Parlement européen

Les 74 eurodéputés français

Carte circonscriptions françaises élections européennes 2014

Sur les 751 députés européens élus du 22 au 25 mai 2014, 74 sont français. Qui sont-ils ? Pour le savoir, consultez notre liste des députés français par circonscription.

Lors des élections européennes, le territoire français est découpé en huit circonscriptions interrégionales : Nord-Ouest | Ouest | Est | Sud-Ouest | Sud-Est | Massif Central-Centre | Île de FranceOutre-mer.

Consultez également notre carte des résultats par circonscription.


Nord-Ouest - 10 sièges

 

Karima Delli*
Karima Delli
      EELV

Gilles Pargneaux*
Gilles Pargneaux
        PS

Dominique Riquet*
Dominique Riquet
 UDI-MoDem

Jérôme Lavrilleux
Jérôme Lavrilleux
       UMP

Tokia Saïfi*
Tokia Saïfi
       UMP

Marine Le Pen*

Marine Le Pen
        FN

Steeve Briois

Steeve Briois
        FN 

Mylène Troszczynski
Mylène Troszczynski
        FN

Nicolas Bay

Nicolas Bay
         FN

Sylvie Goddyn

Sylvie Goddyn
        FN

*Député(e) sortant(e) | Haut de page

Dans le Nord-Ouest, le Front national réalise son score le plus élevé des huit circonscriptions françaises avec 33,61% des votes et remporte ainsi la moitié des dix sièges (contre un seul en 2009). Perdant son pari de doubler le FN, l'UMP parvient à envoyer Jérôme Lavrilleux et Tokia Saïfi (quatrième réélection). L'UDI-MoDem réussit à garder son siège remporté en 2009, avec la réélection de Dominique Riquet (alors élu UMP). Le PS subi une déconvenue et perd un siège, tandis que les Verts se maintiennent et que le Front de gauche perd son eurodéputé sortant Jacky Hénin.

Est - 9 sièges

 

Edouard Martin
Edouard Martin
        PS

Nathalie Griesbeck*
Nathalie Griesbeck
 UDI-MoDem

Nadine Morano
Nadine Morano
        UMP

Arnaud Danjean*
Arnaud Danjean
       UMP

Anne Sander
Anne Sander
       UMP

Florian Philippot
Florian Philippot
        FN

Sophie Montel
Sophie Montel
        FN

Jean-François Jalkh
Jean-François Jalkh
       FN

Dominique Bilde
Dominique Bilde
        FN


*Député(e) sortant(e) | Haut de page

Parmi les neuf postes d'eurodéputés attribués à cette circonscription, le FN prend également l'avantage avec quatre sièges et envoie au Parlement le vice-président du parti, Florian Philippot. L'UMP perd six points par rapport à 2009 mais ne perd qu'un siège, réussissant à reconduire l'eurodéputé sortant Arnaud Danjean. Le Parti socialiste sauve la mise en n'obtenant qu'un siège grâce aux 12,6% de voix récoltées et envoie donc sa tête de liste Edouard Martin. L'UDI-MoDem maintient son score de 2009 et parvient à obtenir un siège qu'occupera la sortante Nathalie Griesbeck. Europe Ecologie Les Verts essuie un revers important ici alors que les 6,20% des votes ne leur permettent pas d'obtenir de siège, tout comme le Front de gauche (5,20%). A noter, la défaite de deux eurodéputées sortantes parmi les députés les plus assidus au Parlement européen : Sandrine Bélier (VERT/ALE) et Catherine Trautmann (S&D).

Sud-Est - 13 sièges

 

Marie-Christine Vergiat*
Marie-Christine Vergiat
        FdG

Michèle Rivasi*

Michèle Rivasi
       EELV

Vincent Peillon

Vincent Peillon
        PS

Sylvie
Guillaume
*
Sylvie Guillaume
        PS

Sylvie Goulard*

Sylvie Goulard
 UDI-MoDem

Renaud Muselier

Renaud Muselier
      UMP

Françoise Grossetête*
Françoise Grossetête
       UMP

Michel Dantin*

Michel Dantin
       UMP

Jean-Marie
Le Pen
*
Jean-Marie Le Pen
        FN

Marie-Christine Arnautu
Marie-Christine Arnautu
        FN

Bruno Gollnisch*
Bruno Gollnisch
        FN

Mireille d'Ornano
Mireille d'Ornano
        FN

Dominique Martin
Dominique Martin
        FN

*Député(e) sortant(e) | Haut de page

Le Sud-Est, deuxième circonscription la plus importante en termes de sièges derrière l'Ile-de-France (13), est dominé par la droite. L'UMP (22,40%) envoie au Parlement européen trois eurodéputés dont deux sortants. Le Front national, arrivé en tête (28,18%), remporte quant à lui cinq sièges (contre un seul en 2009) et reconduit  ainsi Jean-Marie Le Pen. EELV subit un recul net en n'obtenant qu'un siège qui sera occupé par Michèle Rivasi, sortante. Le Front de gauche voit Marie-Christine Vergiat reconduite avec 5,96%. Le PS conserve ses deux sièges avec toutefois trois points de moins qu'en 2009. Les centristes se maintiennent également et seront représentés par Sylvie Goulard, eurodéputée élue en 2009 dans l'Ouest.

Sud-Ouest - 10 sièges

 

Jean-Luc Mélenchon*
Jean-Luc Mélenchon
      FdG

José Bové*

José Bové
      EELV

Virginie Rozière

Virginie Roziere
     PS-PRG

Eric Andrieu*

Eric Andrieu
        PS

Robert Rochefort*

Robert Rochefort
 UDI-MoDem

Michèle Alliot-Marie
Michèle Alliot-Marie
       UMP

Franck Proust*
Franck Proust
       UMP

Louis Aliot
Louis Alliot
        FN

Joëlle Melin
Joëlle Melin
        FN

Edouard Ferrand
Edouard Ferrand
        FN

*Député(e) sortant(e) | Haut de page

Relativement peu concentrés, les résultats de cette circonscription permettent au Front de gauche, à EELV, au Parti Socialiste, à l'UDI-MoDem ainsi qu'au PS-PRG de remporter chacun un siège. Un changement à la baisse pour EELV et le PS qui en avaient obtenus deux en 2009. EELV réalise pourtant son meilleur score parmi les circonscriptions (11,48%). Michèle Alliot-Marie et le sortant Franck Proust sont élus sur la liste UMP (18,51%), devancés par le FN (24,71%) qui n'avaient alors jusque-là pas d'élus dans cette circonscription.

Ouest - 9 sièges

 

Yannick Jadot*
Yannick Jadot
      EELV

Isabelle Thomas*
Isabelle Thomas
        PS 

Emmanuel Maurel
Emmanuel Maurel
        PS

Jean Arthuis
Jean Arthuis
 UDI-MoDem

Alain Cadec*
Alain Cadec
       UMP

Elisabeth Morin-Chartier*
Elisabeth Morin-Chartier
       UMP

Marc Joulaud

Marc Joulaud
       UMP

Gilles Lebreton

Gilles Lebreton
        FN

Joëlle Bergeron

Joëlle Bergeron
Sans étiquette

*Député(e) sortant(e) | Haut de page

Dans la circonscription Ouest, l’UMP est le parti arrivé en tête, avec 19,63% des voix. Les candidats Alain Cadec, Elisabeth Morin-Chartier et Marc Joulaud sont élus. Suit le PS qui reconduit Isabelle Thomas et élit Emmanuel Maurel. EELV, qui réalise son deuxième meilleur score en France (10,35%) arrive en quatrième position en n'obtenant cependant qu'un siège, celui de Yannick Jadot, député sortant. Pour l'UDI-MoDem, le président du Conseil général de la Mayenne Jean Arthuis prend la succession de Sylvie Goulard, élue pour cette législature dans le Sud-Est. Le Front national réalise également un bon score, arrivant en 2e position, lui octroyant ainsi deux sièges. Le second, occupé par Joëlle Bergeron, a fait l’objet d’un conflit. Le Front national ayant voulu écarter l’eurodéputée nouvellement élue, cette dernière a pris ses distances vis-à-vis du parti, refusant de démissionner et intégrant donc le Parlement européen « sans étiquette ». Joëlle Bergeron s’est rapprochée du groupe souverainiste Europe Liberté Démocratie, auquel n’appartient pas le FN.

Massif Central-Centre - 5 sièges

 

Jean-Paul Denanot

Jean-Paul Denanot
        PS

Brice Hortefeux*

Brice Hortefeux
       UMP

Angélique Delahaye
Angélique Delahaye
      UMP

Bernard Monot

Bernard Monot
        FN

Philippe Loiseau

Loiseau Philippe
        FN
(siège suite à la démission de Jeanne Pothain, élue en juin 2014)

*Député(e) sortant(e) | Haut de page

Dans cette petite circonscription représentant 5 sièges, EELV et le Front de gauche ne possèderont pas d'élus. L'UMP et le FN obtiennent l'un comme l'autre deux sièges étant donné leur résultat proche (respectivement 21,38% et 24,18%). Le PS, qui enregistre un de ses plus hauts scores (15,82%), obtient le siège restant qui sera occupé par Jean-Paul Denanot.

Île de France et Français hors de France - 15 sièges

 

Patrick Le Hyaric*
Patrick Le Hyaric
       FdG

Pascal Durand
Pascal Durand
      EELV

Eva Joly*
Eva Joly
      EELV

Pervenche Berès*
Pervenche Berès
        PS

Guillaume Balas
Guillaume Balas
        PS

Christine Revault d'Allonnes*
Christine Revault d'Allonnes Bonnefoy
        PS

Marielle
de Sarnez
*
Marielle de Sarnez
 UDI-MoDem

Jean-Marie
Cavada
*
Jean-Marie Cavada
 UDI-MoDem

Alain
Lamassoure
*
Alain Lamassoure
       UMP

Rachida Dati*

Rachida Dati
       UMP

Philippe Juvin*

Philippe Juvin
       UMP

Constance
Le Grip
*
Constance Le Grip
      UMP

Aymeric
Chauprade

Aymeric Chauprade
       FN

Marie-Christine Boutonnet
Marie-Christine Boutonnet
        FN

Jean-Luc Schaffhauser
Jean-Luc Schaffhauser
        FN

*Député(e) sortant(e) | Haut de page

Parmi les quinze sièges à pouvoir dans cette circonscription la plus importante numériquement parlant, l'UMP arrive en tête du scrutin (21,77% contre 29,60% en 2009), remportant ainsi quatre sièges, tous désormais occupés par des eurodéputés sortants. Suit le FN qui remporte trois nouveaux sièges (aucun en 2009). Le PS (14,26%), trois sièges également, progresse un peu et remporte un siège de plus qu'en 2009, ce qui permet d'élire Christine Revault d'Allones, qui venait tout juste d'investir le Parlement, en plus de Pervenche Berès, sortante, et de Guillaume Balas. Marielle de Sarnez et Jean-Marie Cavada pour l'UDI-MoDem sont reconduits sans inquiétude en remportant 11,96% des voix, obtenant ainsi un siège de plus pour le centre. La défaite est sévère pour EELV qui perd la moitié de ses sièges par rapport à  2009. Les 6,47% obtenus par le Front de gauche lui assurent la reconduction de Patrick Le Hyaric.

Outre-mer - 3 sièges

 

Younous
Omarjee
*
Younous Omarjee
Divers gauche

Louis-Joseph Manscour
Louis-Joseph Manscour
        PS

Maurice Ponga*

Maurice Ponga
      UMP

*Député(e) sortant(e) | Haut de page

En Outre-Mer, marqué par un fort taux d'abstention, l'UMP se maintient largement (26,69%) et reconduit l'eurodéputé sortant Maurice Ponga. Le PS (19,32%), au coude-à-coude avec les divers gauches (18,24%), obtient un siège, tout comme ces derniers avec le maintien de Younous Omarjee.

circonscriptions françaises élections européennes