Derniers articles publiés

Biographie : Lech Kazynski (1949 - 2010)

Synthèse 28.08.2013

Né le 18 juin 1949 à Varsovie (Pologne) et mort le 10 avril 2010 à Smolensk (Russie), Lech Kaczyński était un homme d'État polonais. Fondateur du parti Droit et justice en 2001, il fut le président de la République de Pologne du 23 décembre 2005 jusqu'à sa mort dans l'accident d'avion du 10 avril 2010 à Smolensk.

Lech-Kaczynski

Lech Kaczynski, ancien président de la République de Pologne. Crédits : Commission européenne

Vie et carrière politique

Lech Kaczyński est né à Varsovie (Pologne) le 18 juin 1949. Sa carrière politique est très liée à celle de son frère jumeau, Jarosław.

Ainsi, Lech et Jarosław Kaczyński font des études de droit, mais celui qui deviendra des années plus tard président de la Pologne se spécialise en droit du travail à Gdańsk. C'est dans ce port ouvrier de la Baltique, berceau du syndicat Solidarność, que les deux hommes rejoignent le mouvement anticommuniste dans les années 1970, alors que la Pologne subit encore le joug soviétique.

En août 1980, Lech Kaczyński devient conseiller au comité de grève du chantier naval de Gdańsk et du mouvement syndical Solidarność. Durant la loi martiale imposée par le général Jaruzelski en décembre 1981, il est emprisonné onze mois pour ses convictions 'antisocialistes'.

Lorsque Solidarność est légalisé en 1989, les deux frères Kaczyński sont aux premières loges pourparlers de la table ronde, qui aboutissent sur des accords entre le gouvernement et les chefs de l'opposition. Lech Kaczyński est alors un conseiller actif de Lech Wałęsa et du "Comité de citoyens solidarité".

Il est ensuite élu membre du Sénat, en juin 1989, et vice-président du syndicat Solidarność. Il est le conseiller principal de Lech Wałęsa quand celui-ci est élu président de la République de Pologne en décembre 1990. Wałęsa nomme alors Kaczyński ministre de la sécurité nationale. Mais très vite les jumeaux Kaczyński se brouillent avec le chef de l'Etat dont ils ne partagent pas l'entière idéologie politique.

La carrière politique de Lech Kaczyński connaît ensuite un certain ralentissement. De février 1992 à mai 1995, il exerce les fonctions de président de la Chambre suprême de contrôle, la Cour des Comptes polonaise. Mais c'est grâce à Jerzy Buzek, Premier ministre à l'époque et qui le nomme ministre de le Justice, qu'il revient sur le devant de la scène en 2000.

Il fonde alors en 2001 le parti conservateur Droit et justice (PiS), et devient maire de Varsovie en 2002. Le 19 mars 2005, il déclare officiellement sa candidature à l’élection présidentielle, qu'il remporte avec 54,04 % des voix le 23 octobre de la même année.

Après l'élection de son frère, Jarosław Kaczyński refuse de devenir président du Conseil, mais finira par prendre le poste en 2006, sur demande du PiS et suite à la démission de Kazimierz Marcinkiewicz. Il sera chef du gouvernement jusqu'en 2007, date de la victoire des libéraux aux législatives.

Le 10 avril 2010, alors qu'il se rend à Katyn, près de Smolensk, pour rendre hommage aux prisonniers de guerre et aux intellectuels polonais exécutés au printemps 1940, quelques mois après le démantèlement de la Pologne par l'Allemagne nazie et l'Union soviétique, Lech Kaczyński meurt dans le crash de son avion.

96 passagers étaient présents, dont 85 appartenaient à la délégation officielle. Aucun n'a survécu. Parmi les victimes figuraient sa femme, Maria Mackiewicz, qu'il avait épousé en 1978 et avec laquelle il avait eu une fille, Marta.

Les élections présidentielles en Pologne devaient avoir lieu à l'automne. Lech Kaczyński n'avait pas encore fait part de son intention de se représenter ou non, mais ne figurait pas parmi les favoris. Des élections anticipées seront organisées au printemps pour désigner le nouveau président polonais.

Cette page est en cours de révision et sera très prochainement mise à jour. Merci de votre compréhension.