Révolution numérique : quelle stratégie pour l'Europe ?
Instruments financiers dans l'UE

Europe créative

Europe créative

Dans le cadre de la promotion de la diversité culturelle et linguistique de l'Europe et de sa compétitivité dans les secteurs culturel, audiovisuel et créatif, le programme Europe créative a été lancé pour relever les défis de la fragmentation du marché, de l'ère numérique, de la mondialisation et de la collecte de données.

Zone géographique

UE et Albanie, Ancienne République yougoslave de Macédoine, Islande, Norvège, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Serbie.

Attention : Géorgie, Moldavie, Turquie et Ukraine ne sont à ce jour éligible que pour le sous-programme "Culture", pas pour le sous-programme "Média".
Une liste des pays éligibles est maintenue à jour sur le site de la Commission européenne.

 

Budget 2014 - 2020

1,46 milliard d'euros. Les pays hors UE doivent payer une contribution pour participer au programme.

 

Secteurs concernés

Culture, média, recherche, industries créatives, commerce.

 

Porteurs de projet

Opérateurs culturels et créatifs possédant la personnalité juridique depuis au moins deux ans (autorités locales et régionales, entreprises, administrations, O.N.G., PME, universités, associations).

 

Objectifs

Europe Créative subventionne des projets visant à préserver et défendre la diversité culturelle et linguistique de l'Europe et à renforcer la compétitivité des secteurs de la culture et de la création selon cinq objectifs :

  • soutenir la capacité des secteurs culturels et créatifs à opérer à l‘échelle transnationale et internationale ;
  • favoriser la circulation transnationale des œuvres culturelles et créatives et la mobilité des acteurs culturels et créatifs, en particulier les artistes ;
  • atteindre des publics nouveaux et élargis en améliorant l‘accès aux œuvres culturelles et créatives dans l‘Union et au-delà, avec un accent particulier sur les enfants, les jeunes, les personnes handicapées et les groupes sous-représentés ;
  • renforcer la capacité financière des PME et des microentreprises dans les secteurs culturels et créatifs, d‘une manière durable, tout en s‘efforçant d‘assurer une couverture géographique et sectorielle équilibrée ;
  • favoriser l‘innovation, la créativité, le développement de l'auditoire, l‘élaboration de politiques et la mise en place de nouveaux modèles économiques et de gestion, grâce à l‘appui de la coopération politique transnationale.

Le programme se compose de trois volets d'action, dont deux sont d'ores-et-déjà ouverts :

  • volet Culture (31 % du budget global), dédié au renforcement européen et international des secteurs de la culture et de la création (hors cinéma et audiovisuel) ;
  • volet MEDIA (56 % du budget global), dédié au renforcement et au développement de l‘industrie cinématographique et audiovisuelle (fiction, documentaire de création et animation) ainsi que des œuvres interactives ;
  • Un instrument financier transversal (13 % du budget global) pour le soutien à l'entrepreneuriat, qui prévoit un dispositif financier ainsi qu'un soutien à la coopération politique transnationale et aux actions trans-sectorielles innovantes (qui sera mis en place à partir de 2016).

Chaque volet établit ses propres priorités et mesures.

Le volet Culture finance quatre types de projets :

  • la coopération transfrontalière entre les organisations culturelles et créatives à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE ;
  • les réseaux européens qui aident les secteurs de la culture et de la création à exercer des activités au niveau transnational et à renforcer leur compétitivité ;
  • les plateformes européennes d'opérateurs culturels qui promeuvent les nouveaux artistes et encouragent une véritable programmation des œuvres culturelles et artistiques à l'échelle européenne ;
  • la traduction littéraire européenne.

Le volet MEDIA finance des projets qui interviennent dans :

  • le renforcement des capacités et la formation professionnelle des professionnels de l'audiovisuel ;
  • la conception d'œuvres de fiction, de documentaires, de films d'animation et de jeux vidéo pour le cinéma, le marché télévisuel et d'autres plateformes européennes ;
  • la formation et le renforcement des compétences des opérateurs du secteur de l'audiovisuel ;
  • à la distribution et à la vente des produits audiovisuels à l'intérieur et à l'extérieur de l'Europe ;
  • les festivals de films qui promeuvent les films européens ;
  • le financement de la coproduction internationale de films ;
  • l'élargissement de l'audience, en vue de promouvoir la culture cinématographique et de susciter l'intérêt pour les films européens grâce à un large éventail d'événements.

Les projets sont évalués selon plusieurs critères d'évaluation sur 100 points :

  1. pertinence (35 points) ;
  2. Comment le projet contribuera à renforcer la professionnalisation du secteur et sa capacité à opérer au niveau transnational, à encourager la circulation transnationale des œuvres culturelles et créatives et la mobilité transnationale des artistes, et à améliorer l'accès aux œuvres culturelles et créatives ;

  3. qualité du contenu et des activités (25 points) ;
  4. Comment le projet sera mis en œuvre en pratique (qualité des activités et des produits à fournir, expérience du personnel chargé des projets et modalités de travail), et comment ces activités peuvent contribuer au développement de l'audience ;

  5. communication et diffusion (20 points) ;
  6. Communication des activités et résultats du projet, et partage des connaissances et expériences avec le secteur et au-delà des frontières. L'objectif est de maximiser l'incidence des résultats du projet en les mettant à disposition du plus grand nombre aux niveaux local, régional, national et européen, afin que leur portée dépasse les personnes directement concernées par le projet et que leur incidence perdure au-delà de la durée de vie du projet ;

  7. qualité du partenariat (20 points) ;

Ce critère évalue la mesure dans laquelle l'organisation et la coordination générales du projet garantiront la mise en œuvre efficace des activités et contribueront à leur durabilité.

 

Source juridique

Règlement (UE) n°1295/2013 du Parlement européen et du Conseil du 11 décembre 2013.

 

Contacts

 

Liens utiles

 

Appels à propositions et appels d'offre

Liste des appels en cours.

 

Trouver des partenaires

  • Le Bureau Europe créative France relaie les annonces publiées par des organisations en recherche de partenaires
  • Le site internet du réseau européen des experts de la culture répertorie une liste d'organisations susceptibles de s'intégrer dans un projet européen.

 

 

Ce guide des financements européens a été réalisé en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, direction générale de la mondialisation, de la culture, de l’enseignement et du développement international (DGM).