Derniers articles publiés

Festival de Cannes : signature d’une charte européenne du cinéma en ligne

Actualité 23.05.2006

"L'ouverture du Festival international du film de Cannes 2006 couronnera une année particulièrement féconde pour l'industrie européenne du cinéma", a indiqué jeudi 17 mai la Commission européenne.

Avec une sélection finale comptant pas moins de 17 films européens, le 59ème  Festival de Cannes est une édition particulièrement riche pour l'industrie européenne du cinéma. Ce grand rendez-vous est l'occasion de rendre hommage au programme MEDIA de l'Union européenne : tous les films ont  bénéficié d'un financement dans le cadre de ce programme.

"Nous ne sommes pas présents sur les marchés hors d'Europe"

"Les cinémas d’Europe courent le monde" était le thème de la Journée de l’Europe organisée dans le cadre du Festival, traditionnellement consacrée à l’actualité de politique audiovisuelle européenne. La Commission s’est penchée sur les moyens d’améliorer la distribution et les résultats commerciaux des films européens en dehors de l’Europe.

"Avec le programme MEDIA, nous nous sommes occupés de faire circuler les oeuvres à l'intérieur de l'Europe hors de leur pays de création. Neuf dixièmes des films qui voyagent le font avec l'aide du programme MEDIA (mais) nos chiffres nous montrent que nous ne sommes pas présents sur les marchés hors d'Europe", a déclaré la commissaire européenne à la Société de l'Information et aux Médias. Viviane Reding a rappelé toute l'importance de ce genre d'initiative.

"Il s'agit d'une utilisation intelligente des fonds européens : non seulement nous favorisons la diversité culturelle, qui est au cœur de l'identité européenne, mais nous améliorons sensiblement la compétitivité de l'industrie audiovisuelle européenne. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que le cinéma européen puisse continuer à bénéficier du soutien résolu de l'Union européenne dans l'avenir…".

Le nouveau programme Média de l’Union européenne 2007-2013, qui a reçu l’aval du Conseil des ministres de l’UE la semaine dernière, met particulièrement l’accent sur la promotion et la distribution de films. Avec ce nouveau programme, explique Viviane Reding, "on continue avec ce qui a bien marché, c'est-à-dire la formation européenne des professionnels, l'investissement dans le domaine le plus délicat qui est le développement. On laisse aux Etats membres la responsabilité de l'aide à la production et on revient sur le devant de la scène pour la distribution et la promotion".


La charte européenne du cinéma : "une avancée majeure"


L’édition 2006 de la Journée de l’Europe a également vu la conclusion des négociations sur le cinéma en ligne. Des responsables d'entreprises des secteurs des médias, d'internet et des télécommunications ont signé dans le cadre de la traditionnelle Journée de l'Europe du Festival de Cannes, la Charte sur le Film en ligne, présentée par Viviane Reding, comme "une chance pour que le cinéma européen accède à ceux qui veulent le voir".

Cette initiative visant à développer l'offre de films en ligne en Europe a été lancée par la commissaire luxembourgeoise lors du festival de Cannes en 2005.
"Cette charte, qui constitue une première mondiale, détermine les conditions préalables que les fournisseurs de contenu et d'infrastructures doivent remplir pour faire des services de cinéma en ligne une réussite commerciale", précise le communiqué publié par la Commission européenne. "En outre, elle servira de référence à de futurs accords commerciaux ainsi qu'à une politique plus large de la Commission européenne sur le contenu en ligne".

La charte est l'aboutissement d'une année de négociations entre créateurs et chefs d'entreprise des télécoms et des médias. "La charte du cinéma en ligne constitue une avancée majeure pour l'économie numérique et l'industrie du contenu en Europe", a déclaré la commissaire européen à la Société de l'information et aux Médias. "Les services en ligne faciliteront considérablement l'accès au cinéma européen dans toute sa diversité et favoriseront sa diffusion dans l'Union européenne et sur les marchés internationaux", a-t-elle ajouté.

Un large éventail de films de qualité, un accès aux services facilité, la protection du droit d'auteur et la lutte contre le piratage sont quatre éléments jugés indispensables "à l'essor du cinéma en ligne".

Enfin, cette charte, de caractère européen doit devenir "le point de référence pour toute l'industrie du cinéma et de la large bande. Elle est ouverte à la signature de toutes les parties concernées, et un grand nombre de sociétés et d'organismes devraient y souscrire ces prochains mois".

Le communiqué précise que cette charte est un premier élément d'une future politique de l'Union européenne sur le contenu en ligne et que l'exécutif européen "présentera une communication sur ce sujet en automne 2006".


 Voir le texte intégral de la charte européenne du cinéma