Derniers articles publiés

Angela Merkel et François Hollande célèbrent à Reims les 50 ans du rapprochement franco-allemand

Actualité 06.07.2012

Le 8 juillet 1962, le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer choisissaient de faire de la ville de Reims le symbole du rapprochement franco-allemand. 50 ans plus tard, la France et l’Allemagne célèbreront pendant trois jours l’anniversaire de la rencontre entre les deux Chefs d’Etat. La Chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande seront présents dimanche 8 juillet dans cette ville symbole de cette réconciliation entre les peuples et assisteront à de nombreuses festivités.

Les temps forts du 50ème anniversaire : trois jours pour la paix et l’Europe

Le programme officiel pour la venue d’Angela Merkel et de François Hollande à Reims dimanche 8 juillet a été dévoilé à l'occasion d'une conférence de presse dans la bien-nommée Galerie de la Paix du Quai d’Orsay. Le ministre délégué chargé des Affaires européennes, Bernard Cazeneuve, en présence de Madame le maire de Reims, Adeline Hazan, et le Président de la Fondation Charles de Gaulle, Jacques Godfrain a rappelé que "la relation franco-allemande pour la France était extrêmement précieuse".

Les cérémonies officielles auront lieu dimanche 8 juillet sur le parvis de la Cathédrale Notre-Dame de Reims puis devant l’Hôtel de Ville. L’archevêque de Reims invitera la Chancelière allemande et le chef de l’Etat à entrer dans la cathédrale de Reims où il prononcera un discours en français et en allemand.

Cinquante ans, plus tard la ville de Reims en coordination avec l’Etat, l’Archevêché et la Fondation Charles de Gaulle a décidé de célébrer, du 6 au 8 juillet 2012, le 50ème anniversaire de la rencontre entre le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer


Après cette brève cérémonie, retransmise en direct sur deux écrans géants, Angela Merkel et François Hollande prononceront un discours puis ils participeront au dévoilement d'une plaque traduisant en allemand le texte de la plaque commémorative de la visite du 8 juillet 1962, qui est déjà installée sur le parvis.

Madame le maire,  Adeline Hazan, recevra ensuite les deux chefs d’Etat pour  un déjeuner officiel.

Aucun mini-sommet officiel sur les résultats du Conseil européen n’est prévu. Les deux dirigeants auront-ils le temps de revenir sur le dernier Conseil européen, en marge de cette célébration ? Rien n’est moins sûr. Bernard Cazeneuve a insisté sur le fait que les dirigeants seront concentrés sur cet événement historique.

Revenant sur la nouvelle vision franco-allemande du Président, Bernard Cazeneuve a indiqué : "Les bons compromis sont ceux qui se bâtissent sur la franchise. Il faut qu’on puisse se dire les choses, que cette relation soit équilibrée". Il a précisé que "le souhait du président de la République [était] de contribuer à approfondir cette relation".

Une Année franco-allemande sous le signe de la jeunesse

Le président de la République et la Chancelière lanceront à Reims l’Année franco-allemande qui culminera avec la commémoration du cinquantième anniversaire du Traité de l’Elysée. Ces célébrations auront la jeunesse pour fil conducteur et s’achèveront dans un an à Berlin.

Le ministre délégué chargé des Affaires européennes a présenté les grands rendez-vous de cette "année", animée par trois temps forts : 

A Ludwigsburg, le 22 septembre 2012, à l’occasion de la célébration du 50e anniversaire du discours du général de Gaulle à la jeunesse allemande dans cette ville  ;

A Berlin, le 22 janvier 2013, date-anniversaire de la signature du traité de l’Élysée où les deux gouvernements célébreront solennellement cet événement ;

A Paris, le 5 juillet 2013, lors du 50ème anniversaire de la création de l’Office franco-allemand pour la jeunesse.

 

 En savoir plus :

Conférence de presse de lancement de l’Année franco-allemande - 05/07/12