Derniers articles publiés

Capitale européenne de la culture : avant Paphos et Aarhus en 2017, Marseille se prépare pour 2013

Actualité 20.09.2012

Si la décision ne sera pas officielle avant mai 2013, la ville de Paphos à Chypre et celle d'Aarhus au Danemark ont d'ores et déjà été désignées "Capitales européennes de la culture" pour l'année 2017. Réunis le 14 septembre, un jury d’experts indépendants a mis fin au suspens écartant la capitale chypriote qui espérait également se voir attribuer cette mission unique de mobiliser et de fédérer une ville européenne. D'ici là, Marseille revêtera ses plus beaux habits pour prendre la relève en janvier 2013. Un rendez-vous très attendu par les Marseillais qui marquera une étape importante pour l'avenir de la ville.

 

La ville de Paphos, Capitale européenne de la culture en 2017

"Pour la première fois, une ville de mon pays d’origine sera Capitale européenne de la culture et j’en suis très fière". Dès l'annonce du résultat, la commissaire européenne à l’Education, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse n'a pas caché sa joie. Androulla Vassiliou s'est dit "convaincue que Paphos saura tirer pleinement parti de cette occasion exceptionnelle pour élaborer un programme culturel empreint d’une forte dimension européenne et contribuer au développement socio-économique de la ville".

Après Guimarães (Portugal) et Maribor (Slovénie) cette année, Marseille et Košice (Slovaquie) seront les capitales européennes de la culture en 2013. En 2014, Umeå (Suède) et Riga (Lettonie) reprendront le flambeau, suivies par Mons (Belgique) et Plzeň (République tchèque) en 2015 puis Wrocław (Pologne) et Donostia-San Sebastián (Espagne) en 2016.

Composé de treize membres, le jury d’experts indépendants a ainsi recommandé que la ville chypriote de Paphos soit désignée Capitale européenne de la culture en 2017. La seconde ville chypriote qui était encore en lice était Nicosie. Selon la proposition présentée par le jury indépendant le 24 août dernier, l’autre Capitale européenne de la culture en 2017 sera la ville danoise d’Aarhus.

Les villes candidates sont évaluées sur la base de critères fixés par le Parlement européen et le Conseil des ministres. Plusieurs critères sont exigés : l'élaboration d'un programme culturel possédant une forte dimension européenne et la présentation de projets encourageant la participation des citoyens qui habitent la ville, ses environs ou à l’étranger.

La dimension européenne s’illustre à travers les thèmes retenus et les modalités d’organisation des manifestations prévues par le programme. La coopération entre opérateurs culturels de différents pays de l’UE est encouragée. Le programme doit aussi avoir des répercussions durables et contribuer au développement culturel et social à long terme de la ville.

Devenir capitale européenne de la culture relève d'un long parcours. Il existe d’abord une phase de présélection, à l’issue de laquelle une liste restreinte de villes est établie. Le choix définitif intervient neuf mois plus tard. Les deux villes retenues (une par pays) sont ensuite officiellement désignées par le Conseil des ministres de l’Union européenne. Pour 2017, les deux villes gagnantes seront officiellement désignées par celui de mai 2013.

La liste des pays accueillant la manifestation a été établie jusqu’en 2019 par une décision du Parlement européen et du Conseil de 2006. Récemment, la Commission européenne a proposé une liste des pays d’accueil des Capitales européennes de la culture après 2019.

Marseille 2013 dans les startings-blocks  

Après Guimarães (Portugal) et Maribor (Slovénie) cette année, Marseille et Košice (Slovaquie) seront les capitales européennes de la culture en 2013.

En remportant ce titre, Marseille a fait le pari d’améliorer ses infrastructures, son paysage urbain et le quotidien des Marseillais pour les années à venir.

Le programme se déroulera comme une histoire en trois épisodes : "Marseille-Provence accueille le monde", "Marseille-Provence à ciel ouvert", "Marseille-Provence aux mille visages".

D'immenses travaux ont ainsi été entrepris et devraient être finalisés pour l'inauguration. Du 12 janvier au 31 décembre 2013, Marseille-Provence proposera plus de 400 événements dont 60 expositions dans de nombreux lieux nouveaux ou spécialement rénovés pour l’occasion (musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, le Fort Saint-Jean...).

C’est en 1985, dans le cadre du Conseil européen, que la ministre de la Culture de la République hellénique Mélina Mercouri a proposé de désigner chaque année une ville européenne de la culture pour "contribuer au rapprochement des peuples européens". Ce label aujourd’hui très convoité est vite apparu comme porteur d’importantes retombées non seulement culturelles mais aussi économiques et touristiques. En France, Lille 2004 a été un exemple particulièrement réussi.



En savoir plus

Marseille-Provence, Capitale européenne de la culture 2013

La ville de Paphos, à Chypre, sera la Capitale européenne de la culture en 2017 - 14/09/12 - Commission européenne

La Commission propose une liste de pays d’accueil des "Capitales européennes de la culture" après 2019 - 20/07/12 - Commission européenne