Derniers articles publiés

Galileo : Les 27 s'accordent sur un financement supplémentaire

Actualité 08.06.2007

Réunis à Luxembourg vendredi 8 juin 2007, les ministres européens des Transports ont dressé un état des lieux des négociations en cours sur le programme Galileo. Les 27 demandent à la Commission européenne de présenter au Conseil de l'UE d'autres propositions détaillées pour le financement du système de radionavigation par satellite, avant septembre 2007.

Développé conjointement par l'UE et l'Agence Spatiale Européenne (ESA), ce programme doit permettre d'apporter aux Etats membres une indépendance sur le plan technologique par rapport aux systèmes américain GPS et russe GLONASS.

Galileo : "un projet fondamental de l'Union européenne"

Réunis en Conseil, les ministres européens des Transports ont soutenu l'idée d''"un financement public supplémentaire" pour que le système de radionavigation par satellite Galileo soit déployé fin 2012.

Les 27 demandent à la Commission européenne de présenter d'autres propositions détaillées pour le financement, y compris toutes les options possibles, au Conseil avant septembre 2007. Ils souhaitent obtenir des évaluations approfondies supplémentaires des coûts, des risques, des recettes et des calendriers. Les 27 demandent également des propositions concernant une stratégie de mise en oeuvre et d'acquisition par le secteur public, qui devront tenir compte des progrès réalisés à ce jour.

Insistant sur  l'intérêt que présente Galileo en tant que projet fondamental de l'UE, les ministres européens des Transports ont convenu de prendre une décision concertée sur le financement public et les modalités de passation des marchés publics du système de radionavigation par satellite, au début de l'automne 2007.

Les dirigeants ont soutenu la proposition de la Commission européenne, qui a proposé que l'argent public finance l'intégralité de l'infrastructure satellitaire correspondant à un coût de 3,4 milliards d'euros, soit 2,4 milliards supplémentaires par rapport au milliard d'euros déjà injecté, pour un coût total du projet de 10 milliards d'euros.

Le 16 mai 2007, la Commission européenne avait adopté une communication sur l’état d'avancement du programme Galileo, mettant en évidence l'absence de progrès dans les négociations du contrat de concession.

Galileo : se repérer dans l'espace et dans le temps

Galileo est un programme cogéré par la Commission européenne et l'Agence spatiale européenne (ESA) au sein de l'entreprise commune Galileo (Galileo Joint Undertaking), qui a accompagné la mise en place du système. Ce système mondial assurera une complémentarité avec le système actuel GPS.

Galileo repose sur une constellation de trente satellites et des stations terrestres permettant de fournir des informations concernant leur positionnement à des usagers de nombreux secteurs tels que le transport (localisation de véhicules, recherche d’itinéraire, contrôle de la vitesse, systèmes de guidage, etc.), les services sociaux (par exemple aide aux handicapés ou aux personnes âgées), la justice et les douanes (contrôles frontaliers), les travaux publics (systèmes d'information géographique), le sauvetage de personnes en détresse ou les loisirs (orientation en mer et en montagne, etc.).

Les applications qui découlent de la radionavigation par satellites dans la vie quotidienne sont multiples, depuis le guidage des véhicules jusqu’à la sécurité dans les transports, en passant par les applications dans diverses activités commerciales (secteur bancaire, géologie, travaux publics, énergie, etc.). La radionavigation par satellite est en train de pénétrer tous les segments de la société, ce qui confère au programme Galileo une dimension que l’on pourrait qualifier de "citoyenne".

Sources :

Conseil des ministres des Transports - Communiqué de presse - 08/06/07 - Conseil de l'UE
Galileo à la croisée des chemins : mise en œuvre des programmes européens de radionavigation par satellite - Communiqué de presse - 16/05/2007 - Commission européenne
Système européen de navigation par satellite [pdf]- Commission européenne
Communication de la Commission au Parlement et au Conseil [pdf] - Commission européenne