Derniers articles publiés

Futur statut du Kosovo

Actualité 12.03.2007

Les discussions qui se sont tenues le samedi 10 mars, à Vienne, entre les présidents, les Premiers ministres et les équipes de négociation de Belgrade et de Pristina, sous la présidence de l’Envoyé spécial des Nations unies, M. Martti Ahtisaari, et en présence du Groupe de contact, ont malheureusement confirmé que les positions des deux parties restaient très éloignées. Nous regrettons que les négociations menées par l’Envoyé spécial n’aient pas permis d’aboutir à un accord entre Belgrade et Pristina sur le futur statut du Kosovo.
En l’absence d’un tel accord, le projet de statut préparé par M. Martti Ahtisaari nous semble constituer une solution équilibrée. Il concilie les aspirations de l’immense majorité de la population du Kosovo avec des garanties sérieuses offertes aux minorités, notamment à la communauté serbe, pour pouvoir y vivre en paix et en sécurité, grâce notamment à une présence civile et militaire internationale significative. L’Envoyé spécial a fait part de son intention de rendre compte de sa mission au Secrétaire général des Nations unies et au Conseil de sécurité avant la fin du mois de mars. Nous approuvons sa décision et réaffirmons notre plein soutien à son action comme à ses propositions.