Derniers articles publiés

Angela Merkel : le traité est un "succès pour l'Europe"

Actualité 28.06.2007

Présidente en exercice de l'UE jusqu'au 1er juillet, la chancelière allemande s'est adressée au Parlement européen, réuni en mini-session à Bruxelles, mercredi 27 juin, après avoir tenté de sortir l'Europe de la crise institutionnelle.

 

 

Une Europe "sûre de ses valeurs"

La chancelière est vite revenue sur le traité qui, selon elle est un "succès pour l'Europe et pour le Parlement européen". Elle s'est ainsi réjouie que l'accord de Bruxelles "conserve la substance du Traité constitutionnel".

Le texte répond aux attentes des défenseurs de la Constitution, puisqu'il "va plus loin" que celle-ci dans certains domaines, comme la subsidiarité, les coopérations renforcées, ou le rôle des Parlements nationaux. Selon Angela Merkel, cet accord va "renforcer l'Europe à l'extérieur et à l'intérieur".

Néanmoins, la chancelière a souligné que le texte tenait compte des inquiétudes des citoyens vis-à-vis d'un "super-Etat" européen, inquiétudes qu'elle "ne partage pas", mais qu'elle comprend. Elle a cependant réfuté l'idée d'une "Europe à deux vitesses, qui affaiblirait l'UE".

Malgré le fait que le report du vote à la double majorité et le titre du Ministre des Affaires étrangères aient été abandonnés, elle a estimé que l'essentiel des avancées du Traité constitutionnel était bien présent dans l'accord. La chancelière a notamment cité le renforcement des procédures en matière de justice et de sécurité intérieure, la possibilité de référendum, les règles de protection sociale plus claires, ou encore l'amélioration de la subsidiarité.

Par ailleurs, soulignant l'importance d'une "Europe sûre de ses valeurs", la chancelière a exprimé son contentement d'être parvenue à inclure la Charte des droits fondamentaux dans l'accord, même si "la Grande-Bretagne ait choisi de suivre sa propre voie".

Les membres du Parlement reconnaissants

L'ensemble des orateurs ont salué le travail effectué par la Présidence allemande.

Accueilli  pour la quatrième fois au Parlement européen, Angela Merkel s'est vue remercier par Hans-Gert Pöttering "pour sa bonne volonté, sa patience et sa détermination pro-européenne".

De son côté, le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a tenu à exprimer sa reconnaissance vis-à-vis de la chancelière Angela Merkel. Son ambition politique a permis d'"aboutir à un succès pour l'Europe" a-t-il déclaré. Le Traité réformateur donne à l'Union européenne des instruments adéquats "pour relever les défis du 21e siècle".

Pour Joseph Daul, député européen (PPE-DE), "il y a un tigre dans le moteur 'Europe' et c'est à la Présidence allemande de l'Union que nous le devons". Quant à Harlem Désir (PSE), le député a estimé qu'il "est difficile de résister à la tentation de féliciter" la chancelière allemande.

Dans quelques jours, le 1er juillet, l'Allemagne passera le flambeau au Portugal.

Sources

Conclusions du sommet de Bruxelles et bilan de la Présidence allemande au menu des députés - Communiqué de presse - 27/06/07 - Parlement européen

En savoir plus

UE : Vers une relance constitutionnelle - Dossier d'actualité - Touteleurope.fr