Commission Juncker 2014-2019
Conseil de l'UE

La présidence tournante du Conseil de l'Union européenne

Matteo Renzi

Depuis l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne, l'ancienne présidence du Conseil est désormais scindée en deux : le président du Conseil européen et la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne (Conseil des ministres), auxquels on peut ajouter la présidence du Conseil Affaires étrangères, désormais assurée par le haut-représentant de l'UE.

Le rôle de la Présidence

Le traité de Lisbonne crée une présidence stable du Conseil européen. Le président est élu pour deux ans et demi renouvelables une fois et ne peut exercer un mandat national. Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a pour mission d'animer les travaux des chefs d'Etat et de gouvernement.

Chaque pays préside à tour de rôle l'Union européenne pour une période de six mois, dans le cadre d'un programme défini par trois pays. Du 1er juillet au 31 décembre 2014, c'est l'Italie qui occupe cette fonction.

Le principe des présidences tournantes s'applique à toutes les formations du Conseil des ministres de l'Union européenne, sauf le Conseil des Affaires étrangères, présidé par le haut représentant de l'Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité (actuellement Catherine Ashton).

Lorsqu'un Etat assure la présidence du Conseil :

  • Il est chargé d'organiser et de présider l'ensemble des réunions des formations du Conseil de l'UE. Par exemple, le conseil de l'Environnement est présidé par le ministre de l'Environnement du pays qui préside le Conseil de l'Union.
  • Il élabore des compromis susceptibles de résoudre les problèmes politiques.

La présidence tournante a pour but de favoriser l'implication dans les affaires européennes des dirigeants et de l'opinion publique du pays concerné et de renforcer le sentiment d'appartenance du pays à l'Union.

Malgré la création du poste de président du Conseil européen, le traité de Lisbonne a maintenu la présidence semestrielle du Conseil de l'Union européenne, qui travaille en coopération avec celui-ci.

Calendrier des présidences

Le Conseil est présidé par chaque Etat pour six mois (de janvier à juin et de juillet à décembre) à tour de rôle selon un ordre préétabli.

Les ordres de rotation ont été fixés lors des récents élargissements de l'Union européenne, en 1995, en 2004 et en 2007, afin de prendre en compte les nouveaux Etats membres.

Depuis 1995, la France a présidé trois fois l'Union européenne (en 1995, 2000 et 2008).

Présidé par la Grèce depuis janvier 2014, c'est l'Italie qui a pris le relais le 1er juillet 2014.

Le calendrier établit jusqu'à 2020 s'organise comme suit :

 

  • Italie : juillet-décembre 2014
  • Lettonie : janvier-juin 2015
  • Luxembourg : juillet-décembre 2015
  • Pays-Bas : janvier-juin 2016
  • Slovaquie : juillet-décembre 2016
  • Malte : janvier-juin 2017
  • Royaume-Uni : juillet-décembre 2017
  • Estonie : janvier-juin 2018
  • Bulgarie : juillet-décembre 2018
  • Autriche : janvier-juin 2019
  • Roumanie : juillet-décembre 2019
  • Finlande : janvier-juin 2020
Sur le même thème