Derniers articles publiés

10 chiffres sur le tourisme européen

Actualité 24.07.2018 Sophie Brocard (avec la rédaction)

Touristes européens et étrangers, destinations favorites, enjeux économiques… Découvrez l'essentiel sur le tourisme dans l'Union européenne.

iStock

1- 40% du tourisme mondial s'effectue dans l'Union européenne

En 2017, d'après l'Organisation mondiale du tourisme, l’UE a accueilli 538 millions de visiteurs internationaux (qui ont quitté leur pays de résidence pour se rendre dans un autre pays afin de passer au minimum une nuit) dans des hébergements de type touristique et pour des raisons autres que professionnelles. Un chiffre qui représente 40 % du total mondial, en incluant les touristes européens qui se rendent dans un autre pays européen.

2- Le nombre de touristes qui quittent leur pays de résidence pour voyager dans l'UE a augmenté de 8% entre 2016 et 2017

Après la crise économique mondiale de 2009, le nombre d’arrivées internationales (touristes qui quittent leur pays de résidence pour une nuit minimum) dans l’UE continue de progresser, avec des taux de croissance annuels supérieurs à 4 % au cours des cinq dernières années. Une bonne nouvelle pour l'Europe, qui bénéficie des retombées économiques de cette augmentation, en termes de croissance comme d'emplois.

3- 27 milliards d’euros d'excédent commercial

En 2016, la balance commerciale touristique de l’UE a enregistré un excédent de 27 milliards d’euros. Les recettes touristiques internationales perçues dans l’UE (342 milliards d’euros, soit 31% du total, en comptant les dépenses des Européens qui voyagent dans un autre pays de l'UE) sont ainsi plus élevées que les sommes dépensées par les Européens pendant leurs voyages hors de l'UE. En 2016, c’est en Croatie (18,6 %), à Chypre (13,7 %) et à Malte (13,2 %) que le pourcentage du PIB provenant du tourisme a été le plus élevé.  

4- 3,1 milliards de nuitées comptabilisées dans les hébergements touristiques de l'UE

En 2016, 3,1 milliards de nuitées ont été comptabilisées, à répartition égale entre visiteurs nationaux et visiteurs étrangers (dont ceux provenant d'un autre pays européen). Pour 2017, le nombre de nuitées passées dans des établissements d’hébergements touristiques devrait augmenter de 5,1 % par rapport à 2016. Depuis 2009, le nombre de nuitées passées dans l’UE est en hausse constante, essentiellement en raison de l'augmentation des touristes étrangers. Les plus fortes hausses de réservations ont été enregistrées en Lettonie (+12,0%), en Slovénie (+11,3%) et en Croatie (+10,6%), suivies du Portugal (+8,0%).

5- 62% des Européens ont effectué au moins un voyage touristique

En 2016, 62% de la population de l’UE (âgée de 15 ans ou plus) a effectué au minimum un séjour touristique pour des raisons personnelles. La moitié d'entre eux l'ont fait uniquement dans leur pays, un peu moins de 20% ont voyagé au moins une fois dans un autre pays de l'UE et près d'un tiers (32%) hors de l'UE. Les prévisions concernant 2017 annoncent une augmentation du nombre de touristes européens après la baisse enregistrée suite aux attentats de 2015.

6- Premières destinations des Européens dans l'UE : l'Espagne

L'Espagne reçoit à elle seule 20% des Européens qui voyagent dans l'UE. Viennent ensuite l'Italie avec 13% puis la France avec 12%. Concernant les touristes qui quittent l'UE, les Etats-Unis (2,2%), la Turquie (1,2%) et l'Inde (0,7%) arrivent en tête des destinations.

7- Le manque de moyens, principal obstacle au tourisme

48% des Européens qui n'ont pas effectué de séjour touristique invoquent un manque de moyens financiers comme principal obstacle. Mais ces chiffres cachent des différences importantes. 75% des "non-touristes" grecs évoquent ce manque, mais seulement 21% des danois et autrichiens. L'absence de motivation pour voyager est quant à elle évoquée par 60% des non-touristes suédois contre 5% des roumains, 3% des hongrois et même moins de 1% des bulgares. En République tchèque (40%) et en Allemagne (39%), les questions de santé sont mentionnées comme la principale raison de rester chez eux. Le travail ou les études sont très fréquemment cités au Portugal (31%), en Belgique, en Allemagne et en Autriche (25% chacune).

8- 83 millions d'étrangers ont visité la France

La France a connu un léger recul du tourisme en 2016 par rapport à 2015 (-2 %), principalement en raison des attentats de 2015, mais la tendance s’est inversée en 2017. Selon les premières estimations pour l’année 2017, le pays reste la première destination mondiale devant les Etats-Unis et l’Espagne, avec une fréquentation record de l’ordre de 88 millions à 89 millions de visiteurs étrangers, soit 4 millions à 5 millions de plus qu’en 2016.

9- 82% des touristes français effectuent leur séjour en France

Mais s'ils sortent de leur pays bien-aimé et voyagent à travers l'UE, ils se rendent principalement en Espagne, en Italie et au Portugal.

10- 34,37 milliards d’euros de recettes liées au tourisme en France

Ce montant place le pays en cinquième position mondiale des recettes touristiques, derrière les Etats-Unis (205,9 milliards de dollars), l’Espagne (60,3 milliards), la Thaïlande (49,9 milliards) et la Chine (44,4 milliards).