Derniers articles publiés

Biographie : Donald Tusk, président du Conseil européen

Synthèse 09.03.2017

Successivement syndicaliste, entrepreneur, député, sénateur puis Premier ministre, Donald Tusk est président du Conseil européen depuis le 1er décembre 2014 et a été réélu le 9 mars 2017 pour un deuxième mandat de deux ans et demi (juin 2017-novembre 2019). C'est la première fois qu'un homme politique polonais occupe une fonction internationale aussi élevée. Membre du mouvement Solidarité qui a fait tomber le système communiste en Pologne en 1989, ce fidèle de Lech Walesa est un Européen convaincu. Sa nomination marque un tournant pour l'Union européenne.

Donald Tusk

Vie et carrière politique

D'origine Kachoube, Donald Tusk est né le 22 avril 1957 à Gdansk. Après une scolarité au lycée Nicolas Copernic, il s'inscrit à l'université de Gdansk pour suivre des études d'histoire. Il obtient son diplôme en 1980, avec un mémoire consacré à Józef Piłsudski, un militaire et politicien polonais qui luttait contre la domination russe.

Je viens d'un pays qui croit profondément à ce que signifie l'Europe

Après le meurtre d'un étudiant à Cracovie, il devient co-fondateur du comité des étudiants du syndicat dirigé par Lech Walesa. Ce syndicat clandestin deviendra par la suite un mouvement populaire qui sera à l'origine de l'organisation d'élections libres en juin 1989. Quelques mois avant la Chute du mur de Berlin, un premier dirigeant non communiste sera alors nommé à la tête du Conseil des ministres.

Avant de s'engager dans la politique, Donald Tusk crée une entreprise de peinture. En 1991, il est élu à la Diète (chambre basse du Parlement). En 1994, il devient l'un des fondateurs et vice-présidents du parti Union de la liberté (Unia Wolnosci, UW), puis en 1997, il est élu au Sénat, en tant que représentant de l'UW. Il est nommé vice-président du Sénat et par la suite vice-président de la Diète de 2001 à 2005. Il quitte l'UW en 2000 après la nomination de Bronislaw Geremek.

En janvier 2001, il est l'un des fondateurs du parti de la Plate-forme civique (Platforma Obywatelska, PO), avec Andrzej Olechowski et Maciej Plazynsk, qui est nommé président. Maciej Plazynsk démissionne et Donald Tusk devient président de la Plate-forme civique.

A nouveau député à la Diète, Donald Tusk se présente à l'élection présidentielle en mai 2005 face au parti Droit et justice des frères Kaczynski. Il arrive en tête au premier tour avec 36 % des voix. Mais il perd le second après un article paru dans la presse selon lequel son grand-père, Jozef Tusk, aurait été volontaire au sein de la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces accusations se révèleront par la suite infondées.

Mais tenace, Donald Tusk n'en reste pas là et, suite aux élections anticipées d'octobre 2007, il devient finalement le chef du gouvernement ("président du Conseil des ministres") le 16 novembre 2007.

La crise économique de 2008 est l'occasion pour le nouveau Premier ministre de faire ses preuves en sauvant son pays de la récession grâce une libéralisation des prix et la privatisation de pans entiers de l’économie.

Carrière européenne

Au cours de sa carrière politique, Donald Tusk a toujours soutenu l'intégration politique et économique de son pays au sein de l'Union européenne, à l'inverse des frères Kaczynski.

Il est encore temps d'arrêter ceux en Europe et dans le monde pour qui la violence, la force et l'agression font de nouveau partie de leur arsenal de manœuvres politiques

Membre du Parti populaire européen (PPE), il a reçu le prix Charlemagne pour sa contribution à l’unification européenne des mains d'Angela Merkel en 2010.

Désigné le 30 août 2014 au poste de président du Conseil européen, sa nomination est accueillie comme un symbole. Pour la première fois, l’Union européenne est représentée par un dirigeant originaire d'un pays de l’Europe de l’Est et qui ne fait pas encore partie de la zone euro.

En poste depuis le 1er décembre 2014 et réélu pour un second mandat de deux ans et demi le 9 mars 2017, Donald Tusk a jusqu'à présent été particulièrement impliqué dans la crise ukrainienne et la crise des réfugiés.