Derniers articles publiés

Festival de Cannes 2010 : L'Europe s'invite sur la croisette

Actualité 18.05.2010

La 63e édition du Festival de Cannes bat son plein, et fait, comme chaque année, la place belle au cinéma européen. Avec vingt-et-un films en compétition, l'Europe espère convaincre le jury 2010, présidé par Tim Burton. Le 17 mai, à l'occasion de la journée européenne du festival, la Commissaire Androulla Vassiliou a discuté financement avec les professionnels du cinéma.


Persepolis
, Le vent se lève, Le Pianiste, Dancer in the Dark… ces films ont plus d'un point commun. Véritables succès critiques et populaires dans le monde entier, ils ont tous triomphé au Festival international du film de Cannes. Mais, et c'est moins connu, ils ont aussi la particularité d'être subventionnés par MEDIA, le programme communautaire de soutien aux films européens.

L'Europe est une grande habituée des Palmes d'or puisque les films européens en ont récolté huit sur les dix qui ont été attribuées depuis 2000. Peut-être va-t-elle vers sa onzième, tandis que six films européens sont en compétition pour le plus prestigieux des prix. Au total, ce ne sont pas moins de vingt-et-un films en provenance de douze des pays de l'Union européenne qui font partie des différentes sélections du Festival. Parmi les réalisateurs présents, le Français Mathieu Almalric, le Suisse Jean-Luc Godard, l'Anglais Stephen Frears, mais aussi de nombreux nouveaux talents qui y sont représentés pour la première fois.

Récompenser les films à dimension européenne

Hier, c'est la journée européenne du festival qui a eu lieu sous le patronage de la Commissaire Androulla Vassiliou, succédant à Viviane Reding qui s'y était rendue ces dix dernières années. Elle était accompagnée de Doris Pack, la Présidente du comité Culture et Education du Parlement européen.

Depuis sa création en 2003, ce véritable "rendez-vous européen" du festival porte une double vocation : mettre en valeur le cinéma européen, et permettre aux décideurs européens et aux professionnels du cinéma de se rencontrer.

Sur l'aspect culturel, l'un des temps forts de la journée est la remise par la Commissaire du prix du Talent européen à l'auteur du meilleur projet de film qui revêt une dimension européenne. Cette année, il s'agit du réalisateur polonais Pawel Pawlikowski. Le long métrage qui lui a valu le prix, Sister of Mercy, dépeint la Pologne de la fin des années 60 et raconte la découverte par une jeune nonne de ses origines juives, dont elle avait été convertie pour échapper à l'Holocauste.

L'occasion aussi de parler financement

Le programme MEDIA vise à soutenir le secteur audiovisuel européen. Il cofinance des projets audiovisuels et a pour objectif de préserver et mettre en valeur la diversité culturelle européenne et son patrimoine cinématographique, accroître la circulation des œuvres audiovisuelles européennes à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE et renforcer la compétitivité du secteur en Europe. Son budget est de 755 millions d'euros pour 2007-2013.

La journée européenne donne également l'occasion à la Commissaire de rencontrer des professionnels du cinéma afin de se familiariser avec les enjeux auxquels fait face leur secteur, mais aussi de les informer des formes de soutien dont ils peuvent bénéficier via le programme MEDIA. Cette année, la rencontre était justement axée sur les fonds internationaux de soutien au cinéma. Les professionnels ont fait valoir que les subventions devenaient de plus en plus cruciales tant les autres sources de financement se raréfiaient.

La journée européenne donne régulièrement lieu à des avancements concrets. Il y a deux ans, cet échange avait été l'acte de naissance de la branche "International" du programme MEDIA, visant à faciliter la diffusion des films européens sur les autres continents, et réciproquement. Cette année, les discussions inspireront la préparation de la prochaine mouture de MEDIA, après 2013.

 

 


Liste officielle des films soutenus par MEDIA


En compétition pour la Palme


- Tournée, de Mathieu Almalric (franco-allemand)
- Des Hommes et des Dieux, de Xavier Beavois (français)
- Copie conforme, d'Abbas Kiarostami (franco-italien)
- Mon bonheur, de Sergei Loznitsa (allemand, ukrainien, néerlandais)
- Un garçon fragile - le projet Frankenstein, de Kornél Mundruczo (hongrois, allemand, autrichien)
La Princesse de Montpensier, de Bertrand Tavernier (français)

Un Certain Regard

- Film socialisme, de Jean-Luc Godard (suisse)
- Pal Adrienn, d'Agnès Kocsis (hongrois, français, autrichien, néerlandais)
- Mardi après Noël, de Radu Muntean (roumain)
- Aurora, de Cristi Puiu (roumain, suisse, allemand)

Hors compétition

- Tamara Drewe, de Stephen Frears (britannique)

Séances de minuit

- L'autre monde, de Gilles Marchand (franco-belge)

Séances spéciales


- Chantrapas, d'Otar Iosseliani (français)

Film de clôture

- L'Arbre, de Julie Bertucelli (français)

Quinzaine des Réalisateurs

- Everything Will Be Fine, de Christoffer BorE (danois, suédois, français)
- Illégal, d'Olivier Masset-Depasse (belge, luxembourgeois, français)
- Cleveland contre Wall Street, de Jean Stephane Bron (français)
- Pieds nus sur les limaces, de Fabienne Berthaud (français)

Semaine de la Critique

- Sound of noise, d'Ola Simonsson et Johannes Stjarne Nilsson (français, suédois)

Séances spéciales

- Copacabana, de Marc Fitoussi (français)