Derniers articles publiés

[Brève] Attentat à Vienne : les dirigeants européens font part de leur émotion

Actualité 03.11.2020 Agnès Faure

Une fusillade a eu lieu dans le centre-ville de Vienne dans la soirée du lundi 2 novembre. Les dirigeants européens ont fait part de leur vive émotion et de leur solidarité à l’égard des Autrichiens.

Le centre-ville de Vienne a été la cible d'attaques terroristes lundi soir vers 20h

Le centre-ville de Vienne a été la cible d'attaques terroristes lundi soir vers 20h - Crédits : benedek / iStock

Hier soir peu après 20 heures, le centre-ville de Vienne en Autriche a été la cible d’une attaque terroriste, faisant quatre morts, et plus d’une dizaine de blessés d’après un bilan encore provisoire rapporté par l’AFP. La police de Vienne évoque "au moins un suspect" qui aurait été tué par la police mais n’exclut pas que d’autres assaillants soient en fuite. L’attaque, dont le gouvernement et les forces de l’ordre ont confirmé les motivations islamistes, a suscité une vive émotion à travers l’Europe qui fait face à une nouvelle vague d’attentats, notamment en France.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen s’est dite "choquée et triste" et a réaffirmé la solidarité de l’Europe "aux côtés de l’Autriche". "Nous sommes plus forts que la haine et la terreur", a-t-elle partagé sur son compte Twitter.  Le président du Conseil européen Charles Michel a lui aussi condamné ces attaques qu’il a qualifiées d"acte lâche" et a adressé ses pensées aux victimes et aux habitants viennois. Le président français Emmanuel Macron a également adressé un message à la suite de cette fusillade dans lequel il déclare "partag[er] le choc et la peine du peuple autrichien". "Après la France, c’est un pays ami qui est attaqué. C’est notre Europe. Nos ennemis doivent savoir à qui ils ont affaire. Nous ne céderons rien". Le chef de l’Etat a assuré que la France se tenait "aux côtés de l’Autriche [et qu’elle était] prête à apporter son soutien".

Depuis 2015, la France et plusieurs pays d'Europe ont connu une série d'attentats revendiqués par l'Etat islamique. Jusqu'à présent, l'Autriche avait été relativement épargnée par ces attaques.