne.

Vignoble en Occitanie - Crédits : Musat / iStock

Vignoble en Occitanie - Crédits : Musat / iStock

Fertilisation des sols et approvisionnement en eau, changements de pratiques agronomiques pour être à la fois plus performants et plus résilients... autant de sujets qui constituent de riches champs d'expérimentation. Du Piémont pyrénéen aux coteaux du Gers, une quinzaine de vignerons réfléchissent ensemble à préserver et améliorer la qualité de leurs sols. Ils sont accompagnés dans leur démarche par l'Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV), la Chambre d'Agriculture, le groupement des agriculteurs bios du Gers, les caves coopératives Plaimont Producteurs et Val de Gascogne ainsi que le Lycée Professionnel Agricole de Riscle.

"L'intérêt de cette méthode réside dans la mise en commun de sphères d'expertises qui habituellement ne sont pas connectées entre elles : viticulteurs, conseillers, agronomes et biologistes du sol", souligne Eric Serrano, directeur de l'IFV pôle Sud-ouest. En effet, le groupe de travail Gascogn'Innov met en œuvre sur le terrain des outils innovants d'évaluation de la biodiversité et du fonctionnement biologique des sols et teste une méthodologie pour intégrer les informations issues de ces indicateurs dans le pilotage des systèmes de culture. Il a encore trois ans devant lui avant la fin du programme. Les méthodes dont les résultats sont probants ont vocation à être diffusées voire transposées. Elles intéressent toute la communauté viticole y compris au niveau européen. C'est le cas des systèmes innovants ou des indicateurs qui seront mis en œuvre.

Tous les moyens sont bons pour le transfert de connaissances : articles et fiches techniques, vidéos didactiques pour la formation pratique et théorique des viticulteurs, retours d'expériences. Mais c'est aussi en s'appuyant sur la force du réseau rural que le message circule. Le groupe opérationnel Gascogn'Innov sera un acteur de transition et permettra d'accélérer la mise en pratique des résultats de recherche. C'est la valeur ajoutée de ce type de programmes d'expérimentation financés par l'Union européenne.

Avec le Partenariat européen pour l'innovation, "nous sommes en train de changer la façon de faire de la recherche agricole"