Acteurs d'aujourd'hui

José Bové

José Bové

Grande figure du mouvement altermondialiste et syndicaliste agricole français, José Bové a été réélu député européen en 2014. Il est membre de la commission Agriculture et développement rural au Parlement européen depuis 2009. En duo avec l'Allemande Ska Keller, l'ancien candidat à l'élection présidentielle française avait été désigné pour représenter les Verts dans la campagne pour le choix du futur président de la Commission européenne.

Sa vie et son parcours politique

Né à Talence en Gironde en 1953, José Bové est élevé dans un milieu universitaire et scientifique. Son père, Joseph Bové, est directeur régional de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) et membre de l'Académie des sciences. Sa mère, Colette Dumeau, est professeur de sciences naturelles.

Enfant, il séjourne plusieurs années aux Etats-Unis à Berkeley où ses parents occupent des postes de chercheurs. Il fréquente des écoles américaines et devient bilingue. Il passe son baccalauréat en France qu'il obtient avec mention. Envisageant un temps de devenir professeur de philosophie, il entame des études à l'Université de Bordeaux.

Réfractaire au service militaire, José Bové trouve refuge dans une exploitation agricole des Pyrénées en 1969. En 1973, il participe au rassemblement national contre l'extension du camp militaire du Larzac. Le projet sera annulé en 1981.

En 1987, est créé le syndicat de la Confédération Paysanne. José Bové rejoint son secrétariat national jusqu’en 1991. En 1997, aux côtés de nombreux militants de la Confédération Paysanne, il investit un entrepôt de la firme Novartis pour alerter l’opinion publique sur les dangers que les OGM font peser sur l’environnement, la santé et l’indépendance des paysans. Il sera condamné à 10 mois de prison avec sursis.

Engagé dans l'altermondialisme, cet éleveur au sein d'une d'une exploitation agricole fait également partie des membres fondateurs de l'association ATTAC et participe aux opérations menées par Greenpeace.

En 2000, il sera condamné à 3 mois de prison ferme dans le procès du Mcdonald's à Millau, en présence de 100 000 personnes contre la marchandisation de la planète. De 2000 à 2004, José Bové est porte-parole national de la Confédération Paysanne.

Sous l'étiquette "Osez Bové", il se présente à l'élection présidentielle française en 2007. Il sera l'un des porte-parole de la candidate Eva Joly pour les présidentielles de 2012.

Son engagement européen

Farouche partisan au "non" lors du référendum sur le traité établissant une Constitution sur l'Europe en 2005, José Bové devient député européen en 2009 pour la région Sud-Ouest, sous l'étiquette du nouveau parti Europe Écologie Les Verts, fruit de la fusion des Verts et d'Europe Écologie.

Eurodéputé, il est aujourd'hui membre de la commission Agriculture et développement rural, et membre suppléant de la commission du Commerce international et de la commission du contrôle budgétaire. Il est également membre de la délégation pour les relations avec les Etats-Unis et suppléant de la délégation pour les relations avec les pays de la Communauté andine.