Instruments financiers hors UE

Volontaires de l'aide de l'Union européenne (EU Aid Volunteers)

Volontaires de l'aide de l'Union européenne

L’initiative des Volontaires de l’aide de l’UE rassemble des bénévoles et organisations de divers pays qui, ensemble, apportent un soutien concret à l’organisation de l’aide humanitaire et contribuent à renforcer les capacités locales et la résilience des communautés victimes de catastrophes.

Zone géographique

UE, AELE et pays du voisinage, ces derniers sous réserve de la conclusion d'accords bilatéraux avec l'UE.

 

Budget 2014-2020

147,9 millions euros.

 

Secteurs concernés

Parmi les actions éligibles, le règlement (article 8) liste les suivantes :

  • élaboration et gestion de normes et de procédures relatives aux candidats volontaires et aux volontaires de l'aide de l'Union européenne ;
  • élaboration et gestion d'un dispositif de certification pour les organisations d'envoi et d'accueil ;
  • identification et sélection des candidats volontaires ;
  • mise en place d'un programme de formation et soutien pour des stages de formation et d'apprentissage ;
  • élaboration, tenue et mise à jour d'une base de données des volontaires de l'aide de l'Union européenne ;
  • déploiement des volontaires de l'aide de l'Union européenne en soutien et en complément à l'aide humanitaire dans des pays tiers ;
  • renforcement des capacités des organisations d'accueil ;
  • création et gestion d'un réseau pour l'initiative des volontaires de l'aide de l'Union européenne,
  • information et sensibilisation ;
  • activités auxiliaires renforçant la responsabilité, la transparence et l'efficacité de l'initiative des volontaires de l'aide de l'Union européenne.


Porteurs de projet

Les volontaires peuvent être les citoyens de l'UE âgés de 18 ans, les résidents "de longue date" dans l'UE (quelle que soit leur nationalité). Les ressortissants des États de l'AELE ou des pays du voisinage (voir ci-dessus la liste des États du voisinage) pourront également postuler, sous réserve de la conclusion d'accords bilatéraux avec l'UE.

Quant aux entités habilitées à postuler pour des financements, elles pourront être des personnes physiques et des personnes morales, tant de droit privé que de droit public.

 

Objectifs

Dans un contexte mondial marqué par le nombre, l'ampleur et la complexité des crises (naturelles ou humaines) humanitaires à travers le monde, pour lequel l'UE est fortement impliquée (2ème contributeur global de l'aide humanitaire), le projet consiste prioritairement à contribuer à augmenter et à améliorer la capacité de l'Union à fournir une aide humanitaire.

Plus précisément, le règlement crée un corps volontaire européen d'aide humanitaire ("initiative des volontaires de l'aide de l'Union européenne") en vue de "soutenir et de compléter l'aide humanitaire dans les pays tiers".

Le projet identifiera 18.400 volontaires dans l'aide humanitaire. 4.000 seront déployés dans des projets pilotés par des associations humanitaires dans le monde ; 4.400 issus d'États tiers recevront une formation ; 10.000 opportunités de volontariat seront disponibles en ligne.

Les objectifs opérationnels exposés dans l'instrument sont les suivants :

  • la mise en place d'actions qui soutiennent, encouragent et préparent le déploiement des volontaires de l'aide de l'Union européenne afin de soutenir et de compléter l'aide humanitaire dans les pays tiers ;
  • le renforcement des capacités des organisations d'accueil, dans les domaines humanitaire et civil ;
  • améliorer les qualifications, les connaissances et les compétences des volontaires dans le domaine de l'aide humanitaire, ainsi que les conditions et modalités de leur engagement ;
  • renforcer les capacités des organisations d'accueil et favoriser le volontariat dans les pays tiers ;
  • renforcer la cohérence et l'homogénéité du volontariat dans tous les États membres afin d'accroître les possibilités de participation des citoyens de l'Union aux actions et opérations d'aide humanitaire.

Ces objectifs seront guidés par "Le consensus européen sur l'aide humanitaire", une déclaration du Conseil de l'UE dont le texte est disponible sous ce lien.

Préalablement à ce travail, afin de garantir la sécurité et la sûreté des volontaires, la Commission européenne établira un dispositif de certification pour les organisations d'envoi et les organisations d'accueil.

Afin d'assurer un suivi des volontaires formés, il est prévu d'établir d'une part une base de données des volontaires, d'autre part un réseau de l'initiative des volontaires. Composé de volontaires et d'organisations d'accueil, celui-ci aura pour tâches de faciliter l'interaction pour l'échange de connaissances et de bonnes pratiques et faciliter la constitution de partenariats et le développement de projets communs entre les acteurs.

 

Source juridique

Règlement n ° 375/2014 du 3 avril 2014

 

Contacts

L'opérateur du ministère des Affaires étrangères et du Développement international dévoué au volontariat, France Volontaires : Agnès Golfier.

 

Liens utiles

La page d'accueil consacrée aux volontaires de l'aide humanitaire sur le site de l'EACEA.

 

Appels à propositions

Sur le site de la Commission.

 

Trouver des partenaires

Forum de recherche de partenaires.

 

 

Ce guide des financements européens a été réalisé en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, direction générale de la mondialisation, de la culture, de l’enseignement et du développement international (DGM).