Derniers articles publiés

Découvrez Maribor et Guimarães, capitales européennes de la culture 2012 !

Actualité 05.01.2012

Chaque année depuis 1985 deux villes européennes sont désignées capitales européennes de la culture. L'occasion pour les élues d'illustrer la richesse et la diversité des cultures européennes. Cette initiative, qui est devenue l'un des événements culturels les plus prestigieux et les plus en vue en Europe, permet aux villes sélectionnées de mettre en avant leur patrimoine culturel et d'attirer de nombreux touristes venus de toute l'Europe. Mais attention ! Pour être choisies ces villes doivent aussi proposer un programme exceptionnel. Après Tallin (Estonie) et Turku (Finlande) en 2011, c'est donc Maribor (Slovénie) et Guimarães (Portugal) qui ont repris le flambeau le 1er janvier.

En 2012, deux villes deux ambiances !

Demandez le programme ... online !

Les villes de Maribor et de Guimarães ont toutes deux lancé un site Internet entièrement dédié à l'année culturelle 2012. Pour retrouver toutes leurs actualités et le programme de leurs événements, consultez Maribor 2012 et Guimarães 2012

C'est donc le 1er janvier dernier que Guimarães et Maribor ont pris officiellement le titre de Capitales européennes de la culture 2012.

La commissaire européenne à l'Education, à la Culture, au Multilinguisme et à la Jeunesse, Androulla Vassiliou, a ainsi souhaité une très bonne année aux lauréates, notant que "même dans une conjoncture économique difficile, le titre de capitale européenne de la culture est une occasion extraordinaire de générer un développement durable de la ville en question par la voie de la culture, d'augmenter le tourisme et de créer de l'emploi, et aussi de déclencher un puissant courant d'énergie positive et créatrice".

A Maribor, le lancement officiel de l'événement se fera le week-end du 13 au 15 janvier 2012, avec un programme de musique, de théâtre et de danses. Des manifestations nombreuses et variées, alliant tradition et innovation, folklore et danse contemporaine, sont prévues tout au long de l'année. Elles visent à toucher plus particulièrement les jeunes.

Guimarães ouvrira les festivités le samedi 21 janvier avec un spectacle théâtral et multimédia en plein air. Son programme pour l'année est axé sur quatre thèmes: la Ville, la Communauté, la Pensée et les Arts.

Des représentants des villes de Tallinn (Estonie) et de Turku (Finlande), capitales européennes de la culture en 2011, assisteront aux manifestations d'inauguration dans les deux villes pour passer le flambeau aux nouvelles capitales de la culture. Les deux villes lauréates bénéficient pour l'organisation d'événements tout au long de l'année d'une subvention d'un montant de 1,5 million d’euros allouée par la Commission européenne.

Voir la vidéo de lancement de Guimarães 2012

 

 


Depuis 25 ans, un label couronné de succès

Inauguré en 1985, le label "Ville européenne de la culture" était à l'origine attribué à une seule ville de l'Union européenne. La première lauréate fut ainsi la ville d'Athènes (Grèce), Paris reçut le label en 1989, un an après Berlin (Allemagne), et un an avant Glasgow (Royaume-Uni). L'idée de ce label serait née en janvier 1985 d'une conversation informelle entre Melina Mercouri et Jack Lang, alors ministres grec et français de la Culture, alors qu'ils attendaient leur avion à l'aéroport d'Athènes. C'est la ministre grecque qui l'a ensuite développée.

De 1985 à 2004, les villes européennes de la culture ont été choisies par les ministres de la Culture des États membres, réunis au sein du Conseil, en fonction des critères établis dans les conclusions du Conseil du 12 novembre 1992.

En 1990, les ministres de la Culture ont adopté une autre résolution, qui a donné le jour à un événement culturel parallèle: le Mois culturel européen. Il se déroulait chaque année dans une ville située dans n'importe quel pays européen respectant la démocratie, le pluralisme et l'État de droit. Cet événement devait surtout profiter aux pays d'Europe centrale et orientale à une époque très précise de leur histoire. Il a depuis été supprimé. En 2005, des changements ont été apportés au label, qui est devenu "Capitale européenne de la culture", et est depuis 2011 restreint aux villes des pays de l'Union européenne qui l'accueilleront à tour de rôle dans un ordre pré-établi.

Les capitales européennes de la culture sont en général désignées six ans à l'avance. En 2000, le changement de siècle a symboliquement été fêté par la désignation de neuf villes. Depuis 2001, deux villes peuvent en bénéficier par an. La France récupérera le label en 2013, après Paris en 1989 et Lille en 2004. C'est cette fois Marseille qui a été élue.

Le titre de capitale européenne de la culture vise à :
 

  • mettre en valeur la richesse et la diversité des cultures européennes;
  • célébrer les liens culturels qui unissent les Européens;
  • faire se rencontrer des personnes de cultures européennes différentes et encourager la compréhension mutuelle;
  • renforcer le sentiment de citoyenneté européenne.

Mais il est également l'occasion, pour une ville, d'améliorer, voire de modifier, son image, de se mettre sur le devant de la scène internationale, et de repenser son développement au moyen de la culture. Le titre a des retombées à long terme, non seulement sur la culture, mais également sous l'angle social et économique, à la fois pour la ville et sa région. Une étude de la Commission européenne a ainsi montré que le nombre de touristes séjournant pour au moins une nuit augmente de 12% en moyenne par rapport à l’année précédant celle de l'attribution du titre. Ce pourcentage est monté à 25% en 2008 pour Liverpool et en 2007 pour Sibiu (Roumanie).

 

En savoir plus

Capitales européennes de la culture - Commission européenne

Maribor 2012

Guimarães 2012