Derniers articles publiés

Européennes : le programme du Parti communiste français (PCF) en 2 minutes

Actualité 21.05.2019 Boran Tobelem

Portée par Ian Brossat (PCF) pour les élections européennes du 26 mai, la liste "Pour l'Europe des gens contre l'Europe de l'argent" propose une "union des peuples et des nations libres, souverains et associés pour coopérer". Voici les principaux points de son programme.  

Logo du Parti communiste français

Logo du Parti communiste français

Le mot d'ordre de la liste PCF pour le prochain scrutin : porter "une opposition et une alternative résolues à la politique d'Emmanuel Macron". Son programme se compose de 8 "combats pour refonder l'Europe".

"Un travail qui paie pour une vie digne"

Souhaitant que chaque Etat membre puisse "s'opposer à toute décision de l'Union européenne qui conduit à dégrader nos vies", le PCF propose notamment la mise en place d'un "SMIC" européen, de 60 % du salaire moyen dans chaque pays, "soit 1 400 euros nets pour le SMIC en France". La liste milite également pour l'abolition à terme "du statut actuel des travailleurs.euses détaché.e.s".

"Défendre et étendre les services publics en Europe"

Le PCF entend mettre en place un "moratoire sur les directives de libéralisation", "créer et utiliser un Fonds pour le progrès social et écologique financé par la BCE à taux nul" afin d'étendre "les services publics en Europe", ou encore, dans le domaine de la santé, "casser les brevets" pour que les médicaments puissent être produits par les Etats "lorsqu'ils considèrent que leurs intérêts vitaux en santé publique sont menacés".

Elections européennes 2019 : mode d'emploi

Elections européennes 2019 : quels candidats ? quelles stratégies ?

Elections européennes 2019 : les programmes

"Pour le climat : il y a urgence !"

Pour le volet climatique, la liste veut le "doublement de part du fret ferroviaire" contre "la politique du 'tout routier' privilégiée par l'UE". Le programme mentionne également un "plan pour développer un nouveau mix énergétique remplaçant les énergies carbonées", lequel associerait le "développement des énergies renouvelables avec la maîtrise publique, sociale et démocratique d'une filière nucléaire sécurisée et renouvelée".

"Prendre le pouvoir sur l'argent"

Le PCF souhaite notamment intégrer, sur la liste européenne des paradis fiscaux, des Etats membres "qui en sont". Mais aussi mettre en place un taux minimal d'imposition des profits des multinationales "à 20 %, contre 9 % actuellement", et remettre en cause les règles du pacte budgétaire pour pouvoir accroître la dépense publique, dont "même le FMI reconnaît 'l'effet multiplicateur'".

Elections européennes 2019 : les candidats français liste par liste

Elections européennes : les candidats têtes de liste en France

"La démocratie maintenant !"

La liste veut à la fois renforcer le pouvoir des parlements nationaux, qui "doivent être habilités à fixer les lignes rouges de la nation", et celui du Parlement européen, qui recevrait le "pouvoir d'initiative des lois européennes avec le Conseil européen". Pour ce faire, le programme appelle à des "Etats généraux de la refondation européenne, assortis d'une large participation citoyenne, qui pourraient déboucher sur un nouveau traité européen".

"Pour un nouveau modèle agricole et industriel"

Il est ici question de mener une "vraie refonte de la PAC", impliquant, à titre d'exemple, un "prix plancher d'achat" des produits agricoles ainsi que la "réintroduction des quotas". Face aux délocalisations, le PCF propose notamment de permettre aux salariés d'exercer un droit de veto "contre les plans de licenciements" dans les groupes européens.

"L'Europe de l'égalité des droits et des libertés"

La liste veut que soit appliquée la "clause de l'européenne la plus favorisée", à savoir une harmonisation par le haut des droits des femmes, qu'elle souhaite aussi pour les personnes LGBTI+. Concernant les migrants, le PCF milite pour l'ouverture de "voies légales sécurisées" ainsi que pour la réforme des règlements de Dublin.

"Une Europe de la paix, de la sécurité collective et de la coopération"

La sortie de la France de l'OTAN ou encore la fin des sanctions contre la Russie sont notamment proposées.

 

Dossier spécial Elections européennes : tout comprendre