Derniers articles publiés

EU-Talk n° 20 avec Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne : "Un an après les élections européennes"

Actualité 29.05.2015

Il y a un an, les citoyens européens élisaient leurs 751 députés au Parlement européen. A l'issue de ce suffrage, une nouvelle Commission européenne a été désignée en novembre, placée sous la présidence de Jean-Claude Juncker.

Pour cette "Commission de la dernière chance", les défis sont multiples : crise économique, crise de confiance, chômage … Un an après les élections, quel bilan peut-on dresser ? La nouvelle Commission est-elle à la hauteur de ses engagements ? Quels sont ses enjeux et ses priorités, à l'heure où la désaffection des citoyens envers l'Europe atteint un paroxysme ?

 

Frans Timmermans

Frans Timmermans a débuté sa carrière en 1987, en tant que fonctionnaire du ministère des affaires étrangères de La Haye. Après un temps à l'ambassade des Pays-Bas à Moscou, il rejoint l'équipe du commissaire européen Hans van den Broek. Par la suite, il devient le conseiller et secrétaire particulier de Max van der Stoel, haut-commissaire pour les minorités nationales de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).  De 2007 à 2010, il a occupé le poste de ministre des affaires européennes des Pays-Bas et en 2012, celui de ministre des affaires étrangères. Depuis le 1er novembre 2014,

M. Timmermans est le premier vice-président de la Commission européenne, chargé de l'amélioration de la réglementation, des relations institutionnelles, de l'état de droit et de la Charte des droits fondamentaux.

 

Retrouvez le contenu du chat ici :

 

14h01   Toute l'Europe:
Bonjour à tous !
Le chat avec Frans Timmermans va bientôt commencer.
 
14h07   Commentaire de la part de Frans Timmermans
Bonjour à tous
 
14h07   Commentaire de la part de Derek
Monsieur, Quelles leçons tirer de la vague eurosceptique des dernières élections ? Aviez-vous été surpris par les résultats ?
 
14h08   Frans Timmermans:
Pas du tout, la crise a frappé tellement les sociétés européennes, que les gens sont fâchés
Leçon: moins promettre, mieux livrer
 
14h10   Commentaire de la part de Vio_37
Bonjour, Un an après, les élections au Royaume-Uni, en Espagne et surtout en Pologne ne traduisent-elles pas une propagation de l'euroscepticisme ?
 
14h11   Frans Timmermans:
Je ne crois pas, en tout cas pas beaucoup. Dans les trois pays c'est quand même surtout le débat national qui détermine l'issue des elections
 
14h14   Commentaire de la part de Spok
Bonjour, La monté de l'extrême droit est-elle un danger réel en Europe ?
 
14h15   Frans Timmermans:
Absolument ! L'histoire européenne démontre clairement qu'avec les extrémistes, ça se termine toujours très mal
 
14h17   Commentaire de la part de Grincheux
Monsieur le Commissaire, L'euroscepticisme a encore progressé récemment, en Finlande ou en Pologne. Pensez-vous que cette tendance puisse s'inverser rapidement?
 
14h18   Frans Timmermans:
L'euroscepticisme est un phénomène avec lequel nous aurons affaire pendant les années qui viennent. C'est simplement la réalité politique dans nos états membres. A nous de montrer que l'Europe a valeur ajoutée pour nos citoyens
 
14h19   Commentaire de la part de Mathy
Comment la commission veut réduire le fossé entre citoyens européens et politiques européennes ? Lutter contre la bureaucratie comme vous le faites en est- il le seul moyen ?
 
14h21   Frans Timmermans:
Ce n'est qu'un moyen et même pas le plus important. Le plus important c'est de montrer, par nos actions, que nous sommes capables de faire diminuer le chômage et augmenter la croissance et que nous sommes capables de faire face à des défis comme le fondamentalisme et l'insécurité a nos frontières
 
14h21   Commentaire de la part de Euro
Peut-on avoir confiance en une Commission dont le président oublie l'impartialité (les faveurs accordées à la France, l'ingérence de Juncker dans les élections grecques en supportant ouvertement M Samaras face à Alexis Tsipras …) ?
 
14h23   Frans Timmermans:
JC Juncker est un président qui mérite la confiance des citoyens européens, parce qu'il a montré être capable de faire des propositions audacieuses et parce qu'il est capable de trouver des solutions dans des situations difficiles. D'ailleurs, il est beaucoup apprécié en Grèce...
 
14h23   Commentaire de la part de Jean-claude
Bonjour, Votre politique n'est-elle pas contradictoire : d'un côté vous prônez le rapprochement les citoyens de l'UE et de l'autre, vous voulez déléguer davantage de politique au niveau national (pour limiter la bureaucratie). N'est-ce pas valoriser l'échelon national au détriment de l'UE ?
 
14h24   Frans Timmermans:
On peut aussi limiter la bureaucratie en remplaçant 28 règles nationales par 1 règle européenne claire et précise
 
14h24   Commentaire de la part de Mohammed
Monsieur, Réduire le déficit démocratique ne passerait-il pas par la nomination (directe ou via le parlement) des commissaires par les citoyens européens ?
 
14h26   Frans Timmermans:
Le président Juncker a été nomme président parce qu'il était chef de file du groupe qui est sorti le plus grand des elections européenne. Les commissaires ont dû passer par le Parlement européen dans des auditions très sévères avant d'être investis.
 
14h27   Commentaire de la part de NiCo
Monsieur le commissaire, Ne faudrait-il pas davantage solliciter l'opinion des citoyens européens ? (cf les négociations du TTIP qui se poursuivent dans notre dos, sans qu'on en sache le contenu ni les conséquences….)
 
14h28   Frans Timmermans:
La Commission a nettement augmente la transparence dans les négociations TTIP. Vous pouvez lire les documents sur notre site. Aujourd'hui nous avons lancé notre consultation sur l'économie circulaire, je vous invite à y participer

14h28   Commentaire de la part de Jojo
Ça veut dire quoi mieux réguler ?
 
14h29   Frans Timmermans:
Augmenter la transparence, augmenter la participation des gens directement concernes, augmenter l'analyse des lois existantes pour pouvoir les améliorer
 
14h31   Commentaire de la part de Masha87
Bonjour, "pour mieux légiférer", vous voulez multiplier les études d'impact sur les législations européennes. Concrètement, quelle forme cela va prendre ? A quel moment du processus sera-t-elle réalisée ? Par qui ?
 
14h32   Frans Timmermans:
Nous n'allons pas 'multiplier' les études d'impact. Nous allons améliorer les études et nous allons améliorer le contrôle des études entre autres par des experts indépendants

14h33   Commentaire de la part de Armelle. M
Bonjour monsieur le Commissaire : A l'heure où l'Europe négocie le TTIP, ce programme pour une meilleure réglementation n'est-il pas le premier pas vers une dérégulation ?
 
14h34   Frans Timmermans:
Quelle dérégulation? J'entends toujours dire que c'est une forme de dérégulation, mais quand je demande des cas concrets, le silence règne...
 
14h35   Commentaire de la part de Wilfried
Monsieur, l'idée "mieux réguler" avait été portée par les britanniques il y a quelques années … Première rupture aux pressions britanniques ?
 
14h37   Frans Timmermans:
Il y a toute une série d'états membres, aussi mon propre pays, qui depuis des années, ont introduit des programmes pour mieux réguler. La Commission a commencé dans ce domaine il y a plus de dix ans. Donc le lien avec la situation britannique n'est pas tellement clair, même si le gouvernement britannique est sur la même position
 
14h37   Commentaire de la part de Antony
Pourquoi les ICE (initiatives citoyennes) n’aboutissent pas autant que nous aimerions le voir ? De quoi susciter la méfiance des citoyens à l'égard de ses instances européennes
 
14h40   Frans Timmermans:
Les ICE sont soumises aux règles du traité et du règlement adopte sur la base du traité. Donc si une initiative n'est pas conforme ces règles, la commission n'a pas le droit de la poursuivre.
Néanmoins, je veux essayer d'utiliser les ICE aussi pour stimuler le débat politique, même dans des cas ou peut-être l'initiative n'est pas conforme aux règles
 
14h41   Commentaire de la part de Vincent
Bonjour, Un autre volet est la relance de la procédure "Refit" : avez-vous déjà une idée des législations existantes qui doivent être simplifiées ou supprimées ?
 
14h42   Frans Timmermans:
Les services de la commission sont en train d'identifier les domaines les plus urgents. En même temps nous allons créer une plateforme refit pour assurer la participation à l'exercice du comité de régions, comite économique et social, syndicats, patronat, ONG...
 
14h43   Commentaire de la part de Manon Durand
Bonjour monsieur, la Commission ne va-t-elle pas trop dans sa volonté de réduire le nombre de textes de lois? Notamment sur l'environnement
 
14h44   Frans Timmermans:
Je vous assure que nous n'allons pas baisser la protection de l'environnement et que cette Commission est très ambitieuse dans le domaine de l'environnement
 
14h45   Commentaire de la part de Tove
La Commission peut-elle parvenir à améliorer la solidarité parmi les 28 dans le domaine de l'immigration ?
 
14h46   Frans Timmermans:
Nous avons lancé notre proposition, maintenant le conseil et les états membres doivent réagir. Je compte sur leur sagesse....
 
14h46   Commentaire de la part de Antony
A la vue des différents articles dans les médias (français pour ma part), nous avons l'impression d'avoir un Président Russe surpuissant face à une Europe qui semble incapable de faire face et de faire front sur un conflit qui s'éternise et qui n'est qu'un début avec la Crimée pour laquelle nous n'avons pas bougé le petit doigt, trouvez-vous normal que le Président Russe puisse à ce point se jouer de l'Europe ?
 
14h47   Frans Timmermans:
Ca dépend entièrement de l'Europe... Si elle est unie et solidaire, le président russe ne sera pas en mesure de se jouer de l'Europe...
 
14h48   Commentaire de la part de Nola
Bonjour Monsieur Timmermans : confirmez-vous le lancement d'une opération militaire en méditerranée, comme l'a annoncé Wikileaks ? Ne faudrait-il pas avant repenser l'aide économique à destination de pays comme la Libye ?
 
14h49   Frans Timmermans:
Non...et il est évident que nous avons la tâche d'aider la Libye de trouver une issue de la situation actuelle qui est très pénible. J'en ai parlé ce matin avec le premier ministre tunisien
 
14h50   Commentaire de la part de CitoyenEurope
Bonjour Monsieur, l'Union ne veut pas d'un "Brexit" : quel rôle joue la Commission sur ce dossier ?
 
14h51   Frans Timmermans:
Comme l'a dit JC Juncker, nous sommes là pour aider à trouver une solution équitable
 
14h51   Commentaire de la part de Clémentine
L'Union (et la Commission) cèderont-elles face aux pressions de David Cameron pour réformer les traités (MM. Juncker et Tusk semblent déjà prêts à faire des concessions sur la liberté de circulation …)
 
14h52   Frans Timmermans:
La liberté de circulation est une pierre angulaire de l'union européenne et essentielle pour faire fonctionner le marché intérieur, tellement apprécié par tous les états membres. Tous les états membres....
 
14h53   Commentaire de la part de R-U
Bonjour Monsieur Timmermans : Jean-Claude Juncker et David Cameron se sont rencontrés en début de semaine : que se sont-ils dits ? A-t-on tant de choses à perdre si le Royaume-Uni quitte l'Union ?
 
14h54   Frans Timmermans:
C'était une rencontre amicale, le contenu a été communique par Downing street. Sans RU, l'EU serait plus faible. D'ailleurs, le RU lui-même serait aussi plus faible.
 
14h55   Commentaire de la part de Titi
Bonjour monsieur, En tant que Commissaire en charge de la charte droits fondamentaux, que pensez-vous de la volonté du Royaume-Uni de quitter la CEDH ?
 
14h57   Frans Timmermans:
Je n'ai pas vu une position officielle sur le sujet. A mon avis la CEDH a vraiment aidé les citoyens européens à augmenter la protection de leurs droits vis-à-vis des autorités publiques...
 
14h57   Commentaire de la part de Ralph
Bonjour, en tant que commissaire chargé de l'Etat de droit, êtes-vous en mesure de contrer le basculement autoritaire qui s'opère depuis plusieurs années en Hongrie ?

14h59   Frans Timmermans:
Nous travaillons dans tous nos états membres sur la protection de l'état de droit, aussi en Hongrie. J'en ai débattu avec je premier ministre Hongrois la semaine dernière au Parlement européen à Strasbourg...
 
15h00   Commentaire de la part de Antony
Ce sera ma dernière question, à quand une politique d'harmonisation fiscale européenne ?
 
15h02   Frans Timmermans:
Vous savez peut-être que cette Commission a clairement indique de vouloir développer des propositions. Je vous conseille de suivre les activités de Pierre Moscovici dans ce domaine ainsi que celles de JC Juncker
 
15h03   Frans Timmermans:
Merci beaucoup pour vos contributions et questions. J'espère vous lire prochainement !
Au revoir et a bientôt !
 
15h04   Toute l'Europe:
Merci Beaucoup au Commissaire Frans Timmermans pour ses réponses, ainsi qu'à tous nos internautes pour leurs nombreuses questions! A bientôt pour un "storify" sur www.touteleurope.eu !