Derniers articles publiés

Cinéma européen : les 10 cinéastes qui montent

Actualité 22.05.2017

Du mercredi 17 au dimanche 28 mai, le Palais des festivals accueille la 70ème édition du festival de Cannes. Avec Pedro Almodovar comme président du jury, ou encore Michael Haneke, François Ozon et Michel Hazanavicius en compétition, le prestigieux festival a, une nouvelle fois, fait la part belle aux réalisateurs européens. L'occasion pour Toute l'Europe de passer en revue 10 jeunes cinéastes qui montent. Deux d’entre eux concourent d’ailleurs pour la Palme : Yorgos Lanthimos pour La Mise à mort du cerf sacré et Ruben Östlund pour The Square.

Ruben Östlund et Yorgos Lanthimos

Maren Ade, 40 ans, Allemande

Maren AdeRécipiendaire du prix Lux 2016 pour son dernier film Toni Erdmann, la jeune réalisatrice Maren Ade a su conquérir, ces dernières années, un public large, bien au-delà des frontières de son Allemagne natale. Née à Karlsruhe en 1976, elle a fait irruption dans le milieu de la cinéphilie mondiale en 2009, avec son deuxième film Everyone Else. Une œuvre sensible dépeignant les aspirations d'un couple de jeunes trentenaires, qui lui vaudra l’Ours d'or au festival de Berlin. Téméraire et engagée, la jeune femme a fait le choix d'une comédie acide pour décrire, dans son dernier film, les effets de la mondialisation et aborder le thème des relations père-fille. Une coproduction allemande, autrichienne et roumaine, qui lui a valu, à l'âge de 39 ans, une reconnaissance mondiale.

Nikolaj Arcel, 44 ans, Danois

Nikolaj ArcelNikolaj Arcel est un scénariste et réalisateur danois né en 1972 à Copenhague, au Danemark. Après plusieurs succès au niveau national, pour ses œuvres Kongekabale ou encore L’Ile aux sorciers, c'est en 2012 qu'il reçoit une véritable reconnaissance auprès du public avec son quatrième film : Royal Affair. Arcel retrace ici l'histoire du Danemark au travers des péripéties d'un triangle amoureux et connait un premier succès international. Le film remporte, la même année, deux récompenses à Berlin : l'Ours d'argent du meilleur scénario et celui du meilleur acteur pour Mikkel Boe Følsgaard. En tant que scénariste il connait également quelques réussites. Tout particulièrement la première adaptation cinématographique de la trilogie à succès Millenium.

Deniz Gamze Ergüven, 38 ans, Turque

Deniz Gamze ErgüvenFille d’un couple turc, Deniz Gamze Ergüven, qui a grandi en France, est l'auteure de Mustang, sorti en 2015. Cette œuvre, qui lui a valu le César du meilleur premier film, dépeint la vie des femmes turques à travers l'histoire de cinq jeunes sœurs élevées dans un village reculé au bord de la mer noire. Animées d'un désir de liberté et de découvertes, ces jeunes femmes se retrouvent rapidement confrontées au conservatisme de leur entourage. Reflet de la société turque, ce film engagé s'est tout particulièrement fait remarquer lors de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, où il avait été présenté pour la première fois.

Miguel Gomes, 45 ans, Portugais

Miguel GomesAuteur de la trilogie  Les Mille et une nuits, une coproduction française, allemande, portugaise et suisse sortie en 2015, Miguel Gomes est l'étoile montante du cinéma portugais. D'abord critique de cinéma pour le magazine Público, il devient réalisateur en 1999, en signant son premier court-métrage Entretanto. Avec quatre longs-métrages à son actif, le réalisateur de 45 ans a déjà été remarqué plusieurs fois pour ses films La Gueule que tu mérites, Ce cher mois d'août et Tabou. Ce dernier, une production franco-portugaise tournée en noir et blanc, qui raconte la fin de vie d'une vieille dame au tempérament instable, lui vaudra une reconnaissance internationale et une place de finaliste pour le prix Lux 2012. Il remporte ainsi à l'âge de 40 ans deux prix, à Berlin et à Cannes, pour ce film qui a marqué les esprits et influencé de nombreux cinéastes au cours de ces dernières années.

Yorgos Lanthimos, 43 ans, Grec

Yorgos LanthimosActuellement en compétition au festival de Cannes 2017 pour son dernier film La Mise à mort du cerf sacré, Yorgos Lanthimos est la nouvelle figure du cinéma grec, incarnée par le passé par Theo Angelopoulos (Palme d’or 1998 pour L’Eternité et un jour). Célèbre pour son style étonnant, décalé et parfois dérangeant, ce jeune réalisateur et dramaturge, a connu son premier succès mondial avec son troisième film, Canine. Une œuvre controversée, contant l'histoire d'une famille loufoque vivant coupée du monde, et récompensée du prix Un Certain Regard au festival de Cannes 2009. On retrouvera par la suite son style provocateur et teinté d'humour à froid avec ses films suivants : Alps, sorti en 2011 et surtout The Lobster. Qualifié d’"ovni cinématographique" par la critique, The Lobster, interprété par des acteurs à la renommée mondiale comme Colin Farrell ou encore Léa Seydoux, a remporté le prix du jury du festival de Cannes 2015.

Laszlo Nemes, 40 ans, Hongrois

Laszlo NemesNé à Budapest en 1977, Laszlo Nemes est un réalisateur et scénariste hongrois. Auteur de plusieurs courts-métrages, il remporte, à l'âge de 38 ans, le Grand Prix du festival de Cannes 2015, ainsi que l'Oscar 2016 du meilleur film étranger pour Le Fils de Saul. Hanté par la déportation de sa propre famille durant la Seconde Guerre mondiale, Nemes nous livre une œuvre poignante, filmée en vue quasi-subjective, qui dévoile l'horreur des camps d'extermination nazis. Le public y suit le quotidien de Saul Ausländer, un jeune prisonnier, sélectionné pour assurer le fonctionnement des chambres à gaz à Auschwitz. Une thématique déjà présente dans son court-métrage With a Little Patience, pour lequel il remporte un prix au 38ème festival du film de Budapest.

Ruben Östlund, 43 ans, Suédois

Ruben ÖstlundAuteur de films à succès comme Play, Happy Sweden, ou encore Snow Therapy, Ruben Östlund est un habitué des tapis rouges. Observateur attentif et troublant de notre société contemporaine, le réalisateur de 43 ans va tenter en mai un nouveau tour de force pour son entrée en compétition au festival de cannes 2017. Avec son nouveau film, The Square, Ruben Östlund retrace l'histoire de Christian, conservateur apprécié d'un musée d'art contemporain, qui prépare sa prochaine exposition, dont l'impact s’annonce surprenant.

Céline Sciamma, 38 ans, Française

Céline SciammaA peine diplômée de la FEMIS, principale école de cinéma française, Céline Sciamma a su rapidement faire parler d’elle avec un premier film très remarqué, La Naissance des pieuvres. Une œuvre qui propose une plongée dans l’univers de la natation synchronisée où trois adolescentes de 15 ans s’éveillent au désir. Projeté dans la catégorie Un Certain Regard au festival de Cannes 2007, ce film offre au public un avant-goût des thèmes de prédilection de cette jeune réalisatrice, aujourd’hui âgée de 38 ans. L’un d’entre eux, l’ambiguïté sexuelle, devient le sujet central de son deuxième long métrage Tomboy, lauréat du Teddy Award au festival du film de Berlin en 2011. Dans son dernier film, Bande de filles, sorti en 2014, Céline Sciamma propose l’histoire de Marieme une adolescente vivant dans une cité francilienne et qui s’émancipe au contact de trois nouvelles amies.

Malgorzata Szumowska, 44 ans, Polonaise

Malgorzata SzumowskaMalgorzata Szumowska est l’une des figures marquantes du cinéma polonais actuel et en plein expansion. Avec déjà 7 longs-métrages de fiction, cette femme de 44 ans rencontre, en 2012, un succès international avec son film Elles, qui aborde le thème de la prostitution chez les étudiant(e)s. Une coproduction française, polonaise et allemande, avec pour tête d'affiche Juliette Binoche. En 2015, elle remporte également l’Ours d’argent du meilleur réalisateur au festival de Berlin pour son film Body.

Felix Van Groeningen, 39 ans, Belge   

Felix Van GroeningenFelix Van Groeningen est un réalisateur et scénariste belge néerlandophone, connu pour plusieurs courts-métrages puis, en 2009, pour son premier film La Merditude des choses, primé à la Quinzaine des réalisateurs en 2009. Cette coproduction belgo-néerlandaise raconte la vie de Günther Strobbe, baigné dès son plus jeune âge dans l'univers d'une famille marginale. Il est également l'auteur du film Alabama Monroe, sorti en 2013, et retraçant l'histoire d'amour d'un couple bouleversé par l'apparition d'un cancer chez leur fille âgée de 7 ans. En 2016, il sort son dernier film, Belgica, également très bien reçu par la critique et le public.