Derniers articles publiés

Alerte à la cocaïne en Europe

Actualité 16.07.2007

Trois chercheurs au département de recherche sur les Menaces Criminelles Contemporaines, Xavier Raufer, Dominique Lebleux et Stéphane Quéré signent pour la Fondation Robert Schuman un texte sur l'expansion du trafic de cocaïne en Europe, qu'ils appellent à combattre à "l'échelle européenne, en coopération avec les Etats-Unis".

Plusieurs facteurs sont à l'origine de la prolifération du trafic. Tout d'abord la "démocratisation de la consommation", qui entraîne un accroissement de la demande, Egalement en cause, "l'hybridation' des trafiquants, [avec] l'alliance de cartels avec le grand banditisme, les mafias, les guérillas et les gangs de banlieues urbaines". L'Europe est aujourd'hui "le deuxième marché visé par les narcotrafiquants, après les Etats-Unis", dont le marché est aujourd'hui saturé.

Les auteurs craignent que la consommation de cocaïne en Europe n'emprunte la même voie qu'aux Etats-Unis. La cocaïne est la deuxième drogue la plus consommée sur le continent, après le cannabis. Le prix d'un gramme en France est estimé entre 50 et 80 euros, ce qui est 50 % de moins qu'en 1995. Dans l'Union européenne, le nombre de personnes ayant déjà pris de la cocaïne est estimé à 10 millions, c'est à dire 3 % de la population. 1.5 million, soit 0,5 % des Européens, déclarent en avoir consommé au cours du dernier mois. L'Italie serait devenue le premier pays consommateur d'Europe depuis deux ans, "détrônant les Pays-Bas" et "les experts envisagent que la consommation pourrait (y) être multipliée par 5 en 2009!". L'Espagne est le pays par lequel transite "près de la moitié de la drogue destinée à l'Europe".


Lire l'analyse

Xavier Rauffer, Dominique Lebleux et Stéphane Quéré, "Cocaïne : la conquête de l'Europe", Fondation Robert Schuman, juillet 2007