Mois de l'Europe 2017 - Dossier spécial
Education et formation

Erasmus pour jeunes entrepreneurs

Jeune entrepreneur (iStock)

Créer sa propre entreprise est le rêve de nombreux jeunes européens. Peut être le vôtre ? Se lancer dans cette aventure est un pari ambitieux et risqué, surtout quand l'expérience fait défaut. Depuis le 19 janvier 2009, l'Europe propose une aide concrète aux jeunes entrepreneurs. Le programme "Erasmus for Young Entrepreneurs" vous permet de passer 1 à 6 mois dans l'Union Européenne auprès d'un entrepreneur expérimenté, et d'obtenir pour cela une bourse. Ce programme a pour but une meilleure transmission des savoir-faire et une plus grande mise en réseau des petites et moyennes entreprises européennes.

Fonctionnement

Grâce à ce programme, vous pouvez effectuer un séjour de 1 à 6 mois dans une petite ou moyenne entreprise située dans un des 28 pays membres de l'Union européenne.

Vous y apprendrez les rudiments de l'entreprenariat : recherche de marché,   développement de projet, financements, marketing.

Quels sont les secteurs concernés  ?

Les possibilités sont très larges. Des échanges ont déjà été effectués dans des domaines aussi variés que le tourisme, l'Internet et les communications, la joaillerie ou l'industrie cosmétique.

Le programme "Erasmus for Young Entrepreneurs" vise :

  • à faire acquérir des compétences managériales aux jeunes entrepreneurs ;
  • à ouvrir les petites et moyennes entreprises (PME) à de nouveaux marchés européens ;
  • encourager et activer la constitution de réseaux de relations d'affaires à travers l'Europe.

Conditions de participation

Ce programme vous est ouvert si vous avez pour ambition de monter votre propre entreprise, ou si vous avez déjà créé votre entreprise, dans les trois dernières années, quel que soit son secteur.

En 2011, 7345 étudiants français sont partis réaliser un stage dans un autre Etat membre grâce au programme Erasmus.

Pour prendre part au programme, il vous faut en effet prouver vos compétences (notamment via votre CV) et présenter un projet mûri et viable.

Votre parcours, notamment vos études, ainsi que votre connaissance de la langue concernée par votre séjour seront évalués. Vous devez aussi être capable de financer ce séjour, au-delà de l'aide financière apportée par Erasmus.

Vous devez en outre :

  • résider à titre permanent dans l'un des Etats membres de l'UE ;
  • être désireux de contribuer au développement des activités de l'entrepreneur d'accueil et résolu à mettre à disposition vos compétences et votre savoir-faire ;
  • remplir un compte rendu à votre retour décrivant les tâches réalisées, les compétences et connaissances que vous avez acquises et les avantages de l'échange pour le développement de votre propre entreprise.


Inscription

Vous devez remplir un formulaire en ligne. Vous devrez notamment disposer d'un CV, de préférence en anglais et d'un "business plan" abouti, dans la langue du pays ciblé. Un guide d'inscription complet  est à votre disposition.

La deuxième étape est celle où les correspondants nationaux ou régionaux étudient les demandes et forment des "paires" appropriées. Ces correspondants appartenant à des organisations intermédiaires assurent la liaison  entre les deux parties et vous aident durant l'échange (logement, transport, assurance, etc.).

Il s'agit ensuite de signer un contrat entre les parties : le jeune entrepreneur,   l'entreprise d'accueil et l'organisme intermédiaire de chacun.

Les tâches à effectuer, les responsabilités confiées ou encore les aspects financiers dépendent de l'accord signé par les 4. Une fois ce dernier obtenu, votre organisme peut organiser des activités préparatoires.

Financement

Votre séjour est en partie financé par la Commission européenne. Ce soutien financier correspond à l'octroi d'une bourse proportionnelle aux conditions du séjour et au niveau de vie du pays en question.

Pour les jeunes entrepreneurs français, ce montant s’élève à 900 euros. Il contribue aux frais de voyages et aux dépenses liées au séjour (notamment en ce qui concerne le logement).

Cette aide sera versée par le point de contact local que vous choisirez lors de votre inscription en ligne. Vous devrez signer une convention avec ce point de contact pour déterminer le montant et les conditions du versement de l'aide.