Derniers articles publiés

Elections allemandes 2017 : quelles implications pour l'Europe ?

Synthèse 28.09.2017

Dimanche 24 septembre 2017 ont eu lieu les élections législatives allemandes. La CDU (centre-droit) d'Angela Merkel est arrivée en tête avec 33% des voix, permettant à la chancelière de conserver le pouvoir, qu'elle détient depuis 2005. Une victoire toutefois relative dans la mesure où Mme Merkel va devoir recevoir le soutien des verts et des libéraux, opposés sur de nombreux sujets, pour pouvoir gouverner. Le SPD (centre-gauche) souhaite pour sa part ne pas poursuivre la "grande coalition". Pour l'Europe, le scrutin ouvre donc une période d'incertitude quant à la ligne européenne que l'Allemagne va tenir au cours des quatre prochaines années.

Angela Merkel

Angela Merkel

 


L'essentiel sur la politique allemande

Comment fonctionne la politique en Allemagne, pays fédéraliste, où le Parlement est très puissant et où les électeurs ont deux voix le jour des élections législatives ?

Quels sont les parcours d'Angela Merkel, chancelière allemande depuis 2005, et de Martin Schulz, nouveau leader du centre-gauche et ancien président du Parlement européen ?

Où en est la relation entre l'Allemagne et la France ? Pilier de la construction européenne, le "couple franco-allemand", si solide dans les années 1970 et 1980, est-il toujours le moteur de l'Europe ?

Eléments de réponse grâce à nos biographies, notre infographie et notre rétrospective historique.

 


La campagne au jour le jour

Depuis novembre 2016 et l'annonce de la candidature d'Angela Merkel à sa propre succession, Toute l'Europe suit les principaux événements de la campagne électorale allemande.

En janvier, Martin Schulz, jusqu'ici président du Parlement européen, prend la tête du SPD. En juin, la victoire de la CDU se profile. En septembre, Angela Merkel reste en tête des sondages, loin devant le SPD et alors que l'extrême droite progresse. Des tendances confirmées par les résultats électoraux du 24 septembre : la chancelière conserve sa place, le SPD essuie une déconvenue historique et l'extrême droite arrive 3e.

 


L'Allemagne, première économie européenne ?

L'Allemagne est régulièrement présentée comme le meilleur élève de l'Europe sur le plan économique. De fait, le pays a un taux de croissance stable depuis des années, 1,7% en 2016 ; un taux de chômage plus qu'enviable, 3,9% en 2017 ; un excédent budgétaire quasiment unique en Europe, +0,8% en 2016 ; ou encore un excédent commercial colossal, 250 milliards d'euros en 2016. Des indicateurs dans le vert, mais qui cachent d'autres réalités moins positives comme un manque d'investissement et des inégalités élevées.

Toute l'Europe fait le point en donnant la parole à deux experts : Laurence Nayman, économiste, et Marc Weltmann, chef d'entreprise basé à Sarrebruck.