Collection Réflexe Europe - La Documentation française
Droits et devoirs du citoyen

L'Europe de la citoyenneté

Visages

Tout citoyen d'un Etat membre de l'Union européenne est de fait citoyen européen. La citoyenneté européenne confère à ses bénéficiaires un certain nombre de droits nouveaux : vote et éligibilité aux élections européennes, protection consulaire, recours en justice...

Parmi ces droits, celui de circuler librement en Europe, une mesure qui concerne aujourd'hui 26 pays membres de l'espace Schengen - 22 Etats membres de l'UE et 4 Etats associés, l'Islande, la Norvège, la Suisse et le Liechtenstein. Tout individu, une fois entré sur le territoire de l'un des pays membres, peut franchir les frontières des autres pays sans subir de contrôles.

La libre circulation des personnes au sein de l'espace Schengen est garantie par une protection renforcée aux frontières extérieures de l'espace et par des politiques européennes dans le domaine de la sécurité et de la justice.

L’année 2013 a marqué le 20e anniversaire de l’établissement de la citoyenneté européenne. A cette occasion, l'Union européenne a consacré 2013 Année européenne de la citoyenneté

La notion de citoyenneté européenne a été introduite par le traité de Maastricht en 1992. La citoyenneté européenne complète la citoyenneté nationale sans la remplacer. Ainsi, toute personne ayant la nationalité d’un Etat membre est automatiquement reconnue citoyenne de l’Union. C'est une citoyenneté dite "de superposition".

Les droits liés à la citoyenneté européenne s'insèrent dans le cadre de la politique européenne de liberté, sécurité et justice. Cet ensemble de mesures vise à instaurer un espace au sein duquel est garantie la libre circulation des personnes, avec toutes les mesures appropriées pour leur assurer sécurité et justice.

Le financement des projets

Retrouvez comment bénéficier du financement européen dédié à la citoyenneté : le programme Europe pour les citoyens.