Derniers articles publiés

Bernard Laporte : "On devrait reconnaître la spécificité du sport comme on reconnaît la spécificité de la culture"

Actualité 24.06.2008

Bernard Laporte, Secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, a répondu aux questions de Touteleurope.fr sur les principaux enjeux du sport à l’échelle européenne . L’ancien entraîneur de l’équipe de France de rugby explique ainsi le projet "6+5" proposé par Président de la FIFA. Il revient également sur la question des paris en ligne, des inégalités entre les clubs européens ou encore sur les événements sportifs qui auront lieu lors de la Présidence française de l'Union européenne.

 

 



Le projet "6+5"

C’est le président de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) Sepp Blatter qui a proposé le projet "6+5". Cette règle obligerait les clubs a aligner à chaque match, au moins six joueurs éligibles en sélection nationale. Arsenal devrait par exemple alors aligner six anglais dans son équipe.. Or, "en Europe, on se heurte au droit communautaire, comme l’arrêt Bosman", et la libre circulation des joueurs va à l'encontre de ce projet.

Bernard Laporte soutient ce projet et appelle à "reconnaître la spécificité du sport comme on reconnaît la spécificité de la culture". L'objectif du projet défendu par Sepp Blatter est clairement défini par le Secrétaire d’Etat : il s’agit de "promouvoir la formation dans chaque pays", de favoriser "un certain équilibre entre les clubs" mais surtout de "revoir émerger des clubs […] de toute l’Europe". A terme, ce projet rendrait donc possible une certaine égalité entre les clubs d’Europe.

 

Le sport et les législations européennes

Sur la question des paris en ligne, Bernard Laporte joue la carte du réalisme en insistant sur le fait qu’ils existent déjà : "les Français peuvent jouer sur des sites illégaux". Le plus important pour le Secrétaire d’Etat était donc de "faire en sorte que ce soit légal" afin que les "royalties soient reversées pour le sport". Pour l’ancien entraîneur de l’équipe de France de rugby, les paris en ligne pourraient donc devenir avant tout une source de financement supplémentaire pour le sport.

Cependant, "un cahier des charges" doit être établi, pour éviter tout corrélation entre parieurs, opérateurs et acteurs, il faut en effet "faire en sorte que se soit fluide, transparent et qu’il n’y ait pas de tricherie".

Bernard Laporte soulève également le problème des inégalités causées par la législation européenne. "Pourquoi Lyon qui est notre club phare […] n’arrive pas à atteindre les demi-finales de la ligue des Champions ? Parce qu’il a 140 millions d’euros de budget quand les clubs anglais en ont de 200 à 300 !", explique-t-il. La loi Evin propre à la France, elle aussi, serait à l’origine d’inégalités très fortes dans le financement du sport vis-à-vis des autres pays, "elle enlève des recettes supplémentaires à nos clubs". La nécessité est donc clairement "que tout le monde soit à égalité de chances".

 

Les projets liés à la Présidence française de l’Union européenne

La Présidence française du Conseil de l'Union européenne sera l’occasion de porter de grands projets sportifs à l’échelle européenne. Des réalisations peuvent déjà être mises en lumière comme le "statut des agents des joueurs" qui, après avoir été légalisé en France, vient de l’être au niveau européen. Les grands chantiers vont par la suite être ceux tels que la mise en place d’une "direction européenne de contrôle et de gestion des clubs" ou encore ce qu’il appelle le "double projet,  qui permettra à un jeune de suivre ses études en parallèle d’un projet sportif ambitieux".

Accompagnant ces grands projets, des rendez-vous sportifs auront lieu dans l’Hexagone, durant toute la PFUE. Le 1er juillet, se sera "l’accession du Mont Blanc par 27 dames", la France étant représentée par Nathalie Kosciusko-Morizet. Le 5 octobre, fera place à "la découverte, l’initiation et la fête du sport" sous la Tour Eiffel, à travers l’installation de stades, rings ou encore tatamis. 

 

 

 

En savoir plus

 

L'Europe de la jeunesse
L'Union européenne et le football
L'Euro 2008
Comparatif : le Championnat d'Europe des nations