Education et formation

Le programme de mobilité Erasmus+

Logo Erasmus+

En 2017, le célèbre programme européen de mobilité étudiante Erasmus fête ses 30 ans. Depuis 2014 il est intégré au programme européen Erasmus+ (2014 – 2020) qui regroupe aujourd'hui l'ensemble des actions de mobilité et de coopération européennes relatives à l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport.

Avec Erasmus+, collégiens, lycéens, étudiants, apprentis, formateurs, jeunes diplômés et demandeurs d'emploi, jeunes avec ou sans diplôme, personnels éducatifs ou associatifs peuvent effectuer un séjour à l'étranger (études, stages, volontariat, etc.) pour améliorer leurs compétences et ainsi leur capacité de trouver un emploi.

Les établissements de formation et les entreprises peuvent également bénéficier du programme pour mettre en place des partenariats internationaux.

Au total, 33 pays participent à Erasmus+ : les 28 membres de l'Union européenne ainsi que l’ancienne république yougoslave de Macédoine, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Turquie. Quant à la Suisse, sa participation a été suspendue après la votation de février 2014 restreignant l’accueil des étrangers dans le pays, même si des solutions alternatives ont depuis été mises en place pour permettre les échanges.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour consulter cette infographie, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Flash Player en cliquant sur le lien ci-dessous.

Get Adobe Flash player

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certaines actions d'Erasmus+ sont également ouvertes à d'autres pays, en particulier pour les étudiants en master.

Pour la période 2014 - 2020, le programme bénéficie d'un budget de 14,7 milliards d'euros.

En France, le programme Erasmus+ est gérée par deux agences nationales. Elles  attribuent et contrôlent les financements d'Erasmus+, conseillent les porteurs de projets, assurent le suivi des projets retenus et promeuvent le programme auprès du grand public.

  • l'Agence Erasmus+ France / Education Formation gère les volets éducation et formation du programme Erasmus+.
  • L’Agence Erasmus+ France / Jeunesse Sport, au sein de l’Agence du Service civique, gère le volet jeunesse (mobilité et projets hors cadre scolaire) et est le point national d’information du volet Sport du programme Erasmus+.

 

Plusieurs domaines sont couverts par le programme : 

 

Enseignement supérieur

Plus de 500 000 Français et 4 millions d'Européens devraient bénéficier d'ici à 2020 d'une mobilité individuelle ou d'un partenariat dans le cadre d'Erasmus+, selon la Commission européenne.

Erasmus+ participe au financement des études, de la formation et/ou de stages à l'étranger, et permet la reconnaissance des acquis résultant de cette expérience.

Les étudiants de l'un des 33 pays participants peuvent ainsi effectuer un séjour d'études ou un stage à l'étranger, tandis que le personnel de formation peut enseigner ou participer à des ateliers organisés par des entreprises dans un autre pays. 

Les établissements peuvent quant à eux coopérer pour proposer des programmes de masters communs dans le cadre de consortiums composés d'établissements d'enseignement supérieur des pays participants.

Par ailleurs, certains élèves et personnels de haut niveau bénéficient également d'un séjour de mobilité depuis ou vers d'autres pays partenaires dans le cadre des masters communs Erasmus + Masters conjoints. Ils peuvent suivre un cursus intégré dans au moins 2 établissements de pays différents.

 

Enseignement et formation professionnels

Le programme permet également aux apprentis de l'enseignement professionnel de participer à un stage à l'étranger, au sein d'une entreprise, d'un organisme public, d'une ONG ou encore d'un établissement d'enseignement professionnel en alternance avec un apprentissage par le travail dans une entreprise.

Le personnel de l'enseignement professionnel peut lui aussi participer à diverses activités de développement professionnel à l'étranger (formations, observation en situation de travail, missions d’enseignement...). Les projets communs entre établissements, entreprises ou associations sont facilités.

 

 

Enseignement et formation scolaires

Grâce aux partenariats Erasmus + entre établissements scolaires, les élèves et les enseignants de collèges et lycées de pays européens coopèrent autour d’un projet commun (arts, sciences, langues, développement durable, patrimoine culturel, lutte contre l’échec scolaire, etc.) et se rencontrent à l’occasion de visites et d’échanges de classes.

Il est aussi possible de partir seul, pour suivre un enseignement à plein temps dans l’un des établissement européens partenaires du projet Erasmus +.

Les enseignants peuvent également participer à des activités de développement professionnel à l'étranger (formations, missions d’enseignement, observations en situation de travail) et travailler avec leurs collègues d'autres pays européens sur des projets communs. 

 

Education des adultes

Le programme permet les échanges et des possibilités d'apprentissage mutuel pour les professionnels d'organisations d’éducation et de formation des adultes. 

Toutes les organisations publiques ou privées actives dans les domaines de l’enseignement scolaire, de l’enseignement supérieur, de l’enseignement et de la formation professionnelle ou encore de l’éducation des adultes peuvent demander une subvention pour permettre à leurs personnels d’effectuer un séjour en Europe… Pour se former ou former les autres.

Deux programmes de mobilité sont possibles :

  • Mobilité d’enseignement afin de dispenser des cours et/ou formations au sein d’une structure active dans l’éducation et la formation ;
  • Mobilité de formation, notamment en effectuant un stage d’observation ou en participant à un séminaire de formation.

 

Demandeurs d'emploi 

En tant que demandeur d’emploi, il est possible de bénéficier d’une mobilité Erasmus +, pour effectuer un stage en entreprise en Europe d'une durée comprise entre 2 semaines et 12 mois.

 

Jeunes diplômés

En tant que jeune diplômé de l’enseignement et de la formation professionnels, il est possible de faire un stage Erasmus + comme les apprentis et les élèves des lycées professionnels.

En tant que jeune diplômé de l’enseignement supérieur, il est également possible d'effectuer un stage Erasmus + à l’étranger. A condition qu'il se déroule l’année qui suit l’obtention du diplôme et que l'inscription dans l'établissement d'origine soit encore valide au moment de la candidature.

 

 

Service volontaire européen 

Le Service volontaire européen (SVE) permet à des jeunes de participer à des activités dans des domaines très variés : lutte contre les discriminations ou l'exclusion sociale, développement rural, protection de l'environnement, santé, handicap, arts et culture, sport… Pour y participer, il faut respecter certaines conditions de nationalité, d'âge et de durée.

Le service volontaire européen est réservé aux jeunes âgés de 17 et 30 ans. Aucun niveau de diplôme ou de formation n’est requis mais vous bénéficiez d’un encadrement et d’un tutorat tout au long de votre projet. Les volontaires peuvent participer, individuellement ou en groupe, à des activités volontaires et non lucratives dans un autre pays de l'Union européenne ou dans un pays hors de l’Union, pour une période de 2 à 12 mois.

Intégration européenne (actions Jean Monnet)

Les actions Jean Monnet soutiennent l'enseignement et la recherche consacrés aux études sur l’Union européenne dans le monde entier. Elles sont destinées à certains établissements d'enseignement, institutions et associations.

 

Sport

Nouveau chapitre intégré en 2014, ce volet du programme Erasmus+ vise l’échange de pratiques, la création de réseaux ainsi que le soutien à des manifestations européennes sportives à but non lucratif. Les projets doivent favoriser la pratique d’activités physiques et le sport pour tous. 

En savoir plus 

Références