Derniers articles publiés

Campagne européenne de lutte contre le cancer du sein

Actualité 08.10.2008

Bien que d'énormes progrès aient été accomplis dans la lutte contre le cancer, ce fléau reste aujourd'hui l’une des causes principales de mortalité en Europe. Le cancer du sein figure parmi les cancers les plus courants. Pour mettre l'accent sur l'importance du dépistage, Roselyne Bachelot-Narquin, ministre française de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, s'associe au Parlement européen et propose une exposition à Bruxelles intitulée "Cancer du sein, faites-vous dépister".

Cancer du sein, faites-vous dépister !

L'Europe est le continent où la moyenne de cas de cancer du sein est la plus élevée. Depuis 20 ans, il a très fortement augmenté : en 2006, 429 000 femmes ont été touchées dans les Etats membres. En France, près d’une femme sur huit sera confrontée au cours de sa vie à un cancer du sein, les derniers chiffres font état de 11 000 décès annuels.

Face à ces chiffres alarmants, Roselyne Bachelot-Narquin, ministre française de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, a choisi d'organiser une exposition, intitulée "Cancer du sein, faites-vous dépister !" au Parlement européen de Bruxelles.

Du 7 au 16 octobre 2008, cette exposition propose un habillage des façades du Parlement européen. Plus de 500m2 de photos présentent des visages de femmes ayant surmonté l’épreuve d’un cancer du sein avec des messages traduits dans les cinq langues officielles de la Présidence du Conseil de l'Union européenne : "Cancer du sein, faites-vous dépister !". A l’intérieur du Parlement européen, l’exposition se poursuit en détaillant les messages relatifs au dépistage.

Le mois d'octobre en rose

Le mois d'octobre est devenu à travers le monde le rendez-vous d'une campagne de mobilisation pour la lutte contre le cancer du sein. Un des éléments forts de cette campagne est l’illumination en rose d’un monument, signe de sensibilisation en faveur de la lutte contre le cancer du sein.


Elaborés en collaboration avec l’Institut National français du Cancer, des panneaux présentent les différents programmes de dépistage organisés ainsi que les campagnes de communication réalisées par de nombreux pays membres. Le ruban rose, symbole de la lutte contre le cancer du sein, est également à l’honneur.

Cette exposition est l'une des manifestations "d'Octobre rose", une campagne de santé publique mondiale contre le cancer du sein.



Un sujet de préoccupation pour les députés européens

L'Europe de la santé connaît actuellement des inégalités en matière de dépistage et de suivi du cancer. Plusieurs projets ont été lancés par l’UE en vue d’élaborer un système de surveillance du cancer, pour rassembler des données comparables sur l’apparition du cancer et son évolution (incidence, mortalité, prévalence et survie) dans toute l’Europe.

Les réseaux et registres mis en place par l’UE pour analyser et surveiller ces données, ainsi que la charge de morbidité liée au cancer dans les Etats membres, constituent des étapes fondamentales pour fournir une valeur ajoutée au niveau de l'UE et soutenir les efforts accomplis sur tout le continent dans la lutte contre le cancer.

Les députés européens proposent la création d'un groupe de travail anti-cancer au plan européen. Ce groupe réunirait des membres de la Commission européenne, du Conseil de l'UE et du Parlement européen. Objectif : "rassembler et échanger les bonnes pratiques en matière de prévention, de dépistage et de traitement". Ce groupe devrait, en particulier, promouvoir de nouvelles mesures susceptibles d'augmenter de 50 % la part de la population des Etats membres participant aux actions de dépistage du cancer d'ici à 2018.


En savoir plus :

"Octobre rose" : campagne européenne de lutte contre le cancer du sein - Présidence française de l'Union européenne
Lancement d’octobre rose, le mois de sensibilisation au cancer du sein - Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative