Derniers articles publiés

Ce week-end l'Europe lève le voile sur son patrimoine caché

Actualité 14.09.2012

Pour cette 29ème édition, les Journées européennes du patrimoine, qui auront lieu les 15 et 16 septembre, se déclineront sur le thème "Les patrimoines cachés". Secrets d’histoire, trésors enfouis, coulisses et machineries, greniers, toits et gargouilles … pendant deux jours le public est invité à découvrir un patrimoine rarement accessible, parfois méconnu et souvent insoupçonné.

Une action conjointe du Conseil de l’Europe et de la Commission européenne

Les premières Journées du patrimoine ont été lancées par le ministère français de la Culture en 1984, à l'initiative de Jack Lang. Après la reconnaissance de leur dimension européenne, elles ont été institutionnalisées et placées, à partir de 1991, sous le patronage du Conseil de l'Europe.

Les 50 Etats parties à la Convention culturelle européenne participent désormais chaque année, en septembre, aux Journées européennes du patrimoine. Cette action ne relève pas uniquement du Conseil de l’Europe mais constitue une action conjointe de celui-ci et de la Commission européenne. Les Journées européennes du patrimoine donnent lieu à des manifestations culturelles et à des animations nationales tout en favorisant les échanges entre les différentes cultures européennes. Les thèmes varient et peuvent souvent aborder des formes spécifiques du patrimoine (les instruments de musique, l’architecture); des périodes historiques (le patrimoine médiéval, le patrimoine baroque); le rapport entre la société et le patrimoine (patrimoine et citoyenneté, patrimoine et jeunesse).

Accent mis sur le sous-thème du patrimoine militaire

Cette édition 2012 des Journées européennes du patrimoine sera l'occasion de donner un coup de projecteur exceptionnel sur le patrimoine militaire, habituellement inaccessible ou dissimulé en raison de sa "sensibilité militaire", de sa fragilité ou de sa valeur.

Comme le Conseil de l’Europe et la Commission européenne encouragent le choix de thèmes transnationaux qui peuvent être illustrés par des activités transfrontalières organisées conjointement par différents pays, il est intéressant de noter qu'un grand nombre de sites historiques à visiter font revivre les souvenirs des deux guerres mondiales. La plupart de ces sites historiques se situent en effet sur la frontière franco-allemande.

Les Journées européennes du patrimoine en chiffres

- 12 millions de visiteurs
- 16 000 monuments ouverts
- des centaines d’ouvertures exceptionnelles
- 22 000 animations (conférences, expositions, circuits, concerts, démonstrations de savoir-faire, ateliers jeune public…)
- 50 pays européens

 

Pure coïncidence? Dans la perspective du cinquantième anniversaire du Traité de l'Elysée, cette année est consacrée à l’amitié franco-allemande qui comprendra une série d'événements culturels et aura comme vocation à mobiliser les jeunes générations tout au long de l’année scolaire.

Comme le note le site Internet du ministère de la Défense, ces Journées européennes du patrimoine permettent de porter un autre regard sur les liens qui unissent un peuple à son armée" et, pourrait-on ajouter, à ses ennemis et à ses alliés. Les conflits ont laissé un patrimoine militaire remarquable du littoral atlantique à la frontière franco-allemande : des bunkers sur l'Ile de Ré ou dans le Bassin d'Arcachon, aux blockhaus du Nord-Pas de Calais, en passant par les redoutes et batteries de Normandie ou encore les tranchées de la Marne ou sur le champ de bataille de Verdun.


En savoir plus


Page officielle des journées européennes du patrimoine

Ministère de la Défense, (la Défense dévoile son patrimoine caché)