Derniers articles publiés

Energie-climat : l'Europe veut mettre le "paquet"

Actualité 05.12.2008

Les ministres européens de l'Environnement se sont réunis jeudi 4 décembre à Bruxelles pour un dernier Conseil sous Présidence française de l'Union européenne. L'occasion pour Jean-Louis Borloo, ministre français de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire, de faire avancer les travaux sur le paquet "énergie-climat", l'une des priorités de la PFUE, dans la perspective d'un accord du Conseil européen des 11 et 12 décembre prochains.

Faire adopter le paquet "énergie-climat" avant la fin de la PFUE

La lutte contre le changement climatique est affirmée comme l'une priorité-clé de la présidence française de l'Union européenne.

Dans la perspective d'un accord avec le Parlement européen sur le paquet législatif "énergie climat", les ministres de l’environnement ont fait le point sur l’avancement des travaux, ainsi que sur la portée de ce paquet dans le contexte de la conférence internationale sur le climat qui se déroule en ce moment-même à Poznan (Pologne).

Jean-Louis Borloo a rappelé à ses homologues que le Conseil européen des 11 et 12 décembre prochains décidera, comme prévu par les conclusions du Conseil européen d’octobre, "des solutions appropriées aux enjeux de la mise en œuvre de la politique communautaire climatique et énergétique".

Cependant, en cas de désaccord persistant entre les 27 partenaires sur ce dossier lors du prochain Conseil européen, Nicolas Sarkozy a déjà annoncé qu'il pourrait réunir un Conseil extraordinaire le 30 décembre. Le président en exercice du Conseil de l'UE est donc prêt à gâcher les fêtes de fin d'année pour sauver le paquet "énergie-climat". De quoi faire monter la pression ....

Pour en savoir plus sur le paquet énergie-climat, Touteleurope.fr a suivi le ministre français de l'Environnement Jean-Louis Borloo pendant une journée

 

Voir la vidéo
(Durée : 1'05)


 

Déforestation, OGM, modes de consommation durables ...

Passage de témoin

Ce dernier Conseil Environnement de la PFUE aura également été l'occasion d'un passage de relai entre Jean-Louis Borloo et son homologue tchèque, Martin Bursik. La République tchèque prendra la présidence du Conseil de l'UE le 1er janvier 2009

Les ministres européens ont adopté des conclusions ambitieuses sur le thème de la déforestation qui, avec la dégradation forestière, la conservation et la gestion durable des forêts pourraient constituer des éléments essentiels d’un futur accord international sur le climat.

Le Conseil a également adopté des conclusions appelant à réduire les risques que présente le mercure pour la santé humaine et l'environnement.

Ces conclusions devraient permettre à l’Union européenne de s’appuyer sur une feuille de route à la fois ambitieuse et flexible pour mener à bien les négociations internationales sur le mercure, qui auront lieu en février 2009 dans le cadre du 25ème conseil d’administration du Programme des Nations-Unies pour l’Environnement (PNUE).

Les ministres ont réitéré leur volonté de répondre aux attentes des citoyens sur la question sensible des Organismes Génétiquement Modifiés, en adoptant des conclusions qui marquent clairement une demande d’amélioration de l’évaluation environnementale des OGM.

Enfin, le Plan d’action pour une consommation et une production durables et pour une politique industrielle durable a fait l’objet d’un débat très constructif. Cette thématique s’inscrit dans le double objectif de rendre les modes de consommation et de production plus durables et d’accroître par l’éco-innovation la compétitivité de l’industrie européenne.


Source

Résultats du Conseil des ministres de l’environnement - Présidence française de l'Union européenne

En savoir plus

170 pays réunis à Poznan pour lutter contre le changement climatique
Le paquet "énergie-climat"