Derniers articles publiés

Césars, Oscars... Le cinéma européen a le vent en poupe

Actualité 25.02.2008

Dimanche 24 février, l'Oscar de la meilleure actrice a été remis à Marion Cotillard pour "La Môme" d'Olivier Dahan. Le meilleur film étranger a été décerné au film "Les faussaires" (Autriche/Allemagne), une coproduction financée par le programme communautaire MEDIA 2007 et réalisée par l'Autrichien Stefan Ruzowitzky.

Contexte

Media est le programme de soutien de l'UE pour l'industrie audiovisuelle européenne. Le programme Media (2007-2013) intervient à la fois en amont et en aval de la production : en cofinançant la formation continue des professionnels, le développement de projets de production (films, téléfilms, documentaires, animations et multimédias), la distribution et la promotion des œuvres  européennes.

Il s'adresse à toute les "sociétés de production audiovisuelle installées dans l'Union européenne", explique Nathalie Chesnel dans un entretien accordé à Touteleurope.fr. La directrice du Media Desk France précise que le montant du financement communautaire peut varier de "60 000 à 500 000 euros par projet" et que "les appels à propositions sont publiés régulièrement".

Le Media Desk France a pour rôle d'informer et de conseiller les professionnels sur les opportunités offertes par Media et les autres soutiens européens à l'audiovisuel (Eurimages par exemple), et de leur offrir une assistance technique pour le montage des dossiers de candidatures.

28 films soutenus par le programme Media

Dimanche 24 février, l'Oscar de la meilleure actrice a été remis à Marion Cotillard pour "La Môme" d'Olivier Dahan et le meilleur film étranger a été décerné au film "Les faussaires" (Autriche/Allemagne), une coproduction financée par le programme communautaire MEDIA 2007 et réalisée par l'Autrichien Stefan Ruzowitzky. C’est la troisième année consécutive qu'Hollywood récompense le cinéma européen.

En France, le film d'Abdellatif Kechiche, "La Graine et le mulet" et "La Môme" ont chacun été récompensés par quatre Césars. Ces deux films, mais également les 8 autres récompensés, ont tous bénéficié du programme MEDIA 2007.

Cette année "sur les 33 films sélectionnés aux Césars, 28 films ont été soutenus par le programme Media", déclare Nathalie Chesnel. "L'Europe, grâce au soutien du programme Media, est devenue un partenaire indispensable  pour le cinéma et l'audiovisuel". "En 2006, 86 millions d'euros ont été distribués pour les professionnels du cinéma et de l'audiovisuel", rappelle la directrice du Media Desk France.

Parmi les films soutenus cette année par Media, figurent "Le Scaphandre et le Papillon", "Les Témoins", "Dialogue avec mon Jardinier", "La Môme", "Un secret", "Odette Toulemonde", "La Graine et le Mulet", "La Question Humaine", "Persepolis" et " La vie des autres".

Production en hausse mais baisse de fréquentation des salles obscures

Selon l'Observatoire européen de l'Audiovisuel, les premiers chiffres-clés de la production cinématographique 2007 font apparaître une production en hausse par rapport à 2006, avec 228 films agréés. Ils traduisent aussi une année record d'investissement sur les films d'initiative française, qui, pour la première fois, totalisent plus d'un milliard d'euros d'investissement. La hausse du nombre de films profite à l'ensemble des catégories de budget de production, avec notamment un net redressement des productions à budget moyen (de 4 à 7 millions d'euros), qui sont remontées de 19 en 2006 à 30 en 2007.

La fréquentation des salles de cinéma européennes pour l'année 2007 est par contre plutôt en baisse. L'Observatoire chiffre à 910 millions le nombre de billets vendus dans l'UE en 2007, soit un recul de 2,2% par rapport à 2006.

Cette moyenne marque des évolutions très différentes d'un pays à l'autre : l'Allemagne (-8,2%), l'Espagne (-7,7%) et la France (-5 ,5%) sont parmi les plus touchés par ce déclin, alors que le Royaume Uni ou l'Italie marquent au contraire une reprise d'activité de leurs salles obscures avec respectivement + 3,7% et + 8,4% (soit pour nos voisins transalpins le meilleur score depuis 20 ans).

La France se situe plutôt bien. Avec 178 millions de spectateurs, elle occupe la 1ère place en terme de fréquentation devant le Royaume-Uni (162,4 millions), l'Allemagne (125,4 millions), l'Italie (115 millions) et l'Espagne (112,2 millions).

Vers un renouveau du cinéma européen

Selon Nathalie Chesnel, "il y a des cinémas de plus en plus émergents dans les nouveaux Etats membres, le cinéma allemand est très pertinent et très dynamique, celui du Royaume-uni également et la France reste un pays dans lequel le cinéma continue d'être très important", souligne-t-elle.

Face à la concurrence américaine, l'Union européenne dispose de nouveaux moyens, explique la directrice du Media Desk France. "L'environnement technologie est un facteur important, nous avons accès à des niches qui vont permettre une meilleure exposition et une meilleure circulation des films européens".

Cédric Klapisch, estime quant à lui qu'"'il est temps qu'il y ait un renouveau du cinéma européen". Dans un entretien accordé à Touteleurope.fr, le réalisateur dont le nouveau film "Paris" sort cette semaine explique que la France est "l'un des rares pays où le cinéma ne s'est pas effondré grâce à des réelles politiques culturelles". "Lorsqu'un film marche, l'argent est reversé à tout le cinéma", explique-t-il. "Le fait que le cinéma existe n'est pas qu'une histoire de talents" mais c'est avant tout lié à "des histoires de structures économiques et politiques qui aident à la création", souligne Cédric Klapisch.

Sources

Media desk France - 9, rue Ambroise Thomas. 75009 Paris - Tél : 01.47.27.12.77
Le film "Les faussaires" (Autriche/Allemagne) financé par l’Union européenne a remporté l'oscar du meilleur film étranger - Communiqué de presse - 25/02/08 - Commission européenne

En savoir plus

Media 2007 : soutenir le secteur audiovisuel européen - Touteleurope.fr
Questions à Nathalie Chesnel - Touteleurope.fr
Questions à Cédric Klapisch - Touteleurope.fr