Derniers articles publiés

Baromètre des TPE et des PME

Actualité 08.10.2007

Les questions d'actualité du dernier baromètre bimestriel réalisé par l'Ordre des experts-comptables auprès des patrons de TPE et PME (entreprises comptant respectivement moins de 20 et moins de 250 salariés) sont consacrées à l'Europe. A moins d'un an du début de la présidence française du Conseil de l'UE, les résultats de cette enquête révèlent les doutes entretenus par les chefs d'entreprise quant à l'efficacité du marché intérieur européen.

Une vision mitigée de l'avenir de l'UE

45 % des chefs d'entreprise interrogés jugent que la place de la France dans l'UE s'affaiblit, 42 % qu'elle se renforce. Interrogés sur les conséquences du futur Traité simplifié, 67 % d'entre eux estiment qu'il relancera la construction européenne (contre 25 % qui pensent le contraire), 58 % qu'il renforcera la place de la France en Europe.

Mais les appréciations positives sur les conséquences de ce texte s'amenuisent dès lors qu'il est question de ses bénéfices pour la France en termes économiques : 48 % des sondés pensent qu'il ne suffira pas à relancer l'activité des entreprises françaises (contre 47 %), ni la croissance du pays (contre 46 %).

Cette vision mitigée s'explique certainement par le fait que, pour les patrons interrogés, le marché intérieur a des conséquences limitées sur la vie des entreprises françaises.

Un marché intérieur aux effets limités

57 % des personnes interrogées jugent en effet que l'appartenance à l'UE n'a pas de vraiment de conséquences pour les entreprises comme la leur. Seuls 15 % des sondés estiment que cette appartenance est positive, 26 % lui trouvant des aspects essentiellement négatifs.

Un tiers seulement des patrons de PME-TPE juge qu'il est presque aussi facile de faire des affaires au sein du marché intérieur que dans son propre pays, 57 % estimant pour leur part qu'il reste difficile de faire des affaires en dehors des frontières nationales.

Enfin, la plupart des personnes interrogées ignorent pratiquement tout des facilités et financement offerts par l'UE : 68 % ne sont pas au courant de l'existence de fonds communautaires accessibles aux PME, 74 % ne savent pas qu'il existe un représentant de l'UE pour les PME, 72 % n'ont jamais entendu parler de la charte européenne des petites entreprises.

Baromètre des PME et TPE du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables - vague 6

Enquête réalisée par TNS-Sofres, par téléphone, du 3 au 10 septembre 2007 auprès d'un échantillon national de  800 dirigeants de TPE (entreprises de 0 à 19 salariés) et de PME (entreprises de 20 à 249 salariés) représentatif des entreprises de 0 à 249 salariés. La méthode utilisée est celle des quotas.