Derniers articles publiés

Avant-projet du budget 2008 adopté : croissance et emploi privilégiés

Actualité 02.05.2007

La Commission a adopté, mercredi 2 mai,  l'avant-projet de budget (APB) pour l'exercice 2008. Les dépenses pour les politiques en faveur de la croissance et de l'emploi, augmentent de 4,2 % par rapport à 2007.

 

57,2 milliards d'euros pour la croissance et l'emploi

57,2 milliards d'euros seront consacrés aux politiques se rapportant à la croissance et à l'emploi, soit 2,3 milliards de plus qu'en 2007. Les dépenses en faveur de la croissance et de l'emploi représentent ainsi 44,2 % du budget, contre 43,6 % pour les dépenses consacrées à la protection et à la gestion des ressources naturelles, politique agricole commune comprise.

Les dépenses en faveur de la recherche vont augmenter d'environ 11 %, les investissements dans les réseaux transeuropéens de transport et d'énergie de 14 %, et les crédits destinés aux prorammes "Education et formation tout au long de la vie" de 9 % (une augmentation de 63,5 % étant prévue pour Erasmus Mundus).

De plus, les nouveaux programmes en faveur de la cohésion à travers l'Europe vont entrer en action, ce qui va accroître les dépenses dans ce domaine de près de 1,4 milliard d'euros, soit 3,1 %, le Fonds de cohésion consacré aux grands projets d'infrastructure augmentant quant à lui de plus de 14 % en 2008 . La stratégie de Lisbonne renouvelée reste donc au cœur de la politique de l'Union européenne.

A ce sujet,  Dalia Grybauskaité, Commissaire en charge de la programmation financière et du budget, a déclaré : "Le budget proposé aujourd'hui marque un tournant historique pour l'Union européenne : pour la première fois, les dépenses directement liées à la croissance et à l'emploi représentent la plus grande part du budget de l'Union, ce qui prouve que la Commission ambitionne résolument de recentrer le budget sur les défis globaux qui se posent à l'Europe dans son ensemble".


Autres dépenses

Les crédits proposés pour la conservation et la gestion des ressources naturelles s'élèvent à 56,3 milliards d'euros, un chiffre qui reste stable par rapport à 2007.

Les dépenses pour  la liberté, sécurité et justice, augmentent de 10,8 % pour atteindre 691 millions d'euros.

Les programmes pour la citoyenneté atteignent près de 600 millions d'euros, ce qui constitue une hausse de 11 % par rapport à 2007.

Les actions relatives aux relations extérieures qui doivent contribuer à asseoir l'influence de l'UE sur la scène mondiale ont des programmes d'une valeur supérieure à 6,9 milliards d'euros, soit une hausse de 1,5 % par rapport à 2007.

Enfin, 7,3 milliards d'euros (5,6 % du budget) sont affectés aux dépenses d'administration.


Prochaines étapes

Il s'agit de la première étape de la procédure budgétaire avant l'approbation finale du budget par le Parlement européen et le Conseil. Pour qu'il soit adopté, le budget devra passer par plusieurs étapes.

13 juillet : première lecture du budget par le Conseil établira le projet de budget lors d'une réunion de concertation entre le Conseil de l'UE et le Parlement européen.
  du 22 au 25 octobre : première lecture du Parlement européen lors de la séance plénière.
23 novembre : réunion de concertation entre le Conseil et le Parlement et d'une deuxième lecture du Conseil.
10 et 13 décembre : le budget de l'UE sera arrêté lors de la séance plénière et de la deuxième lecture du Parlement européen.

Sources

Proposition de budget 2008: la croissance et l'emploi au cœur des dépenses de l'Union européenne – Communiqué de presse – Commission européenne
Avant-projet du budget 2008 – Commission européenne (anglais - pdf)

En savoir plus

Le budget de l'UE – L'UE en action - Touteleurope.fr
Les recettes de l'UE - L'UE en action - Touteleurope.fr
Les dépenses de l'UE - L'UE en action - Touteleurope.fr
Questions à … Alain Lamassoure - Touteleurope.fr
Des mythes ou des faits: que préférez vous? – Le budget de l'UE en détail – Commission européenne
Le budget de l’Union européenne en un coup d’œil – Le budget de l'UE en détail – Commission européenne