Derniers articles publiés

Evolutions et perspectives de l'aide humanitaire européenne

Synthèse 20.08.2013

Dès le début des années 1960, l'Union européenne mène des actions d'aide humanitaire, que ce soit à travers les aides bilatérales fournies par les Etats membres ou via la politique de développement menée par la Commission européenne.

Cette action s'intensifie dans les années 1970, avec la multiplication des conflits internes notamment en Afrique, et s'amplifie de nouveau dans les années 1980. Mais c'est en 1992 qu'est créé le service d'aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO).

Le Corps volontaire européen d'aide humanitaire (EVHAC)

Dans son article 214 § 5 le traité de Lisbonne prévoit la création d'un Corps volontaire européen pour l'aide humanitaire (EVHAC). Inspiré du "Peace Corps" américain, il doit permettre de déployer environ 7 000 volontaires sur des zones de vulnérabilité dans le monde entier, en vue d’y apporter de l’aide humanitaire. Sa mise en place est prévue pour 2014, avec un budget de 239,1 millions d'euros. Un projet pilote est à l'œuvre depuis 2012.

Consciente du caractère changeant des conflits (augmentation des guerres civiles menées par des forces irrégulières) et de la multiplication des catastrophes naturelles, l'Union européenne souhaite s'inscrire dans l'effort international, mené par les Nations unies, qui vise à rendre l'aide humanitaire plus efficace.

Le résultat de ce processus se concrétise sous la forme d'une déclaration conjointe intitulée "Le Consensus Européen sur l'Aide Humanitaire", signée en décembre 2007 par les trois institutions européennes (Conseil, Parlement et Commission). Cette déclaration affirme les valeurs, les principes de base et l'étendue politique de l'aide humanitaire européenne, et renforce la capacité de l'UE à aider les gens qui souffrent dans les zones de crise à travers le globe.

Du fait de son histoire coloniale, l'Europe aide principalement l'Afrique (corne de l'Afrique, région des Grands Lacs, Afrique occidentale et australe). Mais elle est également présente dans le reste du monde, notamment en Syrie, en Afghanistan, dans les territoires palestiniens occupés et dans de nombreuses régions d'Amérique centrale et du Sud et du Sud-Est asiatique. Elle réagit promptement dans des cas d'urgence, comme après le tsunami en Asie du Sud en décembre 2004,  le tremblement de terre en Haïti en 2010 ou encore la guerre en Syrie depuis 2012.