Derniers articles publiés

Biographie : Michel Barnier, négociateur en chef de l'UE pour le Brexit

Synthèse 26.07.2017

Né en 1951, Michel Barnier est négociateur en chef de la Commission chargé de la conduite des négociations avec le Royaume-Uni, suite au référendum sur le Brexit du 23 juin 2016. Ancien commissaire au Marché intérieur et aux services, il est diplômé de l'Ecole Supérieure de Commerce de Paris. Il a commencé sa carrière au Conseil général de Savoie avant d'intégrer successivement le ministère de l'Environnement et celui des Affaires européennes entre 1993 et 1995. Il siège ensuite 2 ans au Sénat à partir de 1997.

Michel Barnier

Après une première expérience au sein de la Commission européenne entre 1999 et 2004 comme commissaire en charge de la Politique régionale et des réformes institutionnelles, il poursuit en France – notamment en tant que ministre des Affaires étrangères, puis de l'Agriculture et de la Pêche. Lors des élections européennes de juin 2009, il devient député européen, une position qu'il quitte en février 2010 lorsqu'il est désigné commissaire européen en charge du Marché intérieur et des services.

Engagement européen

Son expérience des affaires européennes remonte au début de sa carrière politique et a constitué le fondement de toutes ses fonctions officielles depuis 15 ans. Ainsi, après avoir été Ministre de l'environnement et Ministre délégué aux affaires européennes en 1995, également en charge de la négociation du traité d'Amsterdam, il occupe la présidence de la délégation des Affaires européennes au Sénat en France avant d'intégrer la Commission de Romano Prodi au poste de Commissaire en charge de la politique régionale, de 1999 à 2004.

Il revient ensuite à la politique nationale, mais est devient en 2006 conseiller spécial du Président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso. A ce titre, il présente un rapport proposant la création d'une force européenne de protection civile : Europe Aid. Il est ensuite élu eurodéputé aux élections de 2009, et préside la délégation française du Parti populaire européen, dont il est également vice-président.

Michel Barnier redevient Commissaire européen sous la Commission Barroso, de 2010 à 2014, chargé du Marché intérieur et des Services. D'après les conservateurs britanniques, la position du gouvernement français sur la question de la régulation des marchés financiers aurait pu limiter sa marge de manœuvre et compromettre son impartialité. En effet, la question d'exclure ou non les services financiers de son portefeuille a fait débat à l'occasion de la sa nomination.

Lors de son mandat de commissaire européen, M. Barnier a eu pour ambition générale de relancer le marché unique et a eu pour priorité la sortie de la crise. Il s'est également intéressé à la libre circulation des services financiers, aux marchés publics, aux services, à la propriété intellectuelle et aux qualifications professionnelles. 

Sa candidature à la tête de la Commission

Fort de ces précédentes fonctions et des travaux qu'il a pu mener, il est pressenti pour être le candidat du Parti populaire européen (PPE, droite) dans la course à la succession de José Manuel Barroso en 2014. Ses priorités pour un tel poste regroupent des sujets sur lesquels la Commission doit encourager un intérêt général européen pour que l'UE aille de l'avant : stratégie industrielle, politique d'infrastructures, marché unique, sécurité et immigration.

C'est toutefois l'ancien Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker qui est choisi pour être le candidat du groupe PPE. Ce dernier obtient d'ailleurs ce poste de président de la Commission européenne pour un mandat de 5 ans en 2014.

L'année suivante, après avoir été battu par Laurent Wauquiez pour prendre la tête de la liste UMP en Auvergne-Rhône-Alpes lors des élections régionales, il est nommé, en avril, conseiller spécial pour la politique de défense et de sécurité auprès de la Commission européenne.

Négociateur en chef du Brexit

Le 27 juillet 2016, c'est à un autre poste que Jean-Claude Juncker le nomme : Négociateur en chef chargé de la préparation et de la conduite des négociations avec le Royaume-Uni au titre de l'article 50 du traité sur l'Union européenne. En poste depuis le 1er octobre, Michel Barnier, qui a été choisi pour son "expérience", a pour mission d'aider à "mettre en place un partenariat nouveau avec le Royaume-Uni après son retrait de l'Union".