Derniers articles publiés

Être fonctionnaire européen

Droits et démarches 10.04.2019

Les institutions européennes offrent des carrières variées. Les fonctionnaires européens sont recrutés par concours.

Bâtiment du Parlement européen à Strasbourg

Bâtiment du Parlement européen à Strasbourg

A l'issue de la procédure de sélection, les nouveaux fonctionnaires européens sont affectés à l'une ou l'autre des institutions (Commission européenne, Parlement européen, Conseil, Cour de justice, Cour des comptes) ou organes consultatifs de l'Union européenne (Comité économique et social, Comité européens des régions, etc…), à Bruxelles, Strasbourg, Luxembourg ou ailleurs.

L'Office européen de sélection du personnel (EPSO) est chargé d'organiser les concours généraux.

Conditions d'inscription

Pour passer un concours de sélection des fonctionnaires de l'UE, il faut :

  • être citoyen d'un des Etats membres de l'Union européenne,
  • jouir de tous ses droits civiques,
  • être en situation régulière au regard des obligations que lui impose la législation nationale en matière militaire,
  • maîtriser 2 langues officielles de l'Union européenne, voire 3 pour la filière linguistique.

Profils recherchés

Reposant ou non sur une expérience professionnelle préalable, le statut de fonctionnaire européen regroupe une grande diversité de profils autour de catégories générales : administrateur, chercheur, traducteur, assistant ou secrétaire.

Les concours se déroulent par catégorie, voire par grades à l'intérieur de ces catégories, en fonction de l'expérience professionnelle, du niveau d'étude et des compétences requises.

EPSO, l'Office européen de sélection du personnel, recherche des candidats motivés, souhaitant promouvoir l'Union européenne à travers leur travail.

A côté des concours pour devenir fonctionnaire titulaire, les institutions sont à la recherche d'agents contractuels, d'agents temporaires et de stagiaires tout au long de l'année. Pour les agents contractuels et temporaires, des concours spécifiques sont organisés.

Faire un stage dans une institution ou un organe de l'UE

Modalités de sélection des candidats

Il faut déposer un dossier de candidature en ligne conforme à l'avis de concours publié au Journal officiel de l'Union européenne.

Cette étape ne doit pas être prise  à la légère : remplir ne serait-ce que le formulaire d'inscription exige déjà un certain temps.

La procédure de sélection comprend deux étapes : les tests d'admission informatisés, organisés dans les États membres (et dans certains pays hors de l'UE), et la phase d'évaluation à Bruxelles. En fonction des concours présentés, les épreuves peuvent légèrement varier. Le détail de chaque concours est publié sur le site internet d’EPSO et au Journal officiel de l'Union européenne.

EPSO exige de tous les candidats de maîtriser au moins deux langues de l'Union européenne : sa langue principale (langue 1) et au choix une parmi les cinq langues les plus déclarées par les candidats au cours de la première phase de sélection (langue 2). 

Le test d'admission porte sur l'évaluation des compétences générales du candidat : ses capacités cognitives (raisonnement verbal, numérique et abstrait), sa capacité de jugement dans des épreuves de mise en situation, ainsi que ses compétences professionnelles et linguistiques. Ces épreuves se déroulent dans la langue 1 et la langue 2 du candidat.

La phase d'évaluation, réservée aux personnes admissibles, permet d’examiner les compétences du candidat liées au poste. Une première épreuve sur ordinateur : le "bac à courrier" (ou "e-tray") permet de simuler une situation de travail réelle (elle se déroule dans la langue 2 du candidat). Le candidat doit ensuite passer quatre autres tests, dont trois oraux, dans sa deuxième langue au centre d'évaluation à Bruxelles.

Les candidats réussissant la phase d'évaluation sont inscrits sur une "liste de réserve". Ce terme désigne une base de données accessible aux institutions européennes souhaitant recruter des collaborateurs qui ont réussi les procédures de sélection. Certains candidats de cette liste sont invités à passer des entretiens d'embauche.

Tous les participants peuvent, s'ils le souhaitent, recevoir une évaluation de leur performance. Pour les profils les plus courants, les listes de réserve restent valides jusqu'à la fin du cycle de concours organisé l'année suivante dans un domaine semblable (c'est-à-dire durant un an). Pour les autres profils, les listes de réserve restent valides plus longtemps (généralement trois ans).

Parution des avis de concours et candidatures

Les concours généraux planifiés sont d'abord annoncés dans un calendrier prévisionnel sur le site d'EPSO, souvent plusieurs mois à l'avance.

Le moment venu, les avis de concours eux-mêmes sont publiés au Journal officiel de l'Union européenne. Ces avis sont les seuls qui font foi. Ils indiquent les conditions à remplir pour être admis à concourir, le nombre estimé des postes à pourvoir et donnent des informations sur les concours eux-mêmes.

Comment savoir qu'un concours aura lieu?

  • Consulter régulièrement les pages "concours" du site d'EPSO.
  • Consulter les représentations de la Commission européenne dans chaque Etat membre ou les bureaux d'information du Parlement européen.
  • S'abonner au Journal Officiel de l'UE pour recevoir les numéros qui contiennent les avis de concours pour toutes les institutions. Des abonnements spéciaux portant la référence "journal officiel – concours généraux" peuvent être souscrits en ligne sur le site de l'Office des publications. Le Journal officiel peut aussi être consulté gratuitement en ligne. 

En savoir plus :