Derniers articles publiés

Agissez avec le programme "Jeunesse en action" !

Actualité 13.07.2011

Dans le cadre de la cinquième Semaine européenne de la jeunesse qui avait lieu du 15 au 21 mai dernier, l'Agence française du programme européen "Jeunesse en action" organisait, le 19 mai à l'INSEP, dans le 12ème arrondissement de Paris le Forum "AJC", pour "Actions de Jeunes en Collectifs". Point d'orgue d'une semaine d' actions menées en région parisienne, dont une formation d'animateurs des échanges, puis un séminaire des bénéficiaires 2007-2010, cette manifestation a reçu le label "Année européenne du volontariat et du bénévolat".


Venus de toute la France, et même de la Réunion, une centaine de participants (des jeunes, des associations, mais également des collectivités territoriales, etc), se sont réunis pour présenter  les projets qu'ils ont menés dans les domaines les plus divers (art et culture, lutte contre les discriminations, protection de l'environnement, sport, avenir de l'Europe etc.) avec le soutien du programme européen "Jeunesse en action". L'après-midi de ce Forum était ouvert au public. Toute l'Europe y était.

Pour Olivier Toche, "les jeunes sont aujourd'hui plus engagés dans la vie de la société qu'en politique"

Il est le Directeur de l’Institut National de la Jeunesse et de l'Education Populaire (INJEP), il était donc normal qu'Olivier Toche ouvre cet après-midi de rencontres entre porteurs de projets, au cœur du cadre exceptionnel de l'INSEP, en plein Bois de Vincennes.

Voir l'interview d'Olivier Toche (04'00)



Il a rappelé que l'IINJEP était un observatoire de la jeunesse et des politiques de jeunesse, mais également l'opérateur français du programme européen Jeunesse en action, par le biais de l'agence Afpeja, et à ce titre un partenaire du service civique, qui, comme cela est souvent le cas, s'est largement inspiré de son aîné le Service volontaire européen. Un rappel important alors que cette année 2011 est consacrée en Europe au volontariat et au bénévolat.

Olivier Toche a également rappelé que la participation et la mobilité des jeunes sont des parties prégnantes de l'INJEP, et qu'une expérience de mobilité donne très souvent aux jeunes plus de confiance, et peut avoir une influence importante, voire déterminante, sur leurs parcours personnels et professionnels.  D'ailleurs, il a expliqué que les études réalisées par l'INJEP montraient que les jeunes souhaitaient aujourd'hui s'engager, et qu'ils étaient d'ailleurs plus enclins à s'engager dans la vie de la cité que dans le domaine politique.

Un engagement qu'ils peuvent concrétiser grâce au Programme européen "Jeunesse en action" (le PEJA) un programme européen qui, en comparaison avec ses "cousins" Erasmus ou Comenius, a la particularité d'être ouvert à tous, sans condition de statut. Il s'adresse en effet aux jeunes de 13 à 30  ans quelques soient leurs conditions géographiques, économiques, sociales ou éducatives, et ne requiert aucun diplôme.

Un Forum dédié aux actions collectives

L'Agence française du programme "Jeunesse en action" (AFPEJA), guichet unique en France pour ce programme et rattachée à l'INJEP, a financé en 2010 330 actions collectives, y consacrant 54,3% de son budget annuel total (9,2 millions d'euros). Depuis 2007, ce sont plus de 1200 projets collectifs qui ont pu être concrétisés grâce au programme "Jeunesse en action".

Voir le film (12'20)

 

 



Il était donc tout naturel d'y consacrer un Forum. En effet le PEJA comprend deux types d'actions : individuelles, à l'image du service volontaire européen, ou en groupe, collectives donc. Alors que les premières ont été célébrées il y a quelques semaines, l'AFPEJA a donc souhaité organiser un événement pour les secondes pendant cette Semaine européenne de la Jeunesse. Ainsi, comme l'a rappelé Martine Gustin-Fall, déléguée générale de l’AFPEJA, l'objectif du Forum du 19 mai était de parler plus particulièrement de la mobilité et de la participation des jeunes favorisées dans le cadre des actions collectives soutenues dans le programme : les échanges, les initiatives, les séminaires, les projets Jeunesse pour la démocratie et les formations/mises en réseau.

Plus précisément ce Forum, intitulé "AJC" (Actions de Jeunes en Collectif), avait pour buts de :

  • Favoriser le partage d'expériences et l'échange de pratiques entre bénéficiaires

  • Valoriser les impacts du programme dans la participation active des jeunes à la vie de la cité et de promouvoir le travail de jeunesse

  • Susciter de nouvelles idées de projets et faire connaître encore plus largement le soutien pédagogique et financier que l'Union européenne apporte aux jeunes et aux organismes à but non lucratif, pour la conduite de leurs projets européens novateurs. Rappelons en effet que l'objectif général de "Jeunesse en action" consiste à développer la mobilité des 13-30 ans en Europe, pour mieux connaître leurs voisins, la vie citoyenne, et à les aider à trouver des terrains d'engagement et de créativité


Il a donc réuni plus d’une centaine de personnes impliquées dans des projets financés par le programme "Jeunesse en action", soit en tant que participants, soit en tant qu'animateurs ou porteurs de projets. Etaient également présents lors de cette après-midi de rencontres des représentants de la délégation académique aux relations européennes et internationales de Créteil (Dareic), des responsables de l'Agence internationale de la Francophonie, de France volontaires, ou encore de collectivités locales.

Ouvert au public, ce Forum a également accueilli de nombreux jeunes et associations désireux de monter ou de s'investir dans une action collective. L'occasion pour eux d'échanger avec ceux qui ont vécu l'aventure avant eux, comme Nelly Begue et Christophe Louis, qui avaient fait le déplacement depuis l'Ile de la Réunion pour parler de leur projet "Des mots et des rimes pour les femmes venus d'ailleurs". Au cœur de ce projet, des actions de sensibilisation et de réflexion sur la lutte contre les violences faites aux femmes, un phénomène important sur l'île.

Les visiteurs pouvaient également rencontrer deux jeunes femmes de l'association Pistes solidaires (Provence-Alpes-Côte d’Aur), qui, par le projet "Otesha" (le rêve éveillé), ont tenté de sensibiliser les jeunes à la consommation responsable et au développement durable.

Découvrez les témoignages de sept porteurs de projets que Toute l'Europe a rencontrés au cours de ce Forum :

Une après-midi de rencontres qui atteint ses objectifs ! Les échanges entre visiteurs et porteurs de projets ont en effet été fructueux et les témoignages apportés tout au long de la journée ne se ressemblaient pas mais se concluaient tous de la même façon : par un sentiment de réussite totale. Ainsi, une jeune participante handicapée, Juliette (voir interview plus haut) a même appris durant le Forum qu'elle était reçue, grâce en grande partie au projet PEJA auquel elle a participé en 2009, dans la formation qu'elle souhaitait, dans le domaine social ! Une joie communicative qui ne pourrait mieux témoigner de l'apport pour les jeunes de ces expériences.

Alors que les visiteurs ont quitté l'Insep au soir du 19 mai, les intervenants étaient quant à eux conviés à deux journées plus studieuses mais, on l'imagine aisément, tout aussi enrichissantes, toujours autour du même mot d'ordre : agissez !


En savoir plus :

Agence française du programme européen "Jeunesse en action" (AFPEJA)

Sur le site internet de l’AFPEJA, retrouvez toutes les informations, documents utiles et conseils pour monter un projet dans les différentes actions du programme ainsi que des exemples déjà réalisés (Espace Projet).