Derniers articles publiés

Conseil Relations extérieures : La Turquie au coeur des discussions

Actualité 17.10.2006

© by Österreichische EU-Präsidentschaft 2006/ HOPI-MEDIA Les ministres des Affaires étrangères se sont réunis les 16 et 17 octobre 2006, au Luxembourg, pour assister à un Conseil Affaires générales et Relations extérieures.

La première journée a été marquée par une séance conjointe avec les ministres en charge du Commerce extérieur et du développement sur l’Aide pour le commerce et par deux troïkas des affaires étrangères : l’une avec la Turquie et l’autre avec la Serbie.

Alors que la Commission doit rendre un rapport, le 8 novembre prochain, sur l'état d'avancement des négociations entre l'UE et la Turquie, les ministres des Affaires étrangères ont abordé l'épineuse question de la reconnaissance de Chypre par la Turquie. La Présidence finlandaise a déclaré qu'elle souhaitait qu'Ankara ouvre ses ports et aéroports aux navires chypriotes avant la fin de l'année. "Nous allons continuer à travailler sur [ce dossier] des deux côtés", a affirmé le ministre finlandais des Affaires étrangères, Erkki Tuomioja.

Le commissaire en charge de l'Elargissement, Olli Rehn, a commenté cette déclaration en affirmant que "la proposition finlandaise [était] la seule possibilité". "Il n’y a pas de plan B et nous devons travailler aussi dur que possible afin de régler cette question", a-t-il indiqué.

La ministre turc des Affaires étrangères, Abdullah Gül, a, pour sa part, indiqué que la Turquie travaillait à l’adoption des "Acquis-UE". M. Gül a affirmé que "le gouvernement turc [était] parfaitement conscient de l’importance des droits de l’homme et des questions liées à la démocratisation". "Nous y travaillons et nous avançons", a-t-il déclaré. Le ministre turc a également félicité la Présidence finlandaise de l’UE pour ses efforts en vue de régler les problèmes actuels relatifs à la partie Nord de Chypre. "Nous souhaitons également régler cette question", a déclaré M. Gül.

Les discussions de la réunion de la Troïka de l’UE et de la Turquie se sont centrées sur des questions internationales telles que l’Iran, le Liban, le Moyen-orient et le Caucase du Sud.

La deuxième journée a été dominée par l'action extérieure de l’UE et sa stratégie pour l’Afrique. Les ministres du Développement et des Affaires étrangères ont débattu de la cohérence des politiques pour le développement et de l’efficacité de l’action extérieure de l’Union européenne.

Sources :

Réunion du Conseil Affaires générales et Relations extérieures (CAGRE) les 16 et 17 octobre à Luxembourg - communiqué de presse - 17/10/06 - Présidence finlandaise
M. Tuomioja : Négociations de l’accession à l’UE avec la Turquie "Il faut être deux pour danser le tango" - communiqué de presse - 16/10/06 - Présidence finlandaise
Conclusions du Conseil Affaires générales et relations extérieures (version provisoire, en anglais) - 16/10/06 - Conseil de l'UE
Conclusions du Conseil Relations extérieures sur l'Iran (version provisoire, en anglais) - 16-17/10/06 - Conseil de l'UE