Collection Réflexe Europe - La Documentation française Collection Réflexe Europe - La mondialisation - La Documentation française
Instruments financiers dans l'UE

Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche – FEAMP

Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche – FEAMP

Le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche fournit un soutien financier au secteur européen de la pêche pour la période 2014-2020. Il vise à aider les personnes qui travaillent dans les secteurs de la pêche et de l'aquaculture et les populations côtières à s'adapter à la nouvelle politique commune de la pêche (PCP) entrée en vigueur le 1er janvier 2014.

Zone géographique

Union européenne.

 

Budget 2014 - 2020

5,75 milliards d'euros.

 

Secteurs concernés

Affaires maritimes, pêche.

 

Porteurs de projet

Personnes qui travaillent dans les secteurs de la pêche et de l'aquaculture et les populations côtières.

 

Objectifs

Le FEAMP est le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche pour la période 2014-2020. Il est l'un des cinq Fonds structurels et d'investissement européens (Fonds ESI) qui se complètent mutuellement et visent à promouvoir une croissance et un redressement fondé sur l'emploi.

Le FEAMP vise à :

  • rétablir les stocks de poissons, réduire l'incidence de la pêche sur le milieu marin et, peu à peu, éliminer la remise en mer des captures non désirées (rejet) (une pratique consistant à remettre en mer les poissons, morts ou vivants, parce qu'ils sont trop petits, parce que le pêcheur ne dispose pas de contingent ou en raison de certaines règles de composition des captures) ;
  • soutenir la petite pêche locale et les jeunes pêcheurs ;
  • aider les communautés à diversifier l'économie locale ;
  • financer des projets qui créeront des emplois et amélioreront la qualité de vie des populations côtières européennes ;
  • soutenir l'aquaculture européenne (élevage de poissons et de coquillages) ;
  • financer l'amélioration des connaissances scientifiques liées au milieu marin et la collection de données pertinentes, permettant de fonder les décisions sur des informations fiables ;
  • renforcer les programmes de contrôle de la pêche ;
  • soutenir les investissements innovants à bord des navires de pêche, comme l'amélioration de la sélectivité des engins de pêche (c'est-à-dire s'assurer que l'engin qui cible et capture les poissons, selon leur taille ou leur espèce, est capable d'éviter les autres poissons ou de les relâcher indemnes) ;
  • soutenir (sous certaines conditions) les investissements dans les engins ou les investissements à bord des navires qui visent à réduire l'émission de polluants ou de gaz à effet de serre ;
  • améliorer la commercialisation et la transformation dans les secteurs de la pêche et de l'aquaculture ;
  • soutenir la politique maritime intégrée de l'UE (PMI - Plus d'explications sur le site de la Commission européenne), en facilitant la coordination transfrontalière et intersectorielle (par exemple, dans des domaines tels que la planification de l'espace maritime, la surveillance maritime intégrée et l'amélioration des connaissances concernant l'état du milieu marin).

 

Source juridique

Règlement (UE) n°508/2014 du 15 mai 2014.

 

Contacts

Les autorités locales sont vos interlocutrices pour le FEAMP (les régions, en France).

 

Liens utiles

Site internet de la direction générale des affaires maritimes de la Commission européenne.

 

Appels à propositions

Les appels à proposition sont lancés par les autorités locales (les régions, en France).

 

 

Ce guide des financements européens a été réalisé en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, direction générale de la mondialisation, de la culture, de l’enseignement et du développement international (DGM).