Derniers articles publiés

Europe : les promesses des candidats analysées par Telos

Actualité 02.05.2007

Telos - DRA quelques jours du second tour de l'élection présidentielle, deux articles signés Richard E. Baldwin et Zaki Laïdi analysent pour Telos les propositions des candidats à l'élection présidentielle en matière européenne.

Sur la réforme des institutions, Richard Baldwin juge que "la stratégie de Sarkozy est préférable". Selon lui, Ségolène Royal aurait pour intention de "renégocier" le Traité constitutionnel, une option qui "ne marchera pas". L'économiste montre à quel point le projet de Constitution a vu le jour de façon "accidentelle", et qu'il serait impossible aujourd'hui de réunir le mêmes conditions politiques. Pour Richard Baldwin, le futur Président français devra prendre acte de la nécessité de dépasser le Traité de Nice par un nouveau texte qui comprendra "les réformes institutionnelles urgentes". Et "puisque le Traité de Nice n'a pas été soumis à un référendum, il n'y a aucune raison d'en faire un pour un traité qui se contenterait d'en régler ses ratés", conclut l'auteur.

Zaki Laïdi critique pour sa part l'attitude de Nicolas Sarkozy à l'égard de Peter Mandelson, commissaire européen au commerce, que le candidat voudrait "déposséder de son pouvoir de négociation au profit d'un hypothétique président de l'Union". Le fondateur de Telos explique cette prise de position du président de l'UMP par sa crainte de devoir endosser un accord à l'OMC qui déplairait aux milieux agricoles français et renforcerait "l'euro scepticisme ambiant".

Au delà de cette proposition, qui n'a "aucune chance d'aboutir", Zaki Laïdi met en cause la "stratégie libérale-nationale" du candidat à l'Elysée. Selon lui, Nicolas Sarkozy est disposé à prendre des mesures économiques libérales, tout en les tempérant par un discours de protection "d'autant plus radical qu'il n'a peu de chances d'être mis en œuvre dans les faits, par la seule France". L'auteur regrette surtout "l'absence de pédagogie politique sur la mondialisation, l'Europe ou l'OMC", qui pourrait se traduire par un "retour de bâton".

Lire l'analyse

Richard E. Baldwin, "Sur l'UE, la stratégie de Sarkozy est préférable", Telos, mai 2007
Zaki Laïdi, "Sarkozy le national-libéral", Telos, mai 2007