Derniers articles publiés

Elections européennes : qui vote quand dans les 28 Etats membres ?

Carte et comparatif 26.05.2019 Marianne Lazarovici

Les citoyens européens se rendent aux urnes cette semaine afin d'élire leurs 751 eurodéputés. Mais de l'Allemagne au Royaume-Uni, en passant par l'Irlande et la République tchèque, tous ne votent pas au même moment. Toute l'Europe fait le point sur le calendrier électoral qui s'étale du 23 mai… au 4 juin. 

Le rituel électoral français est bien ancré : le dimanche est jour de vote, et à 20h tapantes tous les citoyens sont informés des premières estimations. Peu après suivent généralement les résultats officiels, ajustés au centième jusque tard dans la soirée. Mais les scrutins ne se déroulent pas de la même manière partout en Europe : la date du vote et l'annonce des résultats relèvent de la tradition électorale des Etats membres.

Quatre jours de scrutin

Sept des vingt-huit Etats membres n'organisent pas les élections européennes le dimanche 26 mai. Les Britanniques et les Néerlandais ont ouvert le bal le jeudi 23, et les Irlandais le vendredi 24. En République tchèque, on a voté le 24 et le 25, tandis qu'en Lettonie, en Slovaquie, à Malte et dans certaines collectivités d'Outre-Mer françaises (Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Guadeloupe, Guyane, Martinique et Polynésie française) le scrutin s'est tenu le samedi 25.

Les vingt-et-un autres Etats membres votent donc ce dimanche, et ce toute la journée. En effet, si les bureaux de vote ouvrent généralement dans la matinée pour fermer en fin d'après-midi dans la majorité des Etats européens, les bureaux de l'aéroport de Vienne ont ouvert dès 0h, tandis qu'en Irlande et en Italie notamment, ils ferment à 23 heures.

Une arrivée progressive des estimations… et des résultats partiels

Dans la majorité des Etats membres, des sondages de sortie d'urne seront réalisés et rendus publics rapidement après la fermeture des bureaux de vote, d'après le Parlement européen. Aux Pays-Bas, ces estimations ont été disponibles dès le soir du 23 mai et en Irlande le lendemain.

Aucun résultat officiel, même partiel (ne prenant en compte qu'une partie des bureaux de vote) ne sera ainsi communiqué par les Etats avant le 26 mai, même dans les pays ayant voté le plus tôt. Il faut en effet attendre la fermeture des derniers bureaux de vote, à 23 heures en Italie.

D'ici là, les pays votant dimanche pourront néanmoins bien fournir des estimations. Dès 18 heures, sept Etats membres (dont l'Allemagne qui élit presque un eurodéputé sur sept) dévoileront ainsi la probable couleur politique de leurs nouveaux élus. En France, comme au Danemark et en Espagne, les premières estimations tomberont à 20 heures. A 20h15, le Parlement publiera ensuite grâce à ces estimations une première projection de ce à quoi l'hémicycle pourrait ressembler. Projection qui sera mise à jour dans les heures suivantes.

Autour de 23 heures, la projection du Parlement sera affinée grâce aux premiers résultats provisoires officiels, des chiffres plutôt précis mais encore incomplets, diffusés par les Etats membres. En ce qui concerne la France, ils seront donnés à 23h30, la rapidité des annonces variant aussi selon l'heure de fermeture des bureaux de vote ou encore des écarts entre les différents candidats. La Belgique sera la première à présenter ses résultats finaux, dès minuit.

Pour la majorité des autres Etats, les résultats définitifs seront connus le lendemain du jour de scrutin principal, le lundi 27 mai (d'ici le 30 mai en France et jusqu'au 4 juin au plus tard pour les Pays-Bas). Et pour cause, dès le 27 mai, les eurodéputés nouvellement élus pourront commencer à négocier afin de former des groupes politiques au sein du Parlement.

Le calendrier des élections européennes