Derniers articles publiés

Biographie : Louise Weiss (1893-1983)

Synthèse 14.09.2013
Louise Weiss

Propos choisis

"La tribu des il-n'y-a-qu'à est la plus redoutable".

Sa vie

Louise Weiss fonde en 1918 la revue de politique française et internationale 'L'Europe Nouvelle' qu'elle dirigera jusqu'en 1934.

Dans sa revue, la journaliste soutient les voies nouvelles explorées pour réconcilier les pays européens et empêcher une nouvelle guerre : la coopération entre les Etats par l'intermédiaire de la Société des Nations, le rapprochement franco-allemand, le désarmement et les projets d'Union européenne.

Féministe et résistante

En 1934, Louise Weiss fonde le mouvement de propagande La Femme Nouvelle, qui comptera plusieurs milliers d'adhérentes. Elle mène campagne en faveur du droit de vote des femmes en France. La militante estime que l'accession des Françaises au suffrage permettrait d'empêcher une nouvelle guerre. Louise Weiss présente sa candidature symbolique aux élections municipales de 1935 et aux élections législatives de 1936. En 1935, 16 852 bulletins de vote sont déposés en sa faveur.

Pendant la Seconde guerre mondiale, elle participe au réseau de résistance Patriam Récuperare. En 1945, elle crée avec Gaston Bouthoul l'Institut de polémologie. Cette nouvelle discipline étudie les corrélations entre les explosions de violence et des phénomènes économiques, culturels, psychologiques et surtout démographiques récurrents.

Louise Weiss commence également à parcourir le monde, réalisant de nombreux films documentaires.

Le Prix Louise Weiss

La journaliste crée La fondation Louise Weiss en 1971 et fait la donation d'un prix annuel qui récompense les auteurs ou les institutions ayant le plus contribué à l'avancement des sciences de la paix, à l'amélioration des relations humaines et aux efforts en faveur de l'Europe. Le Conseil Scientifique de la Fondation Louise Weiss attribue ce prix chaque année. Il a été décerné notamment à Helmut Schmidt, Simone Veil, ou encore Jacques Delors et Médecins Sans Frontières.

Doyenne du Parlement européen

Louise Weiss devient députée européenne en 1979, date à laquelle les membres du Parlement sont élus au suffrage universel pour la première fois. A 86 ans, elle y prononcera, au titre de doyenne, un discours d'ouverture lors de la première session de ce nouveau Parlement à Strasbourg.