Derniers articles publiés

Androulla Vassiliou : "L'innovation n'est pas une démarche qui débute et s'achève en laboratoire, elle a besoin de personnes pour la faire vivre et la développer"

Actualité 09.02.2012

Le 21 février prochain, Androulla Vassiliou remettra les tout premiers prix de l'Institut européen d’innovation et de technologie. A cette occasion, Toute l'Europe publie une tribune exclusive de la commissaire européenne chargée de l'Éducation, qui revient sur les programmes d'études et de formation de la Communauté de la connaissance et de l'innovation.

Les premiers étudiants diplômés de l'école d'été consacrée au climat et organisée par la communauté de la connaissance et de l'innovation (CCI) n'ont pas seulement été formés à l’innovation dans le domaine climatique, ils ont aussi élaboré un plan d'entreprise personnel et rencontré leurs futurs partenaires commerciaux.

Un an s'est écoulé et l’un des groupes d’étudiants est déjà engagé dans la réalisation de son projet, aider les agriculteurs sub-sahariens à fertiliser leurs sols. Ces étudiants sont parmi les premiers à bénéficier d'un programme lancé par la Commission européenne et l’Institut européen d’innovation et de technologie (EIT).

Les communautés de la connaissance et de l'innovation de l'EIT, constituées en un réseau de partenariats transfrontaliers publics et privés, rassemblent des établissements d'enseignement supérieur, des centres de recherche et des entreprises de premier plan qui réfléchissent aux solutions à apporter aux grands enjeux sociétaux.

À ce jour, trois CCI, axées sur le climat, l’énergie durable et les TIC, ont été créées ; la Commission et l’EIT ont proposé la création, d'ici la fin de la décennie de six autres CCI tournées vers l'industrie manufacturière, l'alimentation de demain, l'innovation pour une vie saine et un vieillissement actif, les matières premières, des sociétés intelligentes et sûres, et  la mobilité urbaine.

L'objectif est de donner l'impulsion nécessaire au démarrage de 600 nouvelles entreprises – 30 sont déjà en cours –, et de générer des produits et services commercialisables.

La Commission européenne, qui assure le financement de base de l'EIT, considère son investissement comme un engagement à la mobilisation des chefs d'entreprise de demain et au renforcement de la capacité d'innovation et de la compétitivité de l'Union européenne dans son ensemble afin de la hisser au niveau des meilleures économies au monde.

Les projets des CCI diffèrent d'un grand nombre de projets traditionnels financés par l'UE en ce sens qu'ils ont un très haut degré d'autonomie et de flexibilité afin de pouvoir s’adapter rapidement aux situations et atteindre leurs objectifs de la manière la plus efficace et la plus efficiente possible. Les CCI ont chacun leur propre comité directeur et opèrent à partir de 16 sites en Europe, de Londres à Cracovie et de Barcelone à Stockholm.

L'innovation n'est pas une démarche qui débute et s'achève en laboratoire, elle a besoin de personnes pour la faire vivre et la développer. L'éducation est au cœur de la mission des CCI. Au cours des 10 prochaines années, les CCI vont développer de nouveaux programmes d'études et de formation pour environ 25 000 étudiants et 10 000 doctorants. Ces cours combineront l’excellence universitaire et l'enseignement visant à développer le potentiel d'innovation et d'entreprise des étudiants.

Les étudiants inscrits dans ces programmes recevront leurs diplômes et doctorats d'universités et de centres de recherche de premier plan associés aux CCI ; la CCI "Climat", par exemple, a notamment pour partenaires l’Imperial College (Royaume-Uni), le Potsdam Institute for Climate Impact Reasearch PIK (Allemagne), le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (France) et l'université de technologie de Delft (Pays-Bas). Les qualifications décernées seront assorties du label EIT, garantissant la qualité de la formation à l'esprit d'entreprise.

Les demandes d'inscription à ces cours sont nombreuses. Les candidatures d'éminents chercheurs du monde entier aux premiers programmes de mastères dans le domaine des énergies renouvelables organisés par les "InnoKIC" ont été cinq fois plus nombreuses qu'il n'y avait de places disponibles.

Ce n'est pas seulement la qualité de l'enseignement qui rend les CCI attrayantes pour les étudiants et les chercheurs mais, avant tout, l'étroite interaction avec les entreprises, susceptible d'offrir des perspectives de carrière et des possibilités d'exploitation commerciale d'idées. La CCI "ICT Labs" (laboratoires dans le domaine des TIC), par exemple, offre aux entreprises en phase de démarrage un service de conseils et d'encadrement ainsi qu'un "radar de l'innovation", qui recense les nouvelles tendances sur le marché à un stade précoce.

Le 21 février, je remettrai les tout premiers prix de l'EIT récompensant l'esprit d'entreprise aux nouvelles entreprises les plus innovantes créées dans le contexte des CCI. Les neuf finalistes sont tous représentatifs du potentiel d'esprit d'entreprise et du talent créatif que nous souhaitons trouver davantage en Europe. Je suis fier que l'EIT contribue à transformer ce potentiel en possibilités concrètes.

J'espère que ces possibilités seront plus nombreuses à l'avenir; c'est la raison pour laquelle la Commission a proposé une augmentation substantielle des ressources affectées à l’EIT, au titre du nouveau programme-cadre pour la recherche et l'innovation de l’UE, "Horizon 2020".

Je laisse le mot de la fin aux étudiants qui ont pris part à la première école d'été organisée par la CCI "Climat". Voici quels ont été leurs propos:

"J'espérais apprendre à mieux comprendre le fonctionnement des entreprises, le changement climatique et l'esprit d'entreprise, et je dois dire que toutes ces attentes ont été plus que comblées."

"La difficulté que j'imaginais à la création de ma propre entreprise me paraît beaucoup moins insurmontable qu'auparavant. J'entrevois maintenant la possibilité de créer une entreprise, et je veux vraiment le faire."

"J'ai été mis en difficulté, j'ai rencontré des personnes incroyables, j'ai appris une foule de choses, j'ai vu des endroits impensables. J'ai également découvert que j'ai un esprit d'entreprise."

"On pouvait ressentir l'innovation prendre son envol."


En savoir plus :

 Institut européen d’innovation et de technologie

 Site Internet d'Androulla Vassiliou - Commission européenne