Derniers articles publiés

Evaluation de l'Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information (ENISA) : un bilan en demi-teinte

Actualité 04.06.2007

Le 1er juin 2007, la Commission a adressé au Parlement européen et au Conseil de l'UE un communication portant évaluation des activités et du fonctionnement de l'Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information (ENISA).



Renforcer la sécurité des réseaux d'information et de communication


Créée en 2004 pour une période de 5 ans, l'Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information a pour mission principale de renforcer la sécurité des réseaux d'information et de communication dans la Communauté. Pour ce faire, l'Agence est notamment chargée de collecter des informations afin d'identifier les risques actuels et émergents, en particulier ceux susceptibles d'affecter la résilience des réseaux de communication électronique, l'intégralité et la confidentialité de ces communications.

Après une période initiale à Bruxelles durant la phase de lancement, l'Agence est depuis le 1er septembre 2005 établie à Héraklion en Grèce.

La création d'ENISA répond au souci des institutions de renforcer la sécurité et la résilience des réseaux de communication et des systèmes d'information qui constituent des vecteurs essentiels du développement de l'économie et de la société et contribuent ainsi à atteindre les objectifs de la stratégie de Lisbonne révisée.

La stratégie i2010 proposée par la Commission européenne en 2005 a d'ailleurs confirmé l'importance de la sécurité des réseaux et de l'information pour la création d'un espace européen unique de l'information.

Evaluation à mi-parcours : un bilan partagé


Conformément au règlement du parlement européen et du Conseil instituant l'ENISA, la Commission a procédé à une évaluation à mi-parcours de l'Agence.

Si la raison d'être de l'Agence n'a pas été remise en cause, la communication met en relief de nombreuses lacunes qui empêchent l'Agence de fonctionner de manière optimale :

  • Organisation défectueuse en raison des ambiguïtés du règlement l'instituant ;
  • Manque de personnel ;
  • Eloignement géographique ;
  • Inadaptation aux évolutions actuelles (avènement des communications et technologies sans fil).

 

Lancement d'une consultation publique


Afin de remédier à ces difficultés, il est envisagé de réviser le règlement instituant l'ENISA et de prolonger les activités de l'Agence au-delà de la période initialement prévue (2009). Cependant, préalablement à tout changement, la Commission a souhaité initier une consultation publique sur la prolongation et le futur de l'Agence.

La Commission européenne invité toutes les parties concernées à apporter leurs commentaires dans un délai de deux mois. Un rapport résumant les commentaires reçus et une liste des organisations et des personnes ayant participé à l'enquête sera publiée en ligne sur le site de la Commission européenne.