Derniers articles publiés

Chat avec Gregory Paulger, Directeur Général de la Communication à la Commission européenne

Actualité 03.10.2012

Mercredi 3 octobre, de 15h à 16h, Toute l’Europe a reçu Gregory Paulger, pour un chat en direct avec les internautes, autour de l'avenir de l’Europe.

Le 12 septembre, José Manuel Barroso prononçait son discours annuel de rentrée devant le Parlement européen. Selon lui, l'Union doit évoluer en une fédération d'Etats nations pour sortir de la crise. Cette intervention a fait grincer quelques dents parmi les députés, et suscité de nombreux débats dans les Etats membres. Une fédération d'Etats est-elle la solution ? Comment remobiliser autour du projet européen ? Comment les citoyens peuvent-ils s'approprier davantage l'Europe ? Quel enjeu pour les élections européennes de 2014 ? A quoi sert l’initiative citoyenne européenne ? Autant de questions auxquelles Gregory Paulger était invité à répondre.  

 

 

Retrouvez le contenu intégral du chat ici.

 

 

 

15h03   

Toute l'Europe:

Bonjour,

Le chat va bientôt commencer !

 

15h09

Commentaire de la part de Gregory Paulger 

Bonjour à tous !

 

15h10

Commentaire de la part de Europepolitique

Dans la perspective des élections européennes de 2014, quels outils de communication la Commission européenne envisage de développer ou renforcer pour intéresser le maximum de citoyens à ce rendez-vous démocratique majeur ?

 

15h12

Gregory Paulger:

C'est en effet un enjeu politique majeur. Nous allons mobiliser tous nos réseaux, engager des dialogues citoyens, etc. Nous travaillerons bien évidemment main dans la main avec le Parlement européen, mais aussi nos élus locaux et tous nos relais. 2013 sera l'année européenne des citoyens, avec pour objectif qu'ils s'approprient les enjeux.

 

15h13

Commentaire de la part de Michaël Malherbe / Lacome 

- Récemment, vous avez déclaré que la communication de la Commission européenne doit mettre moins l’accent sur le « quoi » et le « comment » et davantage sur le « pourquoi ». Que voulez-vous dire ?

 

15h17

Gregory Paulger:

Il faut retrouver le sens du projet européen pour les citoyens. Il faut d'abord expliquer en quoi certains problèmes se posent à l'échelle européenne et seront mieux résolus au niveau européen.

 

15h17

Commentaire de la part de Rob 

Pourquoi les budgets de communication sont-ils divisés entre toutes les DG... Cela ne vaut-il pas à disséminer l'argent dédié à la Communication?

 

15h18

Gregory Paulger:

Chaque programme (Esrasmus par exemple) contient un volet budgétaire destiné à la communication sur ce programme et l'institution qui l'héberge.

 

15h19

Gregory Paulger:

La DG Communication a un rôle d'impulsion, de coordination et de cohérence.

 

15h19

Commentaire de la part de CHENNOUF Sadok 

Ma question est: :Qu'est-ce qui bloque l'Union européenne?Pourquoi y pas eu de mobilisation des citoyens de tous les pays autour du projet européen?

 

15h20

Gregory Paulger:

L'UE n'est pas bloquée et les citoyens se saisissent progressivement des questions européennes - notamment en raison de la crise...

 

15h21

Gregory Paulger:

Des millions de citoyens européens ont déjà signé des initiatives citoyennes européennes, ce qui illustre cette mobilisation.

 

15h22

Commentaire de la part de Association Jean Monnet 

Bonjour, pourriez-vous nous donner un état des lieux des premières initiatives citoyennes actuellement en cours d'examen par la Commission européenne ?

 

15h24

Gregory Paulger:

Nous sommes au début du processus, mais il y a déjà une dizaine d'ICE. La Commission apporte son soutien aux porteurs de projet en les aidant à surmonter les obstacles techniques.

 

15h25

Gregory Paulger:

L'ICE est un véritable outil de démocratie participative ! C'est une première dans l'histoire de l'Europe...

 

15h25

Commentaire de la part de Isabelle Kerdudo 

Comment selon vous doit se départager le travail entre la société civile organisée et les Institutions européennes en termes d'information du grand public sur les questions européennes?

 

15h27

Gregory Paulger:

Nos actions sont complémentaires. Les institutions européennes s'appuient sur ces relais sur le terrain, avec lesquels nous travaillons en étroite coopération.

 

15h28

Gregory Paulger:

On peut par exemple citer la plateforme "Rencontrez l'Europe" gérée par touteleurope.

 

15h29

Commentaire de la part de SilvereSay 

Aujourd'hui l'Europe crève par manque de fédéralisme. Qu'attend le président Barroso pour se mettre à l'avant-garde et avancer sur ce terrain plutôt que de vouloir une union non intégrée?

 

15h31

Gregory Paulger:

Dans son récent discours sur l'état de l'Union, le Président Barroso s'est prononcé clairement pour une fédération d'Etats-nations. Il ne s'agit pas de gommer les Etats, ni d'instaurer un super-Etat, mais d'aller vers plus d'intégration. La crise a mis en lumière la nécessité d'aller plus loin.

 

15h32

Gregory Paulger:

La Commission présentera l'ébauche d'un futur traité sur la fédération d'Etats-nations, avant les élections européennes de 2014.

 

15h32

Commentaire de la part de Héloïse Blanchard 

envisagez vous des modifications de traités dans l'UE?

 

15h33

Gregory Paulger:

Oui, on peut déjà progresser dans le cadre des traités actuels, comme le montre l'exemple de l'Union bancaire. Mais pour aller plus loin, il faudra modifier les traités.

 

15h34

Commentaire de la part de Claire Koudsi 

Et justement, en quoi certains poblèmes seront mieux résolus au niveau européen?

 

15h35

Gregory Paulger:

Face aux grands blocs, qui peut croire que nos pays pourront s'en sortir tous seuls ? Nos économies sont interdépendantes et c'est en mutualisant nos moyens que nous serons plus forts.

 

15h35

Commentaire de la part de Giyant 

Pourquoi l'Europe est-elle vue pas les Américains (ici) comme « trop sociale pour survivre á la crise » ?

 

15h37

Gregory Paulger:

Parce que certains ne voient que les coûts de notre modèle social, mais pas ses bénéfices économiques et humains. Or ce modèle est envié dans d'autres parties du monde. Il nous a aidé à atténuer les effets de la crise, il nous aidera à rebondir. Nous voulons le moderniser pour pouvoir le préserver.

 

15h39

Commentaire de la part de Laurent Cordier 

Concernant le TSCG beaucoup d’encre est déversée au sujet de l’article 3 §1, alinéa b), qui traite du déficit autorisé. En revanche peu d’explications sont fournies sur l’article 4. Quand cet article entrera t ‘il en vigueur en France ?

 

15h42

Gregory Paulger:

Le TSCG est en débat au Parlement français. Le texte entrera en vigueur dans les pays qui l'auront ratifié, à partir du 1er janvier 2013, dès lors que 12 Etats de la zone euro l'auront ratifié.

 

15h42

Gregory Paulger:

L'article 4 était déjà dans le droit européen (Pacte de stabilité modifié par le 6-pack).

 

15h44

Gregory Paulger:

Si un pays a un déficit supérieur à 60% de son PIB, il devra réduire d'un vingtième par an son niveau d'endettement exprimé en % du PIB.l

 

15h45

Commentaire de la part de Isabelle Kerdudo 

Pouvez-vous donner un exemple concret d'aide apportée aux citoyens afin qu'ils puissent monter une ICE? (L'ICE est une belle idée mais beaucoup critiquent la difficulté de la procédure, comment pensez-vous simplifier les choses pour les citoyens?)

 

15h48

Gregory Paulger:

Voir plus haut, la Commission met à disposition une plateforme pratique aidant à recueillir les signatures, avec toutes les garanties de sécurité, de respect de la vie privée... Par nature, l'ICE a une dimension européenne, pour que les citoyens s'approprient les enjeux européens.

 

15h49

Commentaire de la part de Michaël 

Quels sont les moyens mis en oeuvre d'une façon concrète aujourd'hui pour intéresser les jeunes à l'UE? L'UE restant quelque chose de opaque, y a t-il des projets pour la rendre plus lisible aux jeunes?

 

15h51

Gregory Paulger:

Beaucoup de choses sont faites, du programme Erasmus au Kid's Corner sur le site Europa, en passant par le Service volontaire européen.

 

15h52

Commentaire de la part de Augustin 

On entend parler de l'année européenne du citoyen. Qu'est-ce que c'est ?

 

15h55

Gregory Paulger:

L'objectif est de sensibiliser les citoyens aux droits dont ils bénéficient en tant que citoyens européens et des bénéfices concrets qu'ils peuvent tirer de ces droits (liberté de circulation, reconnaissance des qualifications professionnelles qui leur ouvrent un marché du travail plus large, droit de vote aux élections européennes et municipales, etc).

 

15h55

Commentaire de la part de beethoven 

Comment impliquer le citoyen au niveau local pour en finir avec le "consensus permissif" que M. Barroso a remis en cause lors du discours sur l'Etat de l'Union?

 

15h57

Gregory Paulger:

Les élus locaux sont les plus proches du citoyen et sont des relais essentiels. En France, la Commission soutient par ailleurs une cinquantaine de Centres d'information Europe Direct (CIED) répartis sur tout le territoire.

 

15h59

Commentaire de la part de mictimmermans 

Pouvons-nous espérer une démocratisation des institutions européennes dans ce "nouveau traité" sur la fédération d'Etats-nations ?

 

16h00

Gregory Paulger:

Oui, toute la question est de savoir comment mettre davantage en commun nos souverainetés tout en amplifiant le caractère démocratique de l'Union.

 

16h01

Commentaire de la part de mictimmermans 

Pouvons-nous espérer la mise en place de règles uniques pour les élections européennes pour éviter qu'elles ne soient que 27 scrutins nationaux?

 

16h05

Gregory Paulger:

Dans un premier temps, la Commission a proposé un statut pour les partis politiques européens. Nous souhaitons que les partis européens présentent chacun un candidat à la présidence de la Commission en 2014, ce qui renforcera sa légitimité démocratique. Plus généralement, nous soutenons l'émergence d'un espace public européen.

 

16h06

Toute l'Europe:

le chat va bientôt se terminer

 

16h09

Toute l'Europe:

Gregory Paulger vous remercie d'avoir posé vos questions et participé au chat!

 

16h10

Toute l'Europe:

Vous retrouverez plus d'informations sur ec.europa.eu/France !