Derniers articles publiés

Ce qui attend l'Europe cette semaine : Assemblée générale des Nations Unies, enquête sur le Rassemblement national, République de Macédoine du Nord...

Agenda européen 24.09.2018

[L'AGENDA] Lundi s'ouvre, sur fond de défiance, la 73e session de l'Assemblée générale des Nations Unies. 133 dirigeants s'y retrouvent pour aborder les grands défis mondiaux et tenter de relancer l'organisation. Mercredi, le Rassemblement national (RN) espère recouvrer les 2 millions d'euros saisis dans le cadre de l'enquête sur les assistants parlementaires présumés fictifs. Et dimanche, les Macédoniens se prononcent sur le changement de nom de leur pays.

L'agenda européen

Lundi 24 septembre – lundi 1er octobre : 73e session de l'Assemblée générale des Nations Unies (semaine ministérielle)

Agenda européen

133 chefs d'Etats et de gouvernements se retrouvent à New York du 24 septembre au 1er octobre pour tenter de régler les grands défis mondiaux : paix, climat, migrations...

Malgré la présence de nombreux dirigeants, le pessimisme est de mise pour cette 73e session de l'Assemblée générale des Nations Unies. Donald Trump, qui préside la réunion du Conseil de sécurité du 26 septembre consacrée à la lutte contre la prolifération des armes nucléaires, chimiques et bactériologiques, n'a cessé d'afficher son mépris pour le multilatéralisme et pour l'ONU en particulier.

Une délégation de représentants de l'UE participera à cette session. Le président français s'exprimera quant à lui lors d'une tribune le 25 septembre.

 

Mercredi 26 septembre : Verdict sur les 2 millions d'euros saisis au Rassemblement national (RN)

Agenda européen

La chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Paris doit décider si elle invalide la saisie de 2 millions d'euros d'aide publique, retirés au Rassemblement national (RN) dans le cadre d'une enquête sur des emplois présumés fictifs d'assistants d'eurodéputés.

Le parti a déposé un recours contre ce gel, ordonné le 28 juin par les juges d'instruction Claire Thépaut et Renaud Van Ruymbeke face à l'endettement du parti et le risque de "dissipation" des sommes que celui-ci pourrait devoir au Parlement européen. Ceux-ci tentent en effet de prouver l'existence d'un système organisé par le RN pour faire prendre en charge, par le Parlement européen, des salaires d'employés du parti via des contrats d’assistants parlementaires présumés fictifs.

17 députés et une quarantaine de collaborateurs sont visés, pour un préjudice évalué par le Parlement européen à 6,8 millions d'euros entre 2009 et 2017.

 

Dimanche 30 septembre : Référendum sur l'avenir de la "République de Macédoine du Nord"

Agenda européen

Ex-province yougoslave, l'Ancienne République yougoslave de Macédoine (ARYM) organise le 30 septembre un référendum sur le changement de son nom en "République de Macédoine du Nord". Un vote incertain qui, en cas de victoire du "oui", pourrait régler un différend de 27 ans avec Athènes et relancer l'adhésion du pays à l'Union européenne et l'OTAN. La Grèce, qui possède une province appelée "Macédoine", s'oppose à l'usage de ce simple nom pour son voisin, mais les deux pays se sont accordé le 17 juin sur le nom de "République de Macédoine du Nord". Annoncé par le Premier ministre macédonien comme "consultatif", le scrutin du 30 septembre suscite l'opposition de la droite. En cas de résultat positif, une révision constitutionnelle devra être validée par le Parlement à la majorité des deux tiers.

 

Et aussi :

  • 26 septembre : Journée européenne des langues
  • 26-27 septembre : Congrès des Régions de France
  • 26-27 septembre : Visite au Canada de la commissaire au Commerce Cecilia Malmström, pour discuter du CETA
  • 27 septembre : Annonce du pays hôte de l'Euro 2024 de football
  • 28 septembre : Grève européenne chez Ryanair
  • 30 septembre - 4 octobre : Congrès annuel des conservateurs au Royaume-Uni