Derniers articles publiés

2007, l'Année européenne de l'égalité des chances pour tous

Actualité 23.01.2007

L’Année européenne de l’Egalité des chances pour tous sera lancée le 30 janvier à Berlin, à l'occasion du premier Sommet de l'égalité. Tout au long de l'année 2007, l'UE entend sensibiliser davantage les Européens à leur droit à l’égalité de traitement et à une vie exempte de discrimination, deux des principes de base sur lesquels reposent l’UE. Le nouveau site web de l'Année européenne de l'égalité des chances pour tous 2007 a été mis en ligne le 23 janvier 2007.

Objectifs

L'Année européenne de l’Egalité des chances a été mise en place pour informer les citoyens de leur droit à la non-discrimination et à l'égalité de traitement. Elle vise également à promouvoir l'égalité des chances pour tous et à louer les bénéfices de la diversité. L'accent devrait être placé sur les droits, la représentation, la reconnaissance et le respect.

L'Année sensibilisera les citoyens au droit à l'égalité et à la non-discrimination, ainsi qu'au problème des discriminations multiples. Elle fera mieux connaître aux groupes susceptibles de faire l'objet de discrimination leurs droits et la législation antidiscrimination européenne existante. L'Année européenne devrait également encourager la réflexion et la discussion sur la nécessité de favoriser une participation accrue de ces groupes à la société et aux actions visant à lutter contre la discrimination dans tous les secteurs et à tous les niveaux.

Tout au long de l'année, l'UE mettra en exergue la contribution positive que les citoyens peuvent apporter à la société dans son ensemble, indépendamment de leur sexe, de leur race ou de leur origine ethnique, de leur religion ou de leurs convictions, d'un éventuel handicap, de leur âge ou de leur orientation sexuelle, en particulier en soulignant les bénéfices de la diversité. L'objectif est aussi de sensibiliser la population à l'importance d'éliminer les stéréotypes, les préjugés et la violence, d'encourager les bonnes relations entre tous les citoyens, notamment parmi les jeunes, et de diffuser les valeurs qui sous-tendent la lutte contre la discrimination.

D'une manière générale, l'Année donnera aux citoyens une occasion unique d'acquérir des connaissances, d'échanger des idées et de participer à des discussions sur la diversité. La campagne sera fortement décentralisée et des centaines de manifestations seront organisées aux niveaux local, régional, national, transfrontalier et européen.

Les activités qui seront menées incluront notamment l'attribution de prix de la diversité aux employeurs, des concours d'écriture dans les écoles sur les thèmes du respect et de la tolérance, des formations sur les questions de non-discrimination à l'intention des médias et des syndicats et des manifestations sportives autour du thème de la diversité.

Les manifestations associeront les personnes et les organisations qui ont le plus intérêt à ce que l'Année soit une réussite, c'est-à-dire, entre autres, les syndicats, les employeurs, les ONG, les associations de jeunes, les organisations représentant les personnes victimes d'inégalités de traitement et les autorités locales et régionales. L'approche décentralisée adoptée permettra la poursuite des activités au-delà de l'Année européenne et, partant, la création d'effets durables sur le terrain.


L’Année lancera également un vaste débat sur les bienfaits de la diversité tant pour les individus que pour les sociétés de l’Union européenne.

Un site web pour s'informer

Mis en ligne le 23 janvier 2007, le nouveau site web de l'Année européenne de l'égalité des chances pour tous fournit des informations actualisées sur les activités ouvertes aux citoyens. Ce portail représente une source d'inspiration pour la réalisation de divers projets et favorise la création de réseaux.

Afin de garantir la production d'effets à long terme, le nouveau programme de l'Union européenne pour l'emploi et la solidarité (PROGRESS) – qui finance des activités durant la période 2007-2013 – reprendra certaines des meilleures idées produites au cours de l'Année. Les nouvelles approches, les nouvelles idées et le nouvel élan générés par cette dernière contribueront à faire progresser les efforts de l'Union européenne dans le domaine de l'égalité et de la non-discrimination.

Un nouvel Eurobaromètre sur la lutte contre la discrimination

Publié le jour du lancement du site Internet de l'Année européenne de l'Egalité des chances, l'Eurobaromètre sur la lutte contre la discrimination révèle que plus de la moitié des Européens (51 %) estiment que trop peu de mesures sont prises dans leur pays pour lutter contre la discrimination, et qu'une vaste majorité de répondants (64 %) ont le sentiment que cette dernière est très répandue.

Dans l'ensemble, même si les résultats varient considérablement d'un État membre à l'autre, il apparaît les Européens sont prêts au changement. Selon Vladimír Špidla, commissaire européen chargé de l'Emploi, des affaires sociales et de l'égalité des chances, ces résultats "indiquent clairement que les Européens pensent que la discrimination reste omniprésente et qu'ils sont favorables à l'adoption de mesures plus fermes visant à combattre les préjugés, l'intolérance et les inégalités".

L'enquête montre également que l'existence de lois antidiscrimination (qui visent à éliminer toute discrimination fondée sur le sexe, l'origine ethnique ou la race, l'âge, l'orientation sexuelle, un handicap, la religion ou les convictions) reste relativement méconnue dans l'Union européenne: un tiers seulement des citoyens affirment savoir quels seraient leurs droits s'ils devenaient victimes de discrimination ou de harcèlement.

En savoir plus

Eurobaromètre sur la lutte contre la discrimination - Janvier 2007 - Europa
Site web de l'Année européenne de l'égalité des chances pour tous - Europa