Instruments financiers hors UE

Instrument européen pour la démocratie et les droits de l'homme – IEDDH (European Instrument for Democracy and Human Rights - EIDHR)

Instrument européen pour la démocratie et les droits de l'homme – IEDDH

L’IEDDH consiste à fournir une aide au développement et à la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit, ainsi qu’au respect de l’ensemble des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Zone géographique

Il n'y a pas de couverture spécifique pour cet instrument. Toutefois il est peu probable que des pays développés puissent en bénéficier.

 

Budget 2014-2020

1,3 milliard d'euros

 

Porteurs de projet

Associations, ONG, défenseurs des droits de l'homme, organisations internationales, voire entités publiques.

 

Secteurs concernés

Droits de l'homme.

 

Objectif

L'IEDDH est l'instrument phare de l'Union en matière de promotion des droits de l'Homme. Il a été lancé en 2006, remplaçant l'Initiative européenne pour la démocratie et les droits de l'Homme (2000-2006), dont il est inspiré et fonctionne principalement par appels à propositions lancés au sein des délégations de l'UE.

Géré par la Commission européenne (DG Devco), ses objectifs se divisent en deux grandes catégories :

  • le soutien aux droits de l'Homme dans le monde (à travers notamment le soutien aux défenseurs des droits de l'Homme) et à la démocratie ;
  • les missions d'observation électorale.

La programmation pluriannuelle est déclinée annuellement autour de ces deux grandes "masses", les missions d'observation représentant 25% de l'enveloppe globale.

L'IEDDH permet d'octroyer une aide indépendamment du consentement des gouvernements et des autorités publiques des pays tiers concernés.

L'IEDDH soutient entre autres :

  • une démocratie représentative renforcée, la promotion du pluralisme politique, la liberté d'expression et la liberté sur internet ;
  • la protection et l'aide offertes aux défenseurs des droits de l'homme ;
  • le renforcement des travaux portant sur les groupes vulnérables (minorités nationales, ethniques, religieuses, linguistiques et sexuelles), également axé sur les droits des femmes et des enfants ;
  • le renforcement de la société civile, par exemple la participation des citoyens, y compris la coopération avec les autorités locales et les institutions étatiques pertinentes ;
  • les missions d'observation électorale indépendantes de l'UE (EOM, site internet) en fonction de leurs recommandations et de l'amélioration des processus démocratiques et électoraux.

Nota bene : L'IEDDH peut intervenir en complément d'un autre instrument d'action extérieur de l'UE.

 

Source juridique

Règlement (UE) n°235/2014 du 11 mars 2014

 

Contact

Direction de l'Union européenne, service des relations extérieures (DUE/RELEX)

 

Liens utiles


Appels à propositions

EuropeAid.

 

 

Ce guide des financements européens a été réalisé en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, direction générale de la mondialisation, de la culture, de l’enseignement et du développement international (DGM).