Derniers articles publiés

Ankara se fait rappeler à l’ordre par Bruxelles

Actualité 28.09.2006

 

© Parlement européen, 2006Le 5 septembre 2006, la Commission des Affaires étrangères du Parlement européen a adopté le rapport d’initiative sur la Turquie préparé par le député Camiel Eurlings. Les députés européens ont adopté ce texte mercredi 27 septembre par 429 voix contre 71.

Contenu du rapport   

Le rapport du Parlement européen sur l’avancée des progrès réalisés par la Turquie, en vue d'une éventuelle adhésion, est assez critique. La trop lente évolution de la situation dans de nombreux domaines constitue la principale remontrance adressée à Ankara par Bruxelles. Depuis un an, la Commission observe un certain relâchement et une relative démotivation des autorités turques. Leurs efforts sont, semble-t-il, moins visibles.

En adoptant ce rapport "juste mais dur", selon l’expression de M. Eurlings, les députés pressent la Turquie afin qu’elle agisse à propos de différents dossiers.

Selon le Parlement européen, la reconnaissance de Chypre, la fin de l’embargo, le retrait des troupes, que la liberté d’expression, sont les premières étapes indispensables pour l’avancée des négociations. 
 

D’autre part, le non-respect des droits des femmes ou encore la présence militaire marquée dans la vie publique restent des questions très préoccupantes aux yeux des parlementaires.

Tout au long du rapport, les parlementaires insistent sur le fait que l’adhésion n’est en aucun cas automatique bien que, jusqu’ici, tous les pays qui ont ouvert des négociations avec les autorités communautaires aient finalement intégrés l’Union. Le processus de négociation peut s’arrêter si des évolutions positives ne sont pas observées. 

Néanmoins, les députés européens ont refusé de faire de la reconnaissance du génocide arménien une "condition préalable" à l’entrée de la Turquie dans l’UE. Ils encouragent simplement les deux parties à mettre en place un processus de réconciliation. 

Perspectives   

Après avoir été repoussé de deux semaines, un nouveau rapport d’évaluation de la Commission européenne sera rendu public le 8 novembre 2006. 

 

Sources :

 Mercredi en plénière : Turquie, Liban, services publics et Darfour - 28/09/06  - Parlement européen
Le Parlement européen critique le ralentissement du processus de réformes de la Turquie - 26/09/06 - Parlement européen
Elargissement : Roumanie, Turquie, Croatie… où en sommes-nous ? - Dossier d'actualité - Touteleurope.fr