Derniers articles publiés

Energie et environnement : Bruxelles présente son plan d'action

Actualité 10.01.2007

© Communauté européenne, 2007La Commission européenne a présenté, mercredi 10 janvier, les nouveaux objectifs de l'UE dans le domaine de l'environnement et celui de l'énergie. Le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, et les commissaires européen à l'Energie et à l'Environnement ont dévoilé les principales mesures du plan d'action de la Commission : muscler la politique énergétique de l'Union et prévoir la politique environnementale de lutte contre le changement climatique jusqu'en 2020 et au-delà.

Contexte


Répondant au souhait exprimé par les chefs d'État réunis lors du Sommet européen de Hampton Court, la Commission européenne a présenté dans un paquet Energie une "analyse stratégique de la politique énergétique de l'UE" (SEER).

Ce paquet de mesures a été élaboré sur la base d'une consultation large et approfondie de l'opinion publique et des experts, à la suite de la publication du Livre vert "Une stratégie européenne pour une énergie sûre, compétitive et durable".

La communication de la Commission européenne sera présentée au Conseil européen de mars 2007 et fera l'objet de discussion entre les chefs d'Etat et de gouvernement.

Sur la base de la communication adoptée par les 27 Etats membres, de nouvelles propositions législatives seront préparées.

Objectif  : énergie renouvelable


Le plan d’action de la Commission européenne prévoit une série de mesures prioritaires englobant un large éventail d’initiatives rentables dans le domaine de l’efficacité énergétique.

Il s’agit notamment d’actions visant à rendre plus efficaces les appareils consommateurs d’énergie, les bâtiments, les transports et la production d’énergie. Le plan propose de nouvelles normes contraignantes en matière d’efficacité énergétique, la promotion de services énergétiques, des mécanismes de financement spécifiques à l’appui de produits plus économes en énergie.

La Commission instaurera en outre un "pacte des maires" regroupant les 20 à 30 villes d’Europe les plus en pointe et proposera un accord international sur l’efficacité énergétique. Au total, plus de 75 mesures sont exposées.

Lors d'une conférence de presse organisée, mercredi 10 janvier 2006, par la Représentation de la Commission européenne à Paris, le directeur de la DG  énergie, Dominique Ristori, a expliqué le contenu de la nouvelle communication de la Commission.

Cette communication s'inscrit dans le cadre "d'un double constat d'urgence" en matière d'environnement et d'énergie, a indiqué le Directeur général adjoint pour l'Energie et les Transports.

Dominique Ristori a rappelé les phénomènes inquiétants que connaît la planète depuis plusieurs années : "le réchauffement climatique, les tsunamis en Asie, le cyclone Katrina aux Etats-Unis". En Europe, "80% des émissions de gaz à effet de serre sont le résultat de la production énergétique", a indiqué M. Ristori.

Selon le directeur de la DG énergie, la nouvelle communication prévoit trois pistes d'actions :
- l'ouverture du marché européen de l'énergie ;
- l'utilisation, pour la première fois de manière contraignante, des énergies renouvelables ;
- l'efficacité énergétique.

Des mesures de lutte contre le changement climatique après 2012


Parallèlement à son analyse stratégique de la politique énergétique, la Commission européenne a présenté des mesures de lutte contre le changement climatique après 2012, c'est-à-dire après l'expiration des objectifs du protocole de Kyoto.

Egalement présent à la conférence de presse de la Représentation de la Commission européenne, le chef d’unité adjoint de la DG Environnement, Matti Vainio, a expliqué les objectifs de la Commission européenne en matière d'environnement.

La communication propose des mesures stratégiques réalisables et abordables qui pourront être mises en œuvre par l'UE et le reste de la communauté internationale afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre jusqu'en 2020 et au-delà.

L'objectif est de veiller à ce que l'augmentation des températures à l'échelle planétaire se limite au niveau "de sécurité" fixé à 2ºC au-dessus des niveaux préindustriels.

Dans le cas de l'UE, les mesures prévues dans l'analyse de la politique énergétique publiée en parallèle devraient permettre des réductions substantielles des émissions après 2012.

La sécurité des approvisionnements européen : un autre sujet d'actualité


A la suite de la fermeture par la Russie de l'important oléoduc "Droujba", lundi 8 janvier 2007, en raison d'un conflit avec la Biélorussie, le ministre fédéral allemand de l'Economie et de la Technologie et Président du Conseil des ministres de l'énergie, Michael Glos, a déclaré que "la Présidence allemande du Conseil fera tout ce qui est en son pouvoir afin que la restriction des livraisons de pétrole n'entraîne pas de pénurie dans l'approvisionnement des entreprises et des consommateurs européens".

"Cet incident démontre une fois de plus qu'une sécurité d'approvisionnement élevée nécessite un mix énergétique équilibré, et qu'il convient d'éviter toute dépendance unilatérale. Ce sujet constitue l'une des clés de voûte de la nouvelle politique énergétique européenne, que nous allons évoquer lors du sommet européen de ce printemps", a-t-il ajouté.

Andris Piebalgs, le commissaire européen à l'Energie, a également commenté la décision du Kremlin. Il a indiqué que la Commission suivait de près le dossier tout en précisant qu'il n'y avait aucun risque de pénurie à court terme.

Finalement, un accord a été trouvé entre Moscou et son voisin, s'en est donc suivie la reprise des livraisons de pétrole russe transitant par le Bélarus et destinées à l'Europe occidentale.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier s'est félicité de cet accord : "Je me félicite que nos appels à trouver une solution rapide et constructive dans le conflit pétrolier aient été entendus par Moscou. Dans ce contexte, nous voulons à présent engager un dialogue avec la Russie afin de placer nos relations énergétiques futures sur une base durablement fiable."

Sources :

L'UE est pratiquement en voie d'atteindre l'objectif en matière de production d'électricité à partir de sources d'énergie renouvelables fixé pour 2010 - Communiqué de presse - 10/01/07 - Europa
La Commission propose un paquet intégré de mesures dans le domaine de l'énergie et du changement climatique afin de réduire les émissions pour le XXIème siècle - Communiqué de presse - 10/01/07 - Europa
Une feuille de route pour les sources d’énergie renouvelables: préparer la voie pour que la part des sources d’énergie renouvelables dans le bouquet énergétique de l’UE atteigne 20 % d’ici à 2020 - Mémo - 10/01/07 - Europa
Technologies énergétiques pour des sources d'énergie renouvelables meilleur marché, une efficacité accrue et un rôle prépondérant de l'industrie européenne sur la scène mondiale - Communiqué de presse - 10/01/07 - Europa
Approche européenne de l'énergie nucléaire, de la sûreté et de la sécurité - Mémo - 10/01/07 - Europa
Limiter le réchauffement de la planète à 2 degrés Celsius - Mémo - 10/01/07 - Europa
 Top News de la Commission européenne du 8 janvier au 4 février 2007 - Europa
Michael Glos concernant la fermeture de l’oléoduc Droujba - Communiqué de presse, 08/01/07 - Présidence allemande de l'UE
Statement of Energy Commissioner Andris Piebalgs after the interruption of oil supplies from Belarus to the European Union - Communiqué de presse, 08/01/07 - Europa
Le ministre allemand des Affaires étrangères sur la reprise des livraisons de pétrole russe - Communiqué de presse, 11/01/07 - Présidence de l'UE